Leurre Lurefans Cunning-cub 60

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Crankbaits

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

 

 

Testeur : Thibault R - Non sponsorisé

 
Usage du Test : Pêche des petits carnassiers en streetfishing

 
Données constructeur : 60mm - 9,5g - Coulant lent - Silencieux 

 

 

Voilà maintenant près de 12 ans que je me suis converti à cette grande religion qu'est la pêche aux leurres et, bien que je continue à en utiliser de toutes sortes, j'ai tout de même développé au fil du temps un certain penchant pour les leurres durs silencieux. C'est pourquoi je vais vous parler aujourd'hui du crankbait Cunning-Cub 60 de chez Lurefans, inventé en 2007 mais commercialisé en 2009, que j'ai utilisé en fleuve muni d'une canne spinning d'une puissance de 5-20g.

 

 

Construction

 

Le Cunning-Cub 60 est un leurre "slow-sinking" (coulant lentement)  assez atypique car il s'apparente à un crankbait alors que son corps est en réalité relativement allongé et légèrement courbé. Il est silencieux ce qui est un net avantage sur les poissons éduqués. D'autre part, le leurre de Lurefans arbore de nombreux détails en relief comme des branchies et des écailles (seul son ventre est lisse) et possède deux yeux assez banaux puisqu'ils ne renvoient aucun reflets. Il affiche une assez courte bavette pour sa taille mais qui se révèle être très résistante.

 

 
Du côté des coloris, ceux-ci sont multiples et variés ce qui est très agréable. Toutefois, j'ai été assez déçu de voir que la bavette était peinte aussi car cela réduit nettement la discrétion. A noter que selon les coloris la bavette peut-être d'une autre couleur ou alors transparente. La peinture est de bonne facture et je n'ai eu à dénoter que quelques impacts. De plus, les finitions sont soignées et remarquablement bien réalisées ce qui ajoute à l'attrait du CC-60

 

 
Au niveau de l'armement celui-ci est exemplaire car le crankbait de Lurefans arbore 2 hameçons triples de la marque chinoise BBK affûtés et solides mais de tailles différentes afin d'optimiser les ferrages (le plus gros se situant sous le ventre). A noter que l'hameçon de queue comporte une plume ligaturée à sa hampe qui stimule beaucoup les poissons lors des pauses en jouant le rôle de "trailer" (remorque). Enfin, tous les anneaux brisés sont résistants et de qualité.

 

 

Performances

 

La distance de lancer réalisable avec ce leurre est très correcte et le CC-60 profite d'un certain aérodynamisme qui rend les lancers assez efficaces. Il faut ajouter à cela qu'il est aisé d'être précis avec ce crankbait ce qui est très plaisant lors des pêches à vue. Néanmoins, il a une légère tendance à s'emmêler les triples dans le fil lors des lancers appuyés les rendant alors inexploitables .

 

 

Du côté de la nage, celle-ci est travaillée et soignée. En effet, le CC-60se met toujours immédiatement en action et lors de la traction il affiche un fort "woobling" (oscillement latéral du leurre qui bat sa queue de gauche à droite) et un très léger "rolling" (oscillement du leurre sur lui-même). De plus, il s'agit d'un slow-sinking, c'est à dire qu'il va lentement couler jusqu'à atteindre la profondeur de nage désirée. Toutefois, lors de la traction il ne se maintiendra pas à cette place et remontera pour aller nager sous la surface. Concernant les animations, il n'y en a qu'une possible : le linéaire. Il convient tout de même de ponctuer le simple lancer/ramener continu de plus ou moins longues pauses afin de décider les carnassiers suiveurs. Sa profondeur de nage varie selon l'inclinaison de la canne et la vitesse de récupération mais il évolue en moyenne à 80cm sous la surface bien qu'il puisse descendre jusqu'à 1m50 lors d'une récupération lente. Lors de l'animation, bien que le leurre de Lurefans soit silencieux, la bavette provoque de fortes vibrations dans l'eau et c'est ce qui attire les poissons.

 

 

Son efficacité est indéniable et je ne compte plus les perches et les petits brochets que j'ai attrapé avec le CC-60. Mon approche préférée consiste à longer les bordures ou les obstacles immergés et c'est souvent lorsque le leurre passe au plus près que les touches surviennent. Il convient de l'utiliser en zones "shallow" (peu profondes) à cause de sa faible profondeur de nage. A noter que nombres de touches se sont produites lorsque le leurre entamait sa remontée vers la surface lors de la fin de l'animation.   

 

 

Rapport Performances/Prix

 

Vendu 9.95 euros, je trouve le prix du CC-60 résolument bon marché pour un leurre de cette qualité. De plus, il est facile d'utilisation et conviendra aux débutants comme au pêcheurs confirmés souhaitant se procurer un crankbait silencieux performant.

 

 

POINTS FORTS

  • Armement
  • Efficacité
  • Nage
  • Prix

POINTS FAIBLES

  • Bavette peinte
  • Emmêlements relativement fréquents

CONCLUSION

 

Le CC-60 de chez Lurefans est un excellent crankbait silencieux destinés à prospecter des zones "shallow". Il est très efficace sur les petits carnassiers et ne pâtit que de deux défauts : sa bavette peinte qui réduit la discrétion dans l'eau et sa propension à s'emmêler lors des lancers. De plus, son prix est très raisonnable au vu de ses performances ce qui est appréciable.