Leurre Lurefans Excavator E-39

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Crankbaits

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

 

 

Testeur : Thibault R - Non sponsorisé

 
Usage du Test : Pêche de la perche et du black-bass en lac et rivière

 
Données constructeur : 39mm - 4,8g - Flottant - Bruiteur

 

 

La première fois que j'ai utilisé ce crankbait de chez Lurefans, j'étais aux États-Unis dans les Catskills de l'état de New-York... En fait, lorsque je suis arrivé sur place je me suis aperçu que j'avais oublié toutes mes boîtes de leurres et que je n'avais sur moi que deux crankbaits... Autant vous dire que le séjour commençait moyennement, d'autant plus que j'avais prévu de commencer à pêcher une rivière à truite ! Bref, c'est donc la mort dans l'âme que j'attachais à mon 15/100 l'Excavator E-39, non pas que j'eusse eu quelques a priori à son sujet, mais comprenez bien que ce n'était pas vraiment l'idéal de pêcher une rivière n'atteignant que rarement le mètre en profondeur avec un leurre plongeant à 2 mètres... Bien heureusement, j'ai tout de même pu trouver un lac non loin de là, où j'ai pu le tester plus sérieusement. Je vous livre donc mon ressenti sans plus tarder.

 

 

Construction

 

Ce qui m'a tout de suite frappé chez l'Excavator E-39, c'est sa ressemblance avec le Diving Chubby d'Illex. De fait, ces crankbaits se ressemblent comme deux gouttes d'eau et mesurent tout deux quasiment la même taille (38mm pour le Diving Chubby contre 39mm pour l'E-39). L'Excavator a toutefois des traits plus ronds que son concurrent qui lui arbore un corps légèrement anguleux. Il dispose ainsi, comme la plupart des crankbaits, d'un corps rondouillard. Ses flancs sont décorés d'écailles en relief revêtant la forme d'un quadrillage qui s'estompe au niveau du dos et du ventre qui eux sont lisses. De plus, des branchies et des lèvres sont elles aussi moulées dans le leurre ce qui apporte une touche de réalisme non négligeable. Du côté des yeux, ceux-ci sont bien collés et plutôt plaisants car ils arborent une pupille noire lorgnant vers le haut tandis que la partie inférieure est teintée d'un gris argenté renvoyant des reflets irisés du plus bel effet.

 

 

La bavette mesure environ 20mm et permet à l'Excavator E-39 de plonger jusqu'à 1,80m ce qui est assez proche de ce qu'annonçait son constructeur, c'est-à-dire 2m. De plus, j'ai la certitude qu'elle est solidement fixée au corps car j'ai utilisé le crankbait de Lurefans en "Bottom-Bumping" (faire rebondir la bavette sur le fond afin d'attirer l'attention des carnassiers) et bien que le plastique en ait été légèrement marqué, la bavette elle n'a pas bronché. Par ailleurs, il faut savoir que l'E-39 est un leurre bruiteur  possédant une sonorité grave provoquée par une unique bille de métal qui se déplace librement dans la moitié inférieure du leurre.

 

 

Du côté des coloris, il semble en exister une multitude (plus de 50 !) mais seuls quelques uns sont disponibles en France. De plus, comme sur de nombreux leurres durs, la tenue de la peinture laisse quelque peu à désirer et j'ai remarqué qu'elle s'écaillait à certains endroits, notamment au niveau de la tête. Autrement, les coloris sont magnifiques et très soignés.

 

   

Enfin, en ce qui concerne l'armement c'est qualitatif. Lurefans dit avoir armé ses leurres avec des hameçons triples BBK (une marque orientale) et je dois avouer qu'ils m'ont tout à fait convaincu. En effet, leur piquant est exemplaire et leur résistance n'a pas à rougir face à de nombreuses autres marques plus réputées en Europe, car j'ai souvent dû brider de jolis black-Bass pour ne pas les perdre dans des obstacles et pas un ne s'est tordu ou déformé. Pensez simplement à ôter l'hameçon ventral si vous pêchez en milieux encombrés car cela permet de moins s'accrocher.

 

 

Performances

 
L'excavator E-39 est un leurre de 4,8g qui se lance à des distances raisonnables au vu de sa taille. Ce n'est toutefois pas un foudre de guerre en terme d'aérodynamisme et un vent soutenu peut décaler un lancer d'un ou deux mètres. Il faut tout de même bien garder en tête qu'il s'agit d'un leurre léger et que la distance n'est donc pas son point fort contrairement à la précision qui elle n'a rien à se reprocher. De fait, il est aisé d'atteindre précisément un point donné pourvu que vous soyez muni du matériel adapté : j'entends par là une canne à action parabolique (donc pliant sur au moins la moitié de la canne) d'une puissance de 3-12g associée à un moulinet bénéficiant d'une grande capacité de récupération pour extraire rapidement le poisson de possibles obstacles. Tout du moins, c'est ainsi que je préfère l'utiliser.

 

 

En ce qui concerne sa nage, celle-ci m'a agréablement surprise. En effet, le crankbait de Lurefans affiche un "woobling" (oscillement du leurre de gauche à droite) et un "rolling" (oscillement du leurre sur lui-même) prononcé qui font teinter puissamment la bille contenue dans son corps. Ainsi, l'animation est "on-ne-peut-plus-simple" car il suffit de le ramener en linéaire. Vous pouvez néanmoins ponctuer de pauses votre lancer/ramener car l'Excavator remonte assez lentement à la surface et plus ou moins horizontalement. Cette dernière particularité est assez surprenante parce que la plupart des crankbaits remontent normalement par l'arrière car cela leur permet de passer au-dessus d'un obstacle sans s'accrocher si la bavette a bien joué son rôle de déflecteur auparavant. Je ne trouve cependant pas ce trait de caractère si dérangeant et je dirais même que ça ajoute une touche de réalisme à la nage du leurre, lors des pauses tout du moins. Ce qui est plus dérangeant par contre, c'est la propension qu'a le leurre à "surfer" sur le dos si vous le ramenez trop vite après un lancer. Cela ne m'est pas arrivé si fréquemment mais je trouve tout de même un peu pénible d'attendre que l'E-39 se remette sur le ventre avant d'entamer la récupération.

 

 

Enfin, c'est du côté de son efficacité que j'ai véritablement été bluffé. En début de test je le comparais physiquement au Diving Chubby, mais là je pense lui avoir véritablement trouvé un adversaire digne de ce nom ! De fait, l'Excavator E-39 semble être adoré des perches et des black-bass et j'ai d'ailleurs pu découvrir son potentiel aux Etats-Unis. Comme je vous le disais en introduction, je n'avais que 2 leurres sur moi et je devais commencer par pêcher une rivière à truite peu profonde... Cependant, ce que je ne savais pas c'est que cette rivière débouchait sur un immense lac remplit de black-bass "small-mouth" (une branche de la famille des black-bass différente de celle se trouvant en France) qui remontaient souvent le courant pour chasser les truites présentent sur ces lieux... Ainsi, en à peine 2 lancers j'avais déjà mon premier bass américain au bout de la ligne !

 

 

Ce n'est toutefois pas pour cette utilisation qu'il a été conçu et je vous conseille de pêcher en eau calme avec. J'ai donc personnellement privilégié les milieux encombrés en bordures, comme les zones de bois noyés (quand j'eus enfin compris qu'il y avait un lac à quelques kilomètres), qui sont des caches qu'affectionnent les poissons. De plus, j'ai pu remarquer que la plupart des touches se produisaient lorsque l'Excavator entamait sa remontée vers la surface et c'est pourquoi je vous conseille de ponctuer votre animation d'une petite pause juste à ce moment là afin d'accroître l'agressivité des carnassiers.

 

 

Rapport Performances/Prix

 

Vendu au prix de 9,95 euros, l'Excavator E-39 se situe juste au-dessous de la barre symbolique des 10 euros, ce qui est un avantage de taille vis à vis de ses concurrents. De plus, son efficacité vaut vraiment le détour et c'est pourquoi je vous recommande fortement cet achat, bien qu'il ne soit pas à mon sens LA solution à la pêche.

 

 

POINTS FORTS

  • Efficacité
  • Armement
  • Finitions
  • Sonorité

POINTS FAIBLES

  • Tenue peinture
  • "Surf" sur le dos lors de certains lancers

CONCLUSION

 

Le Lurefans Excavator E-39 est définitivement un excellent leurre dont l'efficacité m'a réellement surprise et qui possède en sus des finitions magnifiques et un armement très solide. Néanmoins, pour que ce crankbait soit parfait, il faudrait tout de même que la peinture s'écaille un peu moins et que le leurre n'est pas cette mauvaise manie de "surfer" sur le dos lorsqu'on le ramène trop rapidement après un lancer. Autrement, c'est un produit que je vous recommande fortement.