Leurre Rapala Shad Dancer 05

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Crankbaits

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

 

 

Testeur : Thibault R - Non sponsorisé

 
Usage du Test : Pêche de la perche en fleuve

 
Données constructeur : 5cm - 8g - Flottant - Silencieux

 

 

La célèbre marque de pêche Rapala a sorti fin 2016 un crankbait prénommé Shad Dancer, et le hasard a voulu qu'un ami m'en offre un il y a quelques mois, sachant que j'adorais pêcher la perche avec ce genre de petit leurre. Présenté comme étant un "Deep Runner" (plongeant à plus de 2 mètres), j'ai donc décidé de le tester en Street Fishing dans la Seine, muni d'une canne spinning ML d'une puissance de 5-20g.

 

 

Construction

 

Le Rapala Shad Dancer 05 est long de 54mm sans sa bavette (et 79mm avec) mais possède une allure plutôt banale. Il ressemble en effet à la plupart de ses congénères, c'est-à-dire qu'il possède un corps lisse et trapu au niveau du ventre mais s'amincissant vers la queue. C'est toutefois grâce au matériau utilisé qu'il se démarque : Rapala semble avoir opté pour un retour aux sources car le Shad Dancer est construit en bois de Balsa qui est, rappelons-le, un bois provenant d'Afrique équatoriale ayant la particularité d'être deux fois plus léger que le liège. Cela le rend donc inévitablement flottant, ce qui est un avantage étant donné qu'il s'agit d'un crankbait. Je tiens toutefois à préciser que sur le coloris Fire Tiger et uniquement celui-ci, le leurre s'est révélé être quasiment suspending ; c'est-à-dire qu'il ne flottait pas, bien au contraire il coulait très légèrement à raison d'environ 3cm par seconde ! Le corps est ainsi totalement lisse, excepté au niveau des protubérances où sont fixées les armatures de métal. Ces emplacements sont par ailleurs peu esthétiques car la surface du leurre est comme craquelée à cet endroit. La bavette longue d'environ 37mm est, comme sur l'Original Floater (son test ici), directement fichée dans le bois ce qui lui confère une certaine solidité. Les yeux sont quant à eux simplement peints sur le leurre.

 

 

Concernant les coloris justement, il en existe 10 disponibles en France. De mon point de vue, ceux-ci ne sont pas particulièrement beaux (sans être laids non plus) et j'ai d'ailleurs toujours trouvé que les coloris Rapala avaient souvent un "je-ne-sais-quoi" qui les faisait un peu ressembler à des jouets, bien que ça ne soit que mon avis strictement personnel. La peinture semble être imprimée sur une feuille d'aluminium enrobant le leurre ce qui donne une impression de brillance et de "pixellisation" lorsqu'on regarde de plus près. Le tout est recouvert d'une solide couche de vernis.

 

 
Enfin, c'est du côté de l'armement que le Rapala Shad Dancer m'a laissé sur ma faim. En effet, Rapala équipe toujours ses leurres d'hameçons triples de la marque VMC, réputée être une valeur sûre. Toutefois les Black Nickel de taille 6 l'armant m'ont un peu déçu cette fois, à cause de leur affût moyen et non de leur solidité exemplaire. C'est pourquoi je vous conseille fortement de les changer ou tout du moins de les affûter ! Pour finir, comme pour tous les crankbaits, je préconise d'ôter l'hameçon ventral afin de limiter les risques d'accrochage lors du passage dans les obstacles.

 

 

Performances

 

 

Même si il ne pèse que 8 grammes et qu'il est construit en Balsa, Le Shad Dancer se lance assez loin malgré un aérodynamisme moyen. De fait, les jours de fort vent je vous déconseille de tenter un lancer olympique... Le résultat risque d'être peu probant ! De plus, le crankbait de Rapala se met toujours instantanément en action et les triples ne s'emmêlent quasiment jamais dans le fil lorsque vous le projetez, ce qui est très agréable.

  

 

Rapala a conçu ce leurre à l'origine pour pêcher à la traîne, et il est vrai qu'il est très efficace dans cette situation. Néanmoins, prenez garde à la réglementation locale car cette pratique est rarement autorisée en eau douce. Mais ne vous inquiétez pas, il est aussi tout à fait fonctionnel en lancer/ramener classique (crankbait signifiant par ailleurs "leurre-manivelle" en anglais). Ainsi, lors de l'animation, le leurre adopte un "woobling" très prononcé (oscillement de gauche à droite) tout en déplaçant beaucoup d'eau à l'aide de sa bavette. On notera que le Shad Dancer est silencieux (même si un poisson nageur n'est jamais totalement silencieux à cause du cliquetis des anneaux brisés contre les hameçons qui subsiste), ce qui est un réel avantage lorsque vous tentez de séduire des poissons habitués à entendre le bruit des billes auquel ils sont maintenant insensibles. Ce crankbait est censé nager entre 2,1m et 3m de profondeur mais il dépasse difficilement les 2,5m et, si vous ramenez lentement canne haute, vous pouvez aisément le faire évoluer dans 50cm d'eau. Cependant, vous pouvez aussi plonger le scion de votre canne dans l'eau et mouliner un peu plus vite afin de gagner quelques decimètres en profondeur de nage.

 

 

Mon utilisation privilégiée de ce leurre est donc de longer lentement les bordures encombrées. La bavette joue alors le rôle de déflecteur sur les obstacles et il me suffit d'attendre une ou deux secondes que le Shad Dancer remonte au-dessus de ce qui l'empêche de passer pour ensuite reprendre mon lancer/ramener. A noter que le crankbait remonte assez vite à la surface par l'arrière, ce qui exclue de ponctuer l'animation de longues pauses. J'aime aussi l'utiliser en tant que leurre de prospection pour battre rapidement du terrain et séduire des poissons en vadrouille sur de vastes espaces. Toutefois, je n'ai pas eu l'occasion de pratiquer le "bottom-tapping" avec (fait de taper le fond avec la bavette du leurre pour attirer les poissons) car le secteur de Seine que je pêchais était extrêmement encombré et il eut été imprudent de vouloir toucher le fond. Concernant les touches, celles-ci sont souvent violentes et les perches n'hésitent pas à se saisir du Rapala plusieurs fois de suite si elles le manquent. De plus, je vous conseille d'utiliser une canne bénéficiant d'une action semi-parabolique (pliant sur les 2/3 de la canne) afin d'amortir le ferrage et de limiter les risques de décrochage lors du combat. A savoir qu'il est souvent peu utile de ferrer votre poisson lorsque vous pêchez au crankbait et que l'utilisation d'une canne comme celle-ci renforce ce phénomène.

 

 

Rapport Performances/Prix

 

Vendu 10,5 euros, je trouve que le Rapala Shad Dancer n'est pas hors de prix bien qu''il ne soit pas bon marché non plus. Néanmoins, ses hautes performances font de lui un atout de choix lorsque vous traquez la perche et c'est ce qui me fait dire que c'est un investissement qui en vaut la peine, mis à part pour l'armement qui est trop peu piquant à mon goût.

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION