Test leurre Daiwa Spintail Shad

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Leurres métalliques

 

 

Tetseur : REMY - Non sponsorisé

Usage du test : Pêche aux swimbaits

Données constructeur : Version 12.5cm - 40g

 

 

Les leurres souples permettent de pêcher creux, lentement et d'aller chercher les poissons un peu chipoteurs. A l’opposé, les leurres à palettes tels que spinnerbaits et cuillères, sont tout indiqués pour émettre de grosses vibrations afin d’être repérables de loin et donc de séduire les poissons actifs. Leurres à palettes et leurres souples apparaissent donc totalement complémentaires. Par conséquent, combiner les deux en un seul leurre semble être un moyen d’optimiser les qualités de chacun. C'est pour vérifier cette polyvalence que j'ai effectué le test du Spintail shad de Daiwa.

 

 

CONSTRUCTION

  

Lorsque l’on traduit littéralement en français "Spintail", cela donne « queue tournante », ce qui définit assez bien ce leurre. En effet, le Spintail est un leurre souple de la forme d'un petit cyprinidé comme le gardon, avec une palette tournante de type « feuille de saule » située en queue. Ce leurre est disponible en deux tailles : 10cm pour 24g et 12,5cm pour 40g.

 

Il existe sur le marché sept coloris du Spintail, deux naturels, quatre plus flashy et un blanc. Les couleurs naturelles sont assez bien finies, permettant d’imiter visuellement la robe d'un poissonnet, notamment pour la couleur Bleak qui simule à merveille la parure d'un gardon. Les Spintails flashy sont vraiment « tape à l'œil », exactement ce que l’on attend de ce genre de teintes. Enfin, le coloris blanc est nacré avec de minuscules petits points marrons.

   

spintail shad test

 

Le Spintail est fait d'un plastique assez rigide faisant que le leurre ne se détériore que très peu, même après avoir pris plusieurs brochets. Si l’on devait chipoter, je dirais que la zone où le leurre s'abîme un peu est celle de l'œillet d'accroche.

 

Le Spintail offre des finitions tout à fait correctes, les détails du leurre sont appréciables. Entre les reliefs de l'écaillage et de l'ouïe et les nageoires qui sont dessinées, on peut dire que ce leurre est plutôt agréable à voir de près. Cependant, les yeux n'ont pas une solidité à toute épreuve, pour preuve, j'en ai déjà perdu.

 

Le lestage du Spintail est situé à l'intérieur du corps au niveau de la tête afin d’agir comme une tête plombée.

  

test daiwa spintail

 

Concernant l'armement, il est constitué d'un hameçon simple au milieu du dos et d'un hameçon triple sous le ventre au premier tiers du leurre. La qualité des hameçons est vraiment bonne, ils sont piquants et résistants, je n'ai jamais rencontré de problème là-dessus. Le positionnement des pièges piquants est plutôt judicieux car on ne manque que très peu de touches. Cependant, avec la densité de ce leurre et l'existence d'un hameçon de ventre, gare aux accrochages en zones peu profondes.

 

Le Daiwa Spintail est un leurre souple à palette bien fini, assez élégant et vraiment résistant.

 

 

PERFORMANCES

 

N'ayant que trop peu testé la taille 10 cm, je ne me prononcerai que sur les performances du grand frère.

 

Grace à la densité du leurre et à sa répartition (majorité de la masse située en tête), on peut le lancer assez loin (même si la palette ralentit un peu son vol) et de manière précise. Cependant, si on bloque le fil un peu trop sèchement avant la chute du poissonnet dans l'eau, il arrive assez souvent que l'hameçon ventral se prenne dans la ligne rendant la nage inopérante. Si l’on est vigilant durant cette opération, les emmêlages deviennent rares.

 

En linéaire, ce leurre n'a que la palette qui tourne, mais elle le fait vraiment bien. Cette dernière émet des vibrations intéressantes, même à faible vitesse, et cela se ressent dans la canne.

test spintail shad daiwa

Lors d'une pêche plus creuse, en dents de scie, le leurre coule vite, mais la palette ne tourne pas dès le début de la pause, il faut attendre qu'il ait coulé d'une dizaine de centimètres pour que celle-ci se mette en action. Pendant cette période de latence de la palette, le leurre se courbe légèrement. Je trouve que ce mouvement est bien trop faible par rapport à ce que l'on peut attendre d'un leurre souple. Par conséquent, les résultats sont meilleurs pour une pêche de prospection plutôt qu'une pêche plus lente, ce qui est assez antinomique car c'est justement cette caractéristique qui est mise en avant par Daiwa. C'est cependant à relativiser car il est tout de même possible de pêcher en dents de scie avec des résultats acceptables, mais attention aux accrocs si vous êtes proche du fond.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

  

A 6,99€ le leurre de 12,5 cm et à 5,99€ celui de 10 cm, ce produit offre un rapport performances/prix vraiment très intéressant. Il y a effectivement de petits défauts améliorables, mais ils sont largement compensés par le prix tout léger et l’efficacité.

  

 

POINTS FORTS

  • Prix
  • Résistance
  • Armement
  • Coloris
  • Distance et précision des lancers

 

 

POINTS FAIBLES

  • Manque de tailles
  • Temps de mise en action de la palette
  • Souplesse
  • Solidité des yeux
  • Accrochages

CONCLUSION

 

Le Spintail de Daiwa est un leurre souple à palette bien construit, qui offre de jolies finitions et une solidité appréciable. Il peut être utilisé en prospection rapide et en pêche plus lente, même si cette dernière n'est pas parfaite à cause du temps de mise en action de la palette lors de la descente. A seulement 6,99€, on apprécie les performances fournies par le produit !