LEURRE SOUPLE REINS INSECTER

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Leurres souples

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur : 

Elie B - Non sponsorisé

 

Usage du test :

Pêche du black bass au leurre

 

Donnees constructeur :

40mm - 2.5g - Flottant - Silencieux

   

  

La marque nippone Reins est connue depuis longtemps grâce à ses leurres typés mer pour pêcher les chinchards ou les poissons en rockfishing. Mais Reins est également renommée pour ses leurres destinés à la pêche du black-bass. L’Insecter est un insecte souple flottant faisant partie de la lignée des leurres pour le bass que je vais vous présenter dans ce test !

 

 

CONSTRUCTION

 

L’Insecter est un leurre souple flottant idéal pour les pêches de surface. C’est une sorte de scarabé relativement simplifié. Il mesure 4 centimètres de long pour un poids de 2.5 grammes. Son corps est cylindrique de forme ovale allongée. On distingue la face supérieure de la face inférieure grâce aux motifs moulés sur celles-ci. En effet la face inférieure possède sur la moitié arrière du corps des sternites (segmentation du ventre de l’insecte) et sur la moitié avant nous pouvons voir des sortes de petites rectangles, sans doute là pour imiter le thorax ventrale. 

 

 
La face supérieure possède quant à elle des motifs plus détaillés laissant apparaître des tergites (segmentation du dos de l’insecte), 2 élytres (ailes) ainsi que le thorax de l’insecte. Le corps de L’Insecter possède sur son extrémité arrière 2 ailettes percées semblables à des pattes recourbées vers l’intérieur. La tête est composée quant à elle de 2 petits yeux simples. Le corps du leurre est traversé de part et d’autre transversalement par 3 bandelettes très fines de silicone qui sont là pour imiter les pattes et stabiliser le leurre. Ces bandelettes sont mobiles dans le leurre et peuvent s’arracher au fur et à mesure prises. L’Insecter est un leurre relativement fragile qui peut se déchirer au bout de plusieurs poissons. Il se déchire particulièrement rapidement sur les blacks bass qui ont tendance à sauter lors du combat. Les coloris du leurre sont quant à eux très résistants puisque l’Insecter est coloré dans la masse.

 

 

PERFORMANCES

 

L’Insecter est un leurre souple relativement dense qui se lance très bien avec une ligne fine (inférieure à 18/100 en tête). La précision au lancer est très bonne, on peut poser ce leurre où l’on veut ! Il se skippe très bien sans s’emmêler et pêche dès sa tombée à l’eau, c’est d’ailleurs à ce moment là que 90% des attaques interviennent ! L’art du Do Nothing ou l’art de ne rien faire prend tout son sens avec ce leurre. En effet l’Insecter est très intéressant pour pêcher des poissons postés près des obstacles ou en pleine eau en surface. Lorsqu’il tombe dans l’eau, le poisson le gobe régulièrement dans les 2 secondes suivant l’impact ! 

 

 
Cela donne lieu à des situations de concurrence alimentaire. En effet le leurre étant assez dense, son impact sur l’eau ne passe pas inaperçu et on voit souvent des blacks bass sortir de différents endroits à plusieurs sur le même leurre pour tenter de le prendre !  Dans ces cas là, la loi du plus fort prime est c’est souvent le plus gros qui finit par avoir le leurre ou parfois le plus rapide ! J’ai déjà vu des black-bass sortir des obstacles en suivant le Reins encore en l’air et le gober à peine tombé à l’eau ! Ce leurre déplace les poissons de très loin, parfois d’une dizaine de mètre. L’Insecter est également très intéressant pour pêcher les tapis végétaux. Même si on ne voit pas de poisson on peut le lancer en espérant attirer les poissons postés sous la végétation. On peut également l’animer en Walking The Dog très finement où il partira alors de gauche à droite. Il accepte très bien des animations faites de grande tirée de type “slide”. 

 

 
J’aime utiliser les coloris Light Honey Bee et King Silver. Le premier est jaune, imitant vraiment une guêpe ou un frelon tombé à l’eau. On peut le colorier en lui ajoutant des bandes noires au feutre indélébile, cela le rend encore plus imitatif. Le deuxième coloris est parfait pour les temps couverts ou lorsque l’eau est opaque. Les deux faces du leurre inférieure et supérieure abordées précédemment ne sont là je pense que pour les yeux du pêcheur. En effet je n’ai pas vu de réel différence en termes de nombre de prises entre un leurre monté sur l’une ou l’autre face. Les stries de la face inférieure créée quelques vibrations en plus mais rien de très probant. Je monte ce leurre en majorité avec hameçons Wacky Weedless (anti-herbe) ou en drop shot en le piquant simplement dans le nez. Vous obtiendrez les meilleurs résultats en utilisant ce leurre avec une canne de 210 centimètres à 230 centimètres équipée d’un moulinet en 2500 et d’une ligne fine.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

 

L’Insecter est au prix de 8.50 euros conditionné par 5. Je trouve cela relativement cher au vu de la fragilité du leurre. En moyenne avec un paquet je fais entre 15 et 20 poissons. Cela peut sembler relativement important mais ça ne fais que 3 ou 4 poissons par leurre ce qui est très peu au final. Néanmoins l’efficacité est là et cet insecte est très pêchant en période estivale.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION