TRAKKER TEMPEST COMPOSITE MB

Tests Carpe > Bivouac - Bagagerie Carpe

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur : 

Pierre D - Non sponsorisé

 

Usage du test :

Pêche de la carpe, Campement

 

Donnees constructeur :

Matière : polyester
Poids : 6 kg (+ 3,6 kg avec sardines, tapis de sol et mâts de tempête)
Dimensions : L 130 x H 230 x l 270 cm (environ)
Taille de Transport : 130 x 25 cm

   

  

L'entreprise Trakker est connue depuis plusieurs années pour la qualité de fabrication de ses produits et son goût pour l'innovation. Cette firme anglaise s'est notamment illustrée en fabriquant des abris spécifiques pour la pratique de la pêche de la carpe de nuit. Le produit phare de son catalogue est le célèbre Tempest. Cet abri est léger, solide, rapide à monter et très stable. Le seul défaut que l'on peut lui reprocher est son prix assez élevé qui refroidit bon nombre de pêcheurs... Trakker prend le contre pieds et nous propose désormais son petit frère à un prix plus abordable : le  TEMPEST COMPOSITE MB

 

 

CONSTRUCTION

Transport : 9,6 kg tout compris (biwy, sardines, tapis de sol, mats de tempête)  


Encombrement  de 130 cm X 25 cm


Le Tempest Composite MB est un biwy destiné aux pêches rapides de quelques jours ou même de quelques heures. Son transport et son encombrement ont été étudiés pour permettre une mobilité très élevée.

Une fois dans son sac, le biwy se transporte bien, que ce soit sur un chariot ou même à la main. Le sac est plus large et plus long que les dimensions du biwy plié, ce qui permet un rangement très facile de celui-ci. Il est doté du même tissu que la toile avec des renforts supplémentaires à chaque extrémité afin de limiter les frottements.


L'encombrement n'est pas un problème, car en plus de ne pas être très long, il n'est pas non  plus très haut, permettant ainsi de le ranger très facilement dans une voiture ou autre. Niveau poids, il ne fait pas partie des plus légers, mais l'argument premier du Tempest est ailleurs.


Matériaux : qualité de la toile, des mâts et des liaisons


Concernant la qualité de la toile, Trakker ne faillit pas à ses habitudes. A la place de la toile Aquatex dont la réputation n'est plus à faire sur le modèle haut de gamme, le composite MB est doté d'une toile en polyester épaisse et de très bonne qualité. Sa tête hydrostatique est de 8000 mm, il faudrait donc une colonne de 8 mètres d'eau se déversant sur la toile avant que les premières gouttes ne traversent l'abri, cela vous permettra ainsi si vous le souhaitez de l'ériger même en plein hiver ou par pluie torrentielle. Le bloc central, pièce maîtresse du biwy, est en aluminium usiné, et je vous assure  que c'est du solide. Les articulations des différents mâts composant la structure sont créées grâce à des vis à tête fraisée de grande qualité.

 

 
L'armature est en aluminium noir mat, cela permet d'être le plus discret possible au bord de l'eau. Épais et de bonne qualité, l'aluminium utilisé est d'une rigidité sans faille et on devine très rapidement pourquoi Trakker a breveté son système. Le biwy est fourni avec deux mâts de tempête de 36 pouces (91 cm), qui je dois dire, paraissent un peu fragiles au niveau du filetage des molettes de serrage.

 

 
Les coutures, quant à elles, suivent l'exemple des autres parties du biwy, très bien finies, sobres et solides. Niveau étanchéité, elles sont thermo-soudées et ne deviendront donc pas une porte d'entrée à l'eau en cas de grosses intempéries. Idem pour les zips qui sont de très bonne facture et qui ont une glisse plutôt agréable lorsqu'il faut sortir pour combattre un poisson en pleine nuit. Pour les aficionados des tapis de sol, celui-ci ne déroge pas à la règle : il est très agréable au toucher, entièrement imperméable, épais et surtout il ne fait pas un bruit de plastique à chaque mouvement dans le biwy, ce qui est d'un confort auditif juste exquis. Pour résumer, le biwy Tempest Composite MB est né d'une constitution très solide, à l'image de son grand frère le V2.

 

 

PERFORMANCES

Montage : Voilà la fonction première de ce biwy et qui fait de lui le champion de sa catégorie.

Nous ne sommes pas en présence ici d'un abri de type parapluie et pourtant sa facilité de montage et son temps d'exécution sont réellement impressionnants. Il vous suffit simplement de poser le tapis de sol, sortir le biwy du sac, monter les 5 mâts, déplier l’abri pour ensuite verrouiller la partie mobile du bloc central.  Vous avez donc désormais un abri qui tient debout sans aucune sardine.

 

 
Pour les puristes comme moi aimant avoir un abri bien proportionné, une sangle de tension et 2 crochets sur le tapis de sol sont prévus à cet effet. Pour la mise en place des sardines, étape souvent obligatoire pour bien tendre votre abris, Trakker a également très bien pensé le Tempest Composite MB car il est ultra simple à tendre. Pas besoin de recommencer la manipulation plusieurs fois pour avoir le résultat souhaité. Aucun casse-tête pour choisir l'emplacement de telle ou telle sardine. Il suffit de prendre le crochet du tapis de sol et celui du biwy, et d'enfoncer la sardine. C'est tendu et pour longtemps. Deux mâts de tempête sont aussi livrés avec le Tempest en cas de vent fort et encore une fois, deux emplacements de chaque côté de la porte ont été prévus pour vous faciliter la tâche lors du montage. Fixés directement sur le cadre du biwy, les mâts apportent un surplus de rigidité.


Pour résumer, le biwy Tempest Composite MB est entièrement monté (sardines et mâts tempête compris) en 1 minute 30.


Confort : options / dimensions intérieures


Concernant les dimensions intérieures, Trakker nous offre ici un biwy très spacieux pour sa catégorie. D'une longueur de 230 cm par 270 cm de largeur, la surface au sol est assez impressionnante. La hauteur n'est quant à elle pas très élevée : elle culmine à 130 cm. L'espace disponible vous permettra de loger votre bedchair sans problème et surtout sans être dans l'obligation d’investir dans un bedchair de type compact. Une place non négligeable reste disponible de chaque côté du bedchair car le profil du Tempest Composite MB est plat. Sa forme permet de loger un sac entre la toile et le bedchair. Pour ce qui est de la partie devant votre lit, vous pouvez facilement y loger un chauffage pour les sessions d'hiver, un carryall, votre réchaud ou même une petite table de biwy. J'ai effectué des parties de pêche de 5 jours et le Tempest Composite MB reste très agréable même sur les longues durées.

 

 
La porte quant à elle est également pratique car elle est de type boîte aux lettres et permet d'entre-ouvrir la porte par le haut pour les phases d'observation ou même d'aération. La moustiquaire est intégrée à celle-ci et une toile enroulable vient l’étanchéifier lorsque vous voulez créer une porte pleine. Deux porte-cannes sont disposés de chaque côté de l'abri pour vous aider lors du changement d'un montage ou tout autre manipulation concernant vos cannes. Pour ma part, ma canne à spoder est toujours placée sur l'un des deux scratchs (attention toutefois, si vous utilisez des boosters, veillez à ce que des gouttes ne viennent pas tâcher la toile de votre biwy).


Parlons maintenant des défauts, aussi minimes soient-ils, il est important de les citer :

Trakker n'a pas fait le choix, et c'est regrettable pour un biwy de cette catégorie, d’intégrer un crochet capable de fixer une lampe ou tout autre accessoire. Imaginant le prix de la pièce en plastique, je ne comprends toujours pas la raison de cet oubli. Ensuite, la hauteur de l’abri (130cm rappelons-le) est assez faible, les grands gabarits se retrouveront vite mal à l'aise en restant assis sur leur bedchair.


Résistance aux éléments : pluie / vent


Pour vous citer une petite anecdote, j'ai fait une session cet hiver où je me suis vu dans l'obligation de l'écourter à cause de très fortes rafales de vent. Cela m'a convaincu de rentrer, non pas par manque de solidité ou même de stabilité du Tempest Composite MB, mais bien à cause des branches de plus d'un mètre qui tombaient à côté de mon abri. Ce qui est sûr, c'est que même avec des rafales à 90 km/h, le biwy ne bouge pas du tout. Il est d'ailleurs déconcertant de stabilité, ce qui est dû à son profil très bas et sa construction. Le nom Tempest prend donc tout son sens. La pluie n'effraie pas non plus le biwy Tempest Composite MB de Trakker. Je ne compte plus les sessions où la pluie battante n'a pas cessé pendant plusieurs jours, et jamais une goutte d'eau n'a pénétré dans l’abri. Je vous rappelle que je réside en Normandie. A bon entendeur. De plus, la conception du biwy permet, grâce à une petite gouttière sur le dessus de la porte, de barrer la route à la plupart des gouttes lorsqu'il pleut. Vous pouvez ainsi admirer le plan d'eau en configurant votre porte en « boîte aux lettres » même pendant une averse.

 

 
Enfin, la condensation est bien souvent une source de problèmes, mais encore une fois, la haute qualité de la toile supprime au maximum cet effet indésirable. Attention, je ne dis pas que vous n'aurez jamais de condensation à l’intérieur, mais celle-ci restera minime et vous n'aurez aucun risque de gouttes venant vous réveiller en plein sommeil.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

Trakker a-t-il réussi son pari de nous proposer un Tempest à un prix plus abordable ? Pour ma part, la réponse est oui. Même si le Tempest composite MB ne fait pas parti des abris les moins chers du marché, son rapport qualité/prix est vraiment très satisfaisant. On ne parle pas ici d'un abri servant uniquement pour les très courtes sessions, mais bien d'un abri polyvalent et réellement conçu dans l'objectif de durer dans le temps. Sa conception reste identique au haut de gamme de la marque et la différence de qualité de toile permet de baisser le prix du biwy sans négliger sa solidité ou ses capacités à faire face aux intempéries. Le manque de qualité du filetage des mâts de tempête est une erreur, pour autant je ne pense pas que cela empêche le Tempest Composite MB de faire partie des meilleurs abris du marché.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION