CANNE JRC 10' 3LBS CONTACT

Tests Carpe > Cannes Carpe

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur : 

Arnaud J - Non sponsorisé

 

Usage du test :

Pêche de la carpe, en stalking

 

Donnees constructeur :

Construction en carbone composite 30T
Porte-moulinet DPS
Anneaux légers TS
Clip fil

Carbone tissé au-dessus du porte-moulinet
Poids : 226 g
Encombrement : 1,55 m (2 brins)

   

  

Mon mode de pêche évoluant suivant mon contexte familial, me voici depuis le début de saison à effectuer des pêches rapides de quelques heures, principalement en stalking, après avoir soigneusement préparé mon spot de pêche afin d’optimiser ce temps si précieux. J’ai rapidement dû abandonner l’espoir de sortir mes cannes en 13 pieds, beaucoup trop encombrantes et inadaptées à ce type de pêche. J’ai donc commencé à utiliser des cannes 10’, beaucoup plus maniables, mais qui jusqu’à présent me servaient uniquement au remplissage de mes moulinets grâce à leur légèreté. En effet, par chance, 2 ans et demie auparavant, j’avais gagné en enduro un jeu de 2 cannes 10’ 3LBS de la gamme Contact de la marque JRC. Sans concession, je les équipe de mes moulinets, et c’est parti pour l’aventure sur un style de canne dont je n’ai pas vraiment l’habitude.

 

 

CONSTRUCTION

 

La Canne JRC 10’ 3LBS Contact mesure 3 mètres de long (en réalité 3.05m) et fait donc partie des nouvelles cannes de 3ème génération (appelées aussi Cannes 3G). Pour rappel, 1 pied mesure à peine plus de 30cm (30.48cm) et il est donc facile de faire la conversion des pieds aux centimètres lorsqu’il s’agit d’une canne 10’ pieds (avec le raccourci bien souvent utilisé »  ‘ «  pour signifier pieds.) Elle est composée d’un carbone composite 30T, ce qui ne veut absolument rien dire lorsque l’on ne s’intéresse pas particulièrement à la composition des cannes, c’est pour cela que je vais tâcher vous expliquer avec des mots simples. Pour commencer, carbone composite signifie que le blank de la canne est constitué d’un alliage de différents matériaux. En réalité, toutes les cannes présentes sur le marché de la pêche sont en carbone composite. En effet, le carbone seul serait beaucoup trop fragile car trop cassant lorsqu’il est compressé : l’utilisation d’un matériau dit composite est donc essentiel pour la résistance de la canne. Le matériau associé au carbone peut notamment être de la résine ou encore de la fibre de verre, mais il est impossible de le vérifier. Le terme de carbone composite semble donc particulièrement technique sur les différentes fiches produits que nous lisons, mais il s’agit essentiellement de marketing. 

 

 
Enfin la mention 30T (30 Tonnes) caractérise le module de fabrication, car rappelons qu’une canne à pêche est un ensemble de fibres tressées et assemblées sous forme de nappes de carbone qui sont par la suite pressées autour d’un mandrin. Pour faire simple, il existe une multitude de modules (faible module, haut module.. etc), et plus les modules sont élevés, plus la canne sera légère et disposera d’une forte résonance. Cependant, un module elevé n’est pas forcément synonyme de résistance ni d’une canne adaptée à votre style de pêche. En effet, selon le module utilisé, votre canne sera plus ou moins légère, mais sera surtout plus ou moins rigide (plus le module est haut, plus la canne est légère et rigide, nous pouvons aller jusqu’à des modules de 64T qui sont très peu utilisés car beaucoup trop raides). Maintenant que le chapitre de la composition primaire de la canne est terminé, il faut bien avouer que 99% des pêcheurs (tous types de pêche confondus) ne prêtent guère attention aux données techniques des blanks, et je vous l’accorde moi non plus. En effet comme évoqué plus haut, la plupart des mots employés ne sont que du jargon dans le milieu de la pêche, jargon utile pour les connaisseurs... Et à vrai dire je ne connais que peu de spécialistes des cannes à pêche, exceptés les ingénieurs cannes que nous avons contactés et qui ont pris le temps de répondre à toutes nos questions techniques. Finalement, les données spécifiées par les fabricants au sujet des blanks ressemblent (en général) davantage à du marketing qu’à des explications concrètes. Dans la partie des performances, je tâcherai donc de vous détailler les critères prioritaires à regarder pour bien choisir sa canne à pêche. 

 

 
Continuons maintenant avec les anneaux, autre sujet très important mais tout aussi relatif. La canne JRC 10’ 3Lbs Contact dispose de 6 anneaux tripates, allant de 30 à 12 mm, tout ce qu’il y a de plus classique concernant une canne 3G. Il est bon de noter que ces anneaux sont reconnus comme allégés SIC TS et pour parler simple, ils conviennent parfaitement à la tresse, sont légers et renforcés. Le porte moulinet est un porte moulinet DPS qui s’adapte (apparemment) à tous les moulinets présents sur le marché actuel. Il ne possède qu’une bague de serrage mais elle est suffisamment performante pour maintenir votre moulinet en toute sécurité. Au-dessus du porte moulinet, se trouve un carbone tissé, particulièrement esthétique où est inscrit le nom de la gamme de la canne (Contact) ainsi que le logo JRC dans un gris relativement sobre mais vraiment agréable. Sur cette partie est insérée le clip fil, bien trop peu utilisé, mais qui permet de garder sa ligne tendue sur son détecteur (et donc sur les écureuils) tout en pêchant fil détendu. Le talon mesure 50cm ce qui est un compromis intéressant pour une canne de ce gabarit, et les deux tiers de celui-ci sont en caoutchouc thermo rétractable assurant une prise en main douce et agréable.  
Enfin, à l’arrière du talon, se trouve une finition métal permettant d’éviter les chocs de la canne lorsqu’elle se retrouve au sol (ce qui arrive bien souvent lors de pêche en stalking) où là aussi le logo JRC se retrouve présent. Cependant, les chocs se font quand même ressentir et le métal est quelque peu agressé et subit les violences de substrats auxquels il est confronté sans en ressortir toujours indemne.

 

 

PERFORMANCES

 

On ne juge pas les performances d’une canne 10’ comme celle d’une canne 13’. Bien que des évolutions plus que notables aient lieu au fur et à mesure de l’avancée des technologies, il n’y a aucun point comparable entre les différentes longueurs de cannes mises sur le marché. Le 10’ ayant été une révolution lors de sa sortie (il y a une dizaine d’années maintenant), je vous avoue que mon style de pêche principal consistant à pêcher du bord et relativement loin faisait que je n’étais pas attiré par cette longueur de canne. Et puis les joies du stalking sont arrivées et après plusieurs mésaventures en 13’ (et oui je suis têtu), je me suis résigné à utiliser mes cannes 10’. Le constat est sans appel. Elle possède suffisamment de tact pour résoudre 90% de mes situations de pêche. Tout d’abord la canne est légère (226gr annoncés par le constructeur) et est donc très maniable. Attention il faut bien entendu lui adjoindre un moulinet prévu pour cela. J’utilise encore mes moulinets long cast qui n’ont absolument rien de bénéfique sur cette canne, mais malgré le poids relativement lourd de ces derniers (plus de 660gr), l’ensemble se manie à la perfection. L’équilibre est cohérent et serait bien entendu encore plus justifié avec un moulinet adapté à ce type de situation. Ici il n’est nullement question de performance de lancer, sujet bien trop subjectif pour juger de la performance d’une canne, chaque pêcheur disposant des caractéristiques personnelles qui lui sont propres. Néanmoins, grâce à sa légèreté et à sa taille, la canne est agréable à tenir en position de lancer classique, et suivant le type de moulinet que vous utiliserez, son remplissage et le nylon (ou tresse) utilisé, vous atteindrez des distances plus que raisonnables couvrant allègrement les conditions standards des pêches rapides du bord.

 

 
Il est bon toutefois de noter que la puissance de la canne faisant 3LBS, je vous déconseille d’utiliser des plombs supérieurs à 90gr. Le scion souffrirait trop et la traction que la canne subirait lors des lancers vous empêcherait d’atteindre des performances correctes et précises. Si votre pêche consiste à déposer en bateau, la joie de la manipulation des 10’ sera un réel bonheur. Enfin si votre pêche consiste à pêcher dans vos bottes, dans ce cas aucun problème lié au poids de votre plombée ne viendra freiner les performances de votre canne. La glisse du fil dans les anneaux se passe sans problème, à condition d’utiliser un nœud de raccord bien effectué et conique. La tresse est bien entendu acceptée sur ce type d’anneau et après plusieurs passages ne détériore en rien les aspects de ceux-ci. En phase de combat, là aussi la légèreté de la canne sera un atout plus qu’appréciable, vous empêchant d’avoir des courbatures au cours de vos combats acharnés et de penser que vous êtes à la salle de musculation plutôt qu’en pleine nature. Attention cependant, la canne a une action semi-parabolique, et vous aurez tendance à plutôt subir le combat qu’à le maîtriser, encore plus si le poisson est de taille correcte et / ou si vous pêchez des endroits encombrés comme c’est mon cas. Ceci s’explique par la puissance de la canne, rappelons 3 Lbs, la finesse de son blank ainsi que son positionnement se situant en entrée de gamme. Une astuce pour contrer ce phénomène est de plonger votre canne, en partant du scion, dans l’eau. Ce qui évitera au maximum une prise de puissance pour le poisson et lui permettra de revenir plus facilement à destination de votre berge. 

 
Outre ce problème, combattre un poisson et le mettre à l’épuisette est un réel plaisir, surtout quand on pêche seul ou depuis une embarcation. Point important, le porte moulinet une fois ajusté ne se desserre pas, permettant ainsi à votre moulinet d’être correctement maintenu au blank de votre canne. On regrettera simplement qu’il n’y ait pas de double vis de serrage permettant d’ajuster l’emplacement du moulinet selon nos préférences. Mais en prenant en compte la gamme de la canne, nous ne pouvons pas utiliser cet argument comme un reproche. Enfin, le clip line inclus dans la canne, bien qu’extrêmement serré au blank de celle-ci, se soulève sans aucun problème et très facilement, permettant d’insérer votre fil et donc de pêcher ligne détendue tout en conservant une tension plus que primordiale pour la détection via vos écureuils et détecteurs.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

 

Profitant d’un positionnement en entrée de gamme, et généralement vendue moins de 45€ l’unité, la canne JRC 10’ 3LBS Contact peut permettre aux jeunes de s’initier à la pêche avec une canne facile de prise en main. Les plus confirmés et adeptes de la longue distance pourront utiliser cette canne comme un complément à leurs cannes 12’ ou 13’. Sa légèreté ainsi que sa fiabilité prouvent que c’est une canne que l’on peut conserver plusieurs années sans aucun souci. Attention toutefois aux grosses charges concernant la plombée et à la potentielle difficulté pour contenir un poisson, la canne offrant une faible réserve de puissance.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION