Test CHARLES OVERSEA 2.4ca

Tests Navigation > Bateaux

  

  

Testeurs : Christophe et Jérôme - Non sponsorisés

Usage du test : Pêche de la carpe

Données constructeur : 2.40m - 35kg - PVC 1100 Deniers - 2 personnes

  

  

Le bateau est devenu un outil incontournable pour bon nombre de carpistes. Certains ne jurent d’ailleurs plus que par lui pour déposer leurs montages et combattre nos cyprinidés. L’investissement financier est si important qu’il pousse logiquement les pêcheurs à bien analyser la concurrence avant de prendre une décision d’achat. Pour vous apporter des informations neutres et objectives, nous avons testé intensivement le pneumatique 2.4ca de la marque Charles Oversea.

 

 

CONSTRUCTION du charles oversea

 

Ce modèle de la gamme "country" a été spécialement conçu pour les pêcheurs. Il mesure 2.40m, pèse 35kg et revête une toile PVC de 1100 Deniers.

 

Il est composé d’un plancher rigide en aluminium, d’un banc également en aluminium et d’une quille en V. Le banc est réglable ce qui s’avère très pratique en s’adaptant à de nombreuses situations. Par exemple, pour une journée carnassier, on peut tout simplement le retirer. En revanche, pour les carpistes, son utilisation est très judicieuse notamment lors des déposes de lignes pour piloter facilement le bateau à longue distance.

  

Charles oversea 2.4ca catalogue

  

La crasse, la terre et les appâts qui tombent dans le bateau peuvent être enlevés facilement avec un simple coup de jet d’eau, l’aluminium se nettoyant très simplement. Le plancher possède de toutes petites nervures pour éviter de glisser lorsqu’il pleut ou lorsque l’on saute dans le bateau suite à un départ. On sait aussi que l’aluminium est gage de longévité, il ne pourrit pas et ne nécessite pas d’entretien particulier !

  

  

Sur l’avant de l’embarcation, on trouve un support pour mettre une ancre. Cela est particulièrement pratique lorsque nous sommes obligés de laisser le bateau assez loin du bord par manque de profondeur sur la bordure ou encore lorsque l’on pêche directement du bateau. C’est aussi un gain de confort pour la manipuler. Il s’agit de l’un des seuls pneumatiques de cette taille à proposer cette option.

 

Le long des boudins, le bateau possède une belle épaisseur de quatre couches de PVC 1100 Deniers en (terme technique : un liston). Ces 4 couches de PVC sont d’une ténacité énorme que l’on soit confronté à des branches ou des cailloux, l'embarcation résiste à tout !

 

 

Lors de nos sessions, il nous arrive parfois de poser les cannes sur des bordures rocheuses, c’est dans ce genre de situation que nous apprécions le liston qui empêche une éventuelle perforation.

 

La conséquence de cette solide protection de pvc est une perte de légèreté. Pour autant, il apparait judicieux de perdre quelques petits kilos pour obtenir un bateau « safe » donc non troué. Il est tout de même préférable de ne pas trop s’appuyer sur l’avant du bateau  lorsque l’on est sur une bordure encombrée. En effet, les branches fines peuvent « gratter » la partie coudée sous le bateau. Le fait de gonfler la quille diminue ce risque.

 

Le tableau arrière est renforcé de deux plaques en aluminium de protection qui sont idéales pour accueillir des moteurs électriques comme thermiques (max 5cv). Dans notre cas, nous utilisions un moteur électrique de 55lb, ce dernier est solidement attaché sur le tableau arrière qui ne montre aucun signe de faiblesse malgré les accros sur le fond.

 

Cette embarcation est très polyvalente car pensée pour les pêcheurs. Les accessoires sont très utiles et le superflu inexistant pour offrir une surface d’utilisation importante pour sa taille

 

 

PERFORMANCES DU CHARLES OVERSEA

 

Ce bateau est idéal pour les carpistes comme pour les pêcheurs de carnassiers. La marque annonce deux personnes au maximum, nos tests ont révélé que dans certaines conditions, nous pouvions utiliser l’embarcation à trois pêcheurs. Pour autant, nous pêchons essentiellement la carpe à deux et nous sommes totalement satisfaits de la surface utilisable.

 
Qui plus est, le bateau offre une grande stabilité et est insubmersible (comme tous les pneumatiques). Il est donc aisé d’épuiseter, de combattre et d’alterner chauffeur et porteur de canne. La ligne de vie vient renforcer cette stabilité.

  

charles oversea 2.4

 


Concernant la maniabilité, elle est tout simplement excellente. En quelques secondes, le demi-tour est fait, même avec un petit moteur électrique !

   
Le gros point faible de l’embarcation concerne la mise en place de la quille et du plancher. C’est tout simplement la galère…Si vous devez gonfler et dégonfler le bateau à chaque session, armez-vous d’un peu de patience. Ceci étant, la majorité des pneumatiques avec un plancher en dur sont compliqués à monter.

  

  

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX DU CHARLES OVERSEA

 

Le produit est commercialisé au tarif de 556 euros. Compte tenu de son impressionnante résistance, de ses performances et de sa construction pensée pour les pêcheurs, le rapport performances/prix est tout simplement incroyable…

 
Qui plus est, la marque fournit de nombreux équipements : rames, dames de nage, lignes de vie, sac de transport, gonfleur, kit de réparation, carnet de montage et de propriétaire et certificat de conformité.

 
Nous ne pouvons que vous recommander ce produit si votre budget correspond…

 

 

POINTS FORTS

  • Espace utilisable optimisé
  • Couleur verte idéale pour la discrétion
  • Relativement léger pour un fond dur (35kg)
  • PVC très résistant (1100 deniers)
  • Possibilité d’ajouter une ancre
  • Nombreux équipements fournis
  • Maniable

 

 

POINTS FAIBLES

  • Supports rames durs
  • Mise en place du plancher et de la quille compliquée

CONCLUSION

 

Un bateau passe-partout qui s’avère utile dans de nombreuses situations de pêche, seul ou avec un binôme. Malgré ses renforts, il reste relativement léger et offre une utilisation générale des plus simples grâce à ses différents équipements. Si vous ajoutez à ce tableau un tarif incroyablement abordable, vous obtenez une embarcation proche de la perfection…

Nous aurions tout de même apprécié une mise en place plus facile du plancher aluminium et de la quille, ces derniers n’étant vraiment pas évidents à installer…