Test DEEPER PRO+

Tests Navigation > Electronique

  

  

Testeur : DAVID GIRARD et FLORIAN ESCALIN - Non sponsorisés

Usage du test : Pêche de la carpe

  

  

Quatre capots consécutifs sur ce fichu étang… Faut trouver le pourquoi du comment ! Mince, navigation interdite, bateau amorceur interdit, je me lance dans la ô combien passionnante tâche du sondage à la canne et au flotteur : pénible (n’est-il pas ?).

La semaine suivante, ayant besoin de menu matériel, je me rends dans un magasin, et là, à l’entrée, je tombe sur un ilot du Deeper, un échosondeur à lancer du bord, avec une canne à pêche… ola la belle promesse. Euh, chère la blague tout de même ! Qui plus est à accrocher sur un fil, et à lancer tel le bourrin à 100m… L’idée me laisse quand même sceptique quant aux risques de perdre la boule…

Bah après tout, si c’est en vente, c’est bien que ce doit être sécurisé ! Allez hop, dans le panier. Je vais lui adjoindre une canne de 3.5 lb, un arraché en 50/100 nylon, et une tresse flottante de 16/100. A moi les carpes du plan d’eau maudit ! 

  

 

CONSTRUCTION DU DEEPER PRO +

  

A l’ouverture de la boite, nous sommes surpris par la faible taille de l’appareil, il mesure en effet seulement 6.5cm de diamètre ! L’ergonomie du produit est juste fabuleuse, on sent qu’un véritable travail de recherche a été mené avant de commercialiser le produit.

 

En plastique noir, qui craint les chocs, il marque facilement pour peu que vous touchiez des cailloux en bordure (c’est fréquent). Le système d’ouverture/fermeture étanche est bien fichu, avec des repères faciles à voir.

deeper pro

La recharge est assez rapide, l’autonomie énorme (largement plus de 5 heures). Les différents points d’accroche, ainsi que leurs fixations semblent relativement solides (fort heureusement !).

  

L’ergonomie est superbe, on comprend que le produit a été mis au point longuement. Compte tenu de l’usage du produit, nous aurions tout de même apprécié un plastique craignant moins les coups. Reste qu’il s’agit d’une construction extrêmement qualitative…

 

 

PERFORMANCES DU DEEPER PRO +

  

Avant de se jeter à l’eau, ne pas oublier de télécharger l’application et de passer une (ou autant que vous le souhaitez en fait) soirée à gratter tous les paramètres, afin de se familiariser avec l’ensemble et d’être le plus efficace possible au bord de l’eau. Pas mal de ces  derniers sont réglables, la sensibilité notamment, que je laisse entre 55 et 70 la majeure partie du temps. Je n’utilise quasiment pas le mode 90kHz, pour se contenter du plus précis, le 290 (faisceau étroit). En matière de couleurs, je vous laisse choisir, chacune ayant son intérêt. Une fois les paramètres entrés et validés, le moment est venu…il faut le lancer !

  

La fixation, sur de solides anneaux métalliques qui inspirent confiance (si si, promis), nœuds doublés, testés au maximum pour éviter le son si désagréable du « clac » !  Avant tout lancer, n’oubliez pas de vérifier votre fil au niveau de l’anneau de tête, c’est tellement bête, que l’on peut facilement passer à côté . Le premier lancer a bien du atteindre les 30 m tellement je n’étais pas rassuré, c’est le montage le plus cher que je n’ai jamais osé lancer ! Immédiatement, les informations arrivent, profondeur, température de l’eau(en surface) dureté du fond, présence de poissons (ou pas d’ailleurs…), présence d’herbiers, cassures…

  

deeper

 

A force de lancer, je prends confiance et commence à appuyer un peu plus pour augmenter les zones scannées, les cartes se construisent alors toutes seules, c’est juste génial. Il est aisé par la suite de relire le fichier dans son canapé pour prévoir la prochaine session et modifier son approche, ses montages, en fonction de la dureté du fond par exemple.

 

Le fonctionnement est le même sur une embarcation, votre Deeper Pro + enregistre toutes vos positons GPS. Les cartes générées permettent de retrouver des spots précis. Mieux, vous pouvez lancer les vidéos de vos passages scannés pour revivre en direct la position GPS de votre Deeper et le scan enregistré.

     

Si vous avez déposé en bateau, vous pouvez retrouver votre zone de dépose via votre trajectoire. Sur la capture d’écran, vous observez que le bateau va entamer un demi-tour pour rentrer au campement, la zone de dépose est précisément celle que l’on voit à l’écran, juste avant de repartir sur la berge. Pratique pour montrer votre spot aux compagnons de session ! La limite est que le trajectoire GPS n’est pas disponible sur l’eau en pleine utilisation, elle n’est visible que dans le mode historique. On apprécierait particulièrement de pouvoir marquer des points GPS sur la carte, l’outil en deviendrait incroyable à ce tarif…

    

deeper pro +

1 : Mode lecture pour revoir le scan en fonction de la position GPS du Deeper

2 : Position GPS du Deeper

3 : Scan enregistré sous la position GPS (en l’occurrence, lieu de dépose d’une canne)

4 : Bandeau que vous pouvez faire naviguer de gauche à droite afin de retrouver des spots

  

  

Pour le carnassier, le Deeper pro + est également redoutable. La preuve en image avec cette boule de poissons fourrages encerclée par des prédateurs…

   

deeper pro +

 

Ou encore cet énorme banc de poissons qui fait le bonheur de ces deux gros carnassiers…

  

deeper pro +

   

La connexion GPS disparait parfois, elle semble difficile à stabiliser dans des zones reculées. Quelques déconnexions ou difficultés pour appairer apparaissent de temps à autre, elles ont souvent lieu lors du démarrage de l’application. Le plus simple est d’éteindre votre application puis de la rallumer, la connexion est alors normalement immédiate. Les 100 mètres de portée annoncés semblent justes.

   

Lors de fort vent, le résultat est assez perturbé, car les vagues font énormément bouger le Deeper, c’est la limite d’utilisation de ce genre d’outil. Sur un bateau, l’attache Deeper règle le souci, il s’agit alors d’une utilisation traditionnelle d’un échosondeur

  

C’est un excellent outil de prospection qui s’avère globalement fiable et précis malgré quelques pertes de connexion. Enorme avantage du dispositif, l’application est toujours en cours de développement, votre outil devrait donc régulièrement évoluer…. De nombreux détails pourraient être améliorés voire réinventés dans les années à venir, un investissement qui semble réellement judicieux ! Nous, nous sommes conquis !

   

  

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX DU DEEPER PRO +

  

Simple, efficace, ergonomique, précis, rapide à mettre en œuvre, doté d’une fonctionnalité historique et d’un gps, bref, le produit est novateur et complètement réussi. De nombreuses améliorations le rendraient parfait, mais pour l’heure, nous nous contenterons de ce petit bijou ! Le prix peut sembler élevé, mais compte tenu des fonctionnalités à disposition et de la promesse de durabilité offerte via l’application évolutive, ce dernier apparaît finalement raisonnable…

  

POINTS FORTS

  • Facilité de mise en œuvre
  • Rapidité d’action
  • Application et fonctionnalités évolutives
  • Lecture aisée des infos même pour un novice
  • Informations directement exploitables depuis le bord
  • Autonomie/ temps de charge
  • Historique enregistré des scans et des trajectoires

 

 

POINTS FAIBLES

  • Qualité du plastique qui marque très facilement
  • Pertes régulières du signal GPS
  • Ergonomie de certains menus

CONCLUSION

  

Il s’agit d’un produit novateur qui mérite toute notre attention, que nous pêchions la carpe ou les carnassiers, du bord ou en embarcation. Un produit qui risque de devenir rapidement indispensable pour peu que le développement continue ! Quelques fonctionnalités mériteraient d’exister, comme le partage des scans avec les copains ou encore l’utilisation de points GPS. Mais sincèrement, nous nous contentons avec plaisir de cette petite révolution que représente le Deeper Pro+…

Dernier point, il est quand même « flippant » de lancer cette petite boule à 100m, c’est le seul vrai souci en fait, il n’est pas matériel, il est psychologique…CQFD.