Epuisette Daiwa Truite Ovale

Tests Truite > Accessoires

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.
    

 
Testeur :

 

Thibault R - Non sponsorisé

 
Usage du Test :

 

Pêche de la truite en rivière et en lac et des carnassiers en float tube

 
Données constructeur :

 

Encombrement : 48cm - Longueur : 91cm - Maille : 20mm - Profondeur filet : 30cm - Tête d'épuisette : 35x44cm

 
Données Fish and Test :

 

Encombrement : 48.5cm - Longueur : 90.5cm - Maille : Entre 15 et 17 mm - Profondeur filet : 27cm - Tête d'épuisette : 33.5x42.5cm

 

 
Je cherchais depuis un certain temps maintenant une épuisette à maille de silicone pour la pêche de la truite. Or il se trouve que cette année 2019 j'ai découvert que la firme Daiwa semblait en proposer une somme toute convenable au design très sympathique. C'est pourquoi j'ai opté pour la Daiwa Prorex Truite Ovale Orange. Nous allons donc voir ensemble si ce produit au nom à rallonge vaut vraiment le détour ou non !

 

 

Construction

 

Ma première erreur lors de mon achat en ligne fut de ne pas regarder attentivement les dimensions de l'épuisette Daiwa Prorex Truite Ovale... Celle-ci est en effet lourde et gigantesque pour ce type de pêche car elle mesure quasiment 1m de long (90.5cm précisément) dépliée ! Il en va de même pour sa tête en forme de raquette capable d'accueillir allègrement un monstre de 70cm... Ne pêchant pas la rivière d'Ain et ma préférence allant nettement aux petites rivières je fus vite embarrassée par cette épuisette encombrante destinées aux truites XXL. La poignée est constituée de mousse EVA noire assez agréable sec au toucher mais peu après un passage dans l'eau (fréquent en wading par exemple) car elle joue alors le rôle d'éponge. Cette dernière mesure 17,2cm de long et est prolongée à son extrémité d'une dragonne longue de  25,5cm... Imaginez lorsque vous l'accrochez dans votre dos avec un aimant : elle mesure alors 116cm de long et vous bat les jambes sans cesse, c'est plus qu'ennuyant, c'est handicapant !

 

 

Mais pourquoi ne pas la plier dans ce cas me direz-vous ! Et bien pour la simple et bonne raison qu'il n'existe pas de cran de sûreté pour la maintenir fermée ce qui fait qu'elle ne cesse de se déplier ! Il existe néanmoins un cran de sûreté pour la maintenir ouverte mais c'est la moindre des choses. D'autant plus que Daiwa promets une ouverture grâce à un bouton poussoir... Une belle fumisterie, il n'y a aucun dispositif de ce type. Le moyen que j'ai trouvé pour la faire tenir est de la plier en passant la dragonne dans une maille de la Daiwa Truite Ovale... La cordelette maintient ainsi fermée l'épuisette qui "baille" tout de même un peu.

   

 

Du côté du filet il s'agit de maille en silicone protégeant mieux que du tissu le poisson et surtout son précieux mucus lorsqu'il se débat. Les mailles de forme hexagonale sont large de 15 à 17mm et non 20 comme annoncé par le constructeur mais c'est mieux ainsi, surtout pour les poissons de petite taille (qui paraissent ridicules dans cette grande épuisette). Les matériaux utilisés sont néanmoins de qualité et l'ensemble est solide ce qui est appréciable. La Daiwa Prorex possède par ailleurs un tête de 33.5x42.5cm (encore une inexactitude dans les mesures de la firme) profonde de 27cm. Le cadre et le manche semblent quant à eux être construit en aluminium peint en orange mais la peinture s'écaille vite au fil des divers chocs que l'on peut rencontrer, notamment en crapahutant dans une rivière. Le manche est enfin équipé d'un clip en plastique noir permettant d'accrocher la Daiwa Truite Ovale à votre ceinture tout en la maintenant fermée (grâce à votre corps) mais son encombrement gêne non seulement les déplacements mais aussi les lancers !

 

 

Performances

 

Du fait de sa taille la Daiwa Prorex Truite Ovale s'adapte en réalité mieux aux pêches en float tube à condition de ne pas prendre de trop gros poissons (supérieurs à 80cm environ). Cependant elle ne flotte pas et cela peut se révéler être problématique si vous ne l'attachez pas au float tube et qu'elle tombe à l'eau. En rivière, comme dit précédemment, elle demeure assez gênante mais permet d'assurer ses prises à la perfection. En effet, grâce à sa grande tête il est facile d'épuiser à peu près n'importe quel poisson et je vous promets que si vous prenez une truite de plus de 80cm vous aurez d'autres priorités que de vous préoccuper de la taille de votre épuisette. Elle peut aussi servir pour les grosses arc-en-ciel des réservoirs ou des Areas mais elle est trop profonde pour pouvoir la décrocher sans la toucher et ferait perdre du temps en compétition.

 

  

Les mailles ont néanmoins tendances à s'emmêler avec les hameçons des leurres (comme sur toutes les épuisettes quasiment) mais les trous étant tout de même relativement larges il arrive fréquemment que les poisson-nageurs de petite taille tombent à travers l'un d'eux. Il m'est ainsi arrivé d'avoir un hameçon planté dans mes waders avec le fil passant à travers l'une des mailles, la truite toujours dans l'épuisette, me contorsionnant pour essayer de me sortir de cette situation plutôt mal engagée. La Daiwa Truite Ovale s'ouvre néanmoins aisément sans offrir la moindre résistance mais il sera tout de même bienvenu de donner un petit coup de poignet pour la déplier afin de la bloquer dans le cran en position ouverte.

 

 

Rapport Performances/Prix

 

La Daiwa Prorex Truite Ovale est vendue à la modique somme de 22.99 euros ce qui est relativement raisonnable pour une épuisette de cette taille. Elle cumule néanmoins de nombreux défauts comme celui de ne pas se maintenir en position fermée ou d'être très encombrante pour une pêche itinérante comme celle de la truite. La construction est solide et le filet en silicone assure très bien les prises mais si l'on ajoute à tout cela le fait que les mesures du constructeur soient quasiment toutes erronées et qu'il ait menti sur l'existence d'un bouton pressoir pour la déplier cela commence à faire beaucoup. Elle est ainsi plus à l'aise pour les pêches en float tube mais attention à ne pas la faire tomber à l'eau, elle coule.

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION