TEST LEURRE ILLEX FLAT TRICOROLL 55S

Tests Truite > Leurres Truite > Leurres durs

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

   

     

  

Testeur : Thibault R - Non sponsorisé

Usage du Test : Pêche de la truite et des carnassiers en petites et moyennes rivières

Données constructeur :  56,2mm de long - 7,5mm de large - 5,3g - Coulant - Bruiteur

  

   

   

An de grâce 2018, Illex cherche à agrandir sa gamme pour la truite en y incluant un leurre à flancs plats capable de résister aux forts courants. Pour ce faire, il fit appel au designer Koichi Fujimatsu de la marque japonaise Jackall, créée par le célèbre Seiji Kato et dont Illex est le distributeur en France. A la suite de cette étroite collaboration et de tests sur le terrain en Normandie durant l'été 2017, le nouveau poisson-nageur du constructeur sort enfin : il s'agit bien du Flat Tricoroll 55S.

Portant fièrement l'étendard des fameux Tricoroll mais étant destiné à une utilisation différente, je n'ai pu résister bien longtemps avant de me le procurer. Je me suis donc adonné à de rigoureux essais en diverses conditions afin de pouvoir en tirer une conclusion. Je vous livre mon ressenti sans plus tarder.

 

 

CONSTRUCTION

  

Ce qui frappe tout d'abord lorsqu'on observe le Flat Tricoroll, c'est son étrange ressemblance avec un D-Incite. De fait, il possède une forme similaire bien qu'un peu plus fine et comme son confrère, il a des flancs extrêmement plats (7,5mm d'épaisseur) car Illex l'a créé pour palier à l'absence dans sa gamme truite d’un leurre ayant une bonne tenue dans les courants.

test LEURRE ILLEX FLAT TRICOROLL 55S

D'autre part, en vérifiant minutieusement les dimensions annoncées par le constructeur, je me suis aperçu qu'en réalité le Flat Tricoroll ne mesurait pas 56,2mm mais 52mm... Et j'eu beau le mesurer dans tous les sens rien n'y fit : il s'agit bien d'une erreur de mesure de la part du constructeur bien que celle-ci n'ait aucune influence particulière sur votre pêche. Pour le reste, le corps est bien construit et résistant. Tout à fait plat, il s'enfle jusqu'à atteindre 15mm de hauteur au niveau de l'hameçon ventral puis s'étrécit jusqu'à 3mm à la queue.

 

Il faut cependant bien vous avouer qu'il m'est arrivé une fois (et une seule) de voir le corps se fendiller au niveau de l'hameçon ventral à la suite d'une violente attaque de brochet alors que je pêchais une fin de première catégorie. Mais je n'en tiendrai pas compte car il s'agit d'un cas isolé, et après avoir contacté d'autres pêcheurs ayant ce leurre je dus me rendre à l'évidence : j'étais bien le seul (dans mon entourage) à qui cela était arrivé !

    

TEST LEURRE TRUITE ILLEX

  

Par ailleurs, la bavette (longue de 11mm) de forme triangulaire est bien fixée au corps et je n'ai rien à déplorer de ce côté-là. Il en va de même pour les yeux qui ne se décollent pas et qui sont exactement les mêmes que sur les Tricoroll, c'est-à-dire la pupille noire et effilée tandis que le pourtour est légèrement ambré et saturé de reflets irisés. Les finitions sont soignées et Illex s'est même permis d'ajouter des branchies en relief, ma foi plutôt bien faîtes.

  

Le leurre est bruiteur et provoque un son plutôt grave lorsqu'il entre en action ce qui peut être un bon allié pour déclencher l'agressivité des poissons.

 

C'est du côté des coloris où je reste assez réservé : la gamme en dispose aujourd'hui d'une dizaine et bien que le leurre ait été désigné au Japon, la présence du coloris "Millevaches" montre que le constructeur souhaite s'adapter aux besoins français. D'autre part, les finitions sont remarquables et mis à part de légères traces de peintures dépassants sur les armatures en métal, je n'ai pas grand-chose à ajouter car il faut bien reconnaître que les coloris d'Illex sont souvent réussis.

    

AVIS LEURRE truite  ILLEX FLAT TRICOROLL 55S.jpg

  

Cependant, là où je suis déçu c'est dans la tenue de la peinture : je ne pensais pas le constructeur capable de commettre la même erreur que pour les Tricoroll mais il semblerait que je me sois trompé ! En effet la peinture finira inexorablement par s'écailler après quelques heures de pêche, que ce soit la faute des frottements contre les obstacles ou des triples contre les flancs, ce qui est relativement agaçant pour tout pêcheur qui, comme moi, est pointilleux sur l'esthétisme. Je suis néanmoins obligé de reconnaître que le phénomène est plus ténu que sur son grand frère mais une nette progression en ce domaine serait tout de même la bienvenue !

 

L'armement lui est absolument irréprochable et constitue ce qu'on pourrait appeler un "sans-faute" à mon sens. Les deux triples Owner n°10 qui l'équipent semblent aux premiers abords un poil trop imposants mais se révèlent en réalité être parfaitement adaptés à toutes tailles de poissons. Ils sont de plus parfaitement affûtés, très résistants et surtout sans ardillons. Pour l'anecdote, il est aujourd'hui de notoriété publique que les leurres Illex destinés à la truite sont tous ou presque équipés d'hameçons sans ardillons... Et cela a été permis grâce aux sages conseils que le célèbre pêcheur français Alain Foulon a prodigué à la marque. Bref, même la couleur est idéale car ils revêtent un aspect sombre très discret. Toutefois la véritable innovation réside dans l'hameçon ventral qui pivote sur lui-même ce qui limite grandement le nombre de décrochés car les poissons ont hélas la mauvaise habitude de prendre appuis sur l'hameçon pour s'en défaire... Quels polissons. Enfin, les anneaux brisés sont eux aussi très résistants et de couleur sombre bien que le Flat Tricoroll en soit dépourvu au niveau du nez, ce qui forcera à employer une agrafe ou un noeud Rapala.

 

 

PERFORMANCES

  

La distance de lancer du Flat Tricoroll est extrêmement satisfaisante : possédant une densité assez élevée il se lance facilement, loin et précisément ce qui est suffisamment rare pour qu'on le fasse remarquer. Il profite ainsi d'un aérodynamisme tout à fait plaisant et chacun de vos lancers atteindra sans faillir (ou peu s'en faut) son but après quelques heures passées au bord de l'eau à le maîtriser.

   Une énorme truite prise das un parc avec le Flat Tricoroll !

 Une énorme truite prise dans un parc avec le Flat Tricoroll !

De plus, le leurre entre toujours instantanément en action dès qu'il touche la surface et son rendement sur 100 lancers est excellent. Il me faut toutefois dénoter un point négatif : celui d'avoir la mauvaise manie (mais qui n'est tout de même pas systématique) de s'emmêler les hameçons dans le fil dès qu'on le projette un peu plus sèchement pour atteindre de plus grandes distances et aussi surtout lorsqu'on le "skip" (le faire ricocher à la surface de l'eau notamment pour atteindre le couvert des frondaisons inaccessible d'un simple lancer).

   

Parlons maintenant de la nage du Flat Tricoroll. Illex a encore frappé un grand coup avec ce poisson-nageur.  Ainsi, comme prévu, le Flat Tricoroll résiste parfaitement aux courants et nage plus ou moins à la profondeur annoncée, c'est à dire entre 0,3 et 0,9m de fond (au lieu de 0,5-1m mais ce n'est pas bien grave). Cependant, ce qui est le plus agréable dans sa nage c'est que lorsqu’il touche la surface de l'eau, il se met à papillonner à l'horizontal en affichant un "rolling" (oscillement sur lui-même) très prononcé sur les 40 premiers centimètres d'eau (cela peut varier selon la portance de votre bas de ligne) pour ensuite venir couler de manière aléatoire. Cela permet de pêcher instantanément, ce qui est un avantage considérable pour cibler des poissons sur des spots très restreints en matière d'espace.

  

leurre flat tricoroll illex.

Les perches en sont également friandes !

   

La nage en elle-même est quasi parfaite et vous pourrez user de tous les types d'animations imaginables : en linéaire, il profitera d'un très fort effet de woobling (oscillement latéral de droite à gauche) tandis qu'en le twitchant (petits coups de scion rapides et répétés dans la canne) il se désaxera à merveille et optera pour une nage erratique très prenante. Le revers de la médaille est cependant lors de la descente : bien que papillonnant lors de sa chute dans la colonne d'eau, cela le ralentira et il ne touchera donc le fond que tardivement (comparé à un heavy-sinking bien entendu). C'est un petit peu dommage pour un leurre censé prospecter les courants, mais rassurez-vous, il s'en tire tout de même très bien.

   

Enfin, concernant son efficacité , je ne trouve pas grand chose à redire : les poissons se jettent souvent littéralement dessus et bien qu'il se soit pas LA solution à votre pêche, il m'a néanmoins permis de faire de nombreuses prises. Concernant son utilisation, on peut l'utiliser en diverses conditions car il est très polyvalent. Je préfère tout de même le lancer en aval et le laisser couler pour ensuite lui faire remonter tout doucement le courant afin d'agacer au plus haut point Dame Truite, mais je le trouve aussi très bon lors d’un lancer de précision près d'une sous-berge ou dans un amorti. Pour finir, je dirai qu'il est tout à fait complémentaire de notre bon vieux D-Incite car celui-ci est silencieux tandis que le Flat Tricoroll cherche au contraire à se faire entendre.

  

  

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

   

Vendu aux alentours des 17 euros, l’addition est un peu salée mais les performances de ce petit poisson-nageur sauront rapidement l'adoucir même si je pense qu'un pêcheur occasionnel pourra s'en passer afin d'épargner sa bourse. Quoiqu'il en soit, on déplorera tous la tenue approximative de la peinture au bout de quelques heures de pêche mais comme on dit : quand on aime on ne compte pas.

 

 

POINTS FORTS

  • Efficacité
  • Nage
  • Armement
  • Polyvalence

 

 

POINTS FAIBLES

  • Tenue de la peinture

CONCLUSION

  

L'Illex Flat Tricoroll 55S est donc un excellent leurre qui tient ses promesses et qui résistera aisément aux courants les plus forts tout en s'adaptant bien aux eaux calmes le rendant ainsi très polyvalent. Hélas, la tenue de la peinture est assez décevante et vient assombrir le tableau, car elle finit malheureusement toujours par s'écailler au bout de quelques heures passées dans l'eau.