VMC Tetra Head

Tests Carnassiers > Accessoires

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 

 

 
Testeur :

 

Hugo B- Non Sponsorisé 

 
Usage du Test :

 

Pêche de la truite et de la perche en petites et moyennes rivières  

 
Données constructeur : 

 
1g avec un hameçon de taille 4
2g avec un hameçon de taille 4
3g avec un hameçon de taille 2 
5g avec un hameçon de taille 2 
7g avec un hameçon de taille 1/0 

 

 
Comme j’ai déjà pu le dire, la tête plombée est souvent trop négligée par les pêcheurs et assimilée à un simple lest allant à l’avant d’un leurre souple... Et pourtant ! Chaque forme donne une action différente au leurre souple qu’on lui associe, chaque grammage permet d’offrir une présentation différente du leurre. À la recherche d’une petite tête plombée à associer sur mes leurres souples pour la pêche de la truite et des carnassiers en rivière, mon choix s’est tourné vers la Tetra Head de chez VMC dans ses versions 3, 5 et 7g. Je vais donc vous livrer mon analyse après le test terrain. A noter que je l’utilise depuis maintenant plusieurs années. Pour effectuer ce test, je me suis muni d’une canne de puissance 0,5-10g avec un moulinet de taille 1000 qui lui-même est garni de nylon en 15/100.

 

 

Construction

 

Sur la VMC Tetra Head on remarque tout de suite sa forme triangulaire mais qui est plate sur le dessous de la tête. Cette forme qui est assez atypique, il faut le reconnaître, permet à la fois d’imiter la forme de la tête d’un alevin ou d’un vairon mais également de permettre une présentation spécifique du leurre mais nous détaillerons ce point dans la rubrique consacrée aux performances. 

 

Continuons sur le mimétisme et la qualité des finitions de cette Tetra Head proposée par VMC. J’avoue avoir été très agréablement surpris par les finitions dont dispose cette tête plombée puisqu’en premier lieu, VMC lui a octroyé des yeux 3D dont la couleur varie selon le coloris de tête plombée. De façon plus précise, l’œil est implanté dans une cavité prévue à cet effet de part et d’autre de la tête plombée donnant ainsi un relief très intéressant. Ces derniers ne subissent aucune détérioration avec le temps et ce malgré les différentes frictions contre les rochers submergés.

  

 

Vous l’aurez compris, VMC n’a rien laissé au hasard du point de vue du design puisqu’il existe 4 coloris tous très complémentaires qui sont le Glitter Silver Black, Fluo Pink Black, Fluo Green Black et Cola Gold Glitter. Avoir créé deux coloris Fluo et deux coloris plus naturels est à mon sens une très bonne initiative puisque cela permet de s’adapter aux différentes situations. Pour ma part je me suis focalisé sur le coloris Glitter Silver Black en raison de sa teinte bicolore noire et grise rappelant bon nombre d’alevins de poissons blancs ainsi que pour son signal œil rouge vif en 3D. Pour vous donner un ordre d’idée de la répartition de la peinture, je dirais que les 3/4 de la partie basse de la tête plombée sont de couleur argentée et que le dernier quart est d’une teinte noire. 

 

Afin d’accroître le mimétisme est les signaux visuels renvoyés par cette tête plombée, VMC a choisi de doter chaque coloris de paillettes très fines de différentes couleurs pour chaque coloris. En l’occurrence, le coloris Glitter Silver Black dispose de micro-paillettes disposées en dessous du vernis. Le sens du détail est bien présent et on apprécie ! 

 

Du côté du revêtement utilisé par le constructeur, on peut dire qu’il est qualitatif et que par rapport à certains concurrents il se montre plus résistants même si au bout d’un grand nombre d’heures passé à pêcher dans les rochers avec cette tête plombée la peinture a tendance à s’écailler. La diversité de grammages proposée permet de pratiquer toutes les pêches ultra légères ou légères possibles avec des leurres allant de 4 à 8cm et de pêcher différentes couches d’eau allant de 30cm à 5m d’eau environ à mon avis. La Tetra Head existe en version 1, 2, 3, 5, et 7g.

  

 

Parlons à présent de l’armement qui est des plus qualitatifs. La renommée des hameçons de l’entreprise française VMC n’est plus à faire et ici encore nous avons été agréablement surpris. La Tetra Head est munie d’un hameçon en Black Nickel allant de taille 4 à 1/0 selon les grammages. Ces hameçons sont d’une grande solidité, je ne les ai jamais ouverts lors de décrochages en force ou sur la prise de beaux sujets. De plus, malgré les nombreuses saisons, ils ne sont pas sujets à la corrosion.

 

Il y’a cependant un point à prendre en compte, la tête plombée ne dispose d’aucun ergot. Cela peut être un avantage comme un inconvénient. Je m’explique : cela a l’avantage de pouvoir monter des leurres très fins et petits sans risquer de les déchirer lorsqu’on les retire. Mais cela est aussi un inconvénient dans le sens où le leurre a tendance à ne pas se maintenir collé à la tête plombée et à glisser sur la hampe de l’hameçon.

 

J’ai heureusement la solution ! Je vous invite à utiliser de la colle de type cyanolite et de mettre un point sur la tête de votre leurre souple avant de le coller à la tête plombée. Ainsi, le problème sera résolu mais à condition de ne pas changer de leurre toutes les 45 minutes !

 

 

Peformances

 

Passons maintenant aux performances qu’offre la Tetra Head en action de pêche. Pour ma part, j’ai utilisé cette tête plombée dans sa version 3, 5 et 7g. Ces grammages m’ont permis de pêcher différentes configurations de cours d’eau et d’adapter ma prospection en fonction de la profondeur ciblée. Les tailles 3 et 5g permettent de pêcher avec des leurres allant de 4cm à 6cm de façon optimale. Quant à la version 7g, elle permet de pêcher avec des leurres de 6 à 8cm et peut permettre de monter jusqu’à 9cm au maximum. 

  

 

Vous l’aurez compris, il s’agit d’une tête plombée particulièrement adaptée pour des pêches très fine. VMC la recommande pour un usage en rockfishing ou en street fishing, de mon côté je l’ai utilisé pour pêcher la truite et la perche en ruisseaux et en rivières. Je vais donc vous parler de ses performances dans ce cadre. De façon générale il est possible de pêcher avec cette tête plombée dans des profondeurs allant de 30cm à 5m mais les grammages seront à adapter en fonction du courant et de la profondeur . Voici comment je classerais les grammages et les profondeurs à leur associer :

 
3g pour une profondeur de 50cm à 1,5m
5g de 1,5m à 3m 
7g de 2,5m à 5m

 

Il est évident qu’il s’agit d’un ordre d’idée puisqu’avec une récupération rapide de la version 7g il est tout à fait possible de pêcher dans 50cm d’eau. J’ai pu rapidement essayer la version 1g via un ami qui en possède et il est très compliqué de la lancer précisément et ce même avec un matériel adapté donc privilégiez autant que possible les versions à partir de 2g.

  

 

La forme de la tête plombée permet de nombreux usages. La forme triangulaire du haut de la tête plombée permet de transpercer la couche d’eau et donc d’atteindre rapidement le fond mais cela a aussi un intérêt non négligeable lors d’une animation en linéaire classique. En effet, en lancer/ramener, cette tête plombée offre un léger Rolling (roulis du leurre sur lui-même) serré au leurre ce qui permet de battre du terrain de façon très large et d’ainsi décider les poissons en chasse ou déjà en place. 

 
Une autre animation terriblement efficace sur la truite consiste à prospecter les bordures en lançant notre leurre souple et en effectuant de légères tirées afin de le décoller du fond tout en ponctuant la récupération de longues pauses afin de laisser le leurre collé fond. Le gros avantage de la Tetra Head est de maintenir le leurre en suspens lorsque la tête est posée sur le fond et ce grâce au-dessous de la tête qui est plat. Soyez sur vos gardes lorsque vous effectuer ces pauses car les truites apprécient particulièrement cette présentation du leurre et ont tendance à mordre à ce moment précis. Gardez donc votre bannière bien tendue sans quoi vous risqueriez de ne pas détecter la touche. 

 

 

La dernière animation que j’aime utiliser sur les perches comme les truites est celle que j’appelle « dérive naturelle ». Le but de cette technique est d’imiter un alevin mort ou agonisant se laissant porter par le courant. Pour cela, la Tetra Head se prête particulièrement grâce à sa forme atypique. Pour cela, il suffit de lancer son leurre souple, de le décoller du fond de quelques centimètres et de simplement maintenir la bannière tendue en gardant le leurre suspendu juste au-dessus du fond en le laissant se faire porter par le courant. Cette technique est redoutable sur des poissons plus méfiants en quête d’une proie facile ! 

 
Les paillettes et le signal oeil dont dispose cette tête plombée crée une véritable valeur ajoutée puisque ces derniers renvoient des signaux holographiques importants avec des reflets ne laissant absolument pas indifférents les poissons qui peuplent nos eaux. Associée à un leurre souple de coloris très naturel, la tête plombée permet de créer un véritable contraste visuel. De plus, la forme s’inscrit également dans le prolongement du leurre souple associé et crée un volume plus important ce qui peut être intéressant lorsque l’on veut proposer un leurre légèrement plus conséquent afin d’essayer de séduire des sujets plus imposants. 

 
Concernant le piquant de l’hameçon ce dernier est parfait et permet d’assurer les prises peu importe leur taille. Le seul bémol que l’on peut trouver à cette tête plombée est son manque de précision au lancer et sa prise au vent dans ses versions les plus légères. 

 

 

Rapport Performances/Prix

 

Pour un prix allant, selon les grammages, de 4,95€ à 7,90€ par pack de 4 têtes plombées, on peut dire que les Tetra Head VMC sont abordables. Elles se trouvent à un prix légèrement plus élevé que celui des têtes classiques non peintes, ce qui est normal compte tenu des finitions dont elle dispose. Et elles sont plus abordables que certaines concurrentes au même niveau de finitions. Au regard de sa forme atypique, de son attractivité et de son efficacité, on peut dire que les Tetra Head de chez VMC valent leur prix !

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION