Canne Spinning Daiwa Tournament SW AGS

Nn/5 (0 avis)

Caractéristiques du produit

Voir la fiche de la marque

Descriptif

DAIWA

Moyenne de la marque

4.5 /5 88 avis
Consulter la page

Description de la marque

Vous êtes le représentant de la marque DAIWA ? Contactez-nous pour gérer et modifier votre profil, recevoir toutes les informations concernant les …

Vidéo de la marque

En attente de la vidéo de la marque
Nn/50 avis
5
0
4
0
3
0
2
0
1
0
Donner mon avis

Avis vidéos

Avis audios

Trier les avis par :

Avis écrits

Questions & réponses

Accédez au questions / réponses !

Connectez-vous à votre compte Fish and Test et bénéficiez de nombreux avantages

Notre volonté est de valoriser la liberté de parole. Nous certifions que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire qui nous rémunère pour la réalisation de ceux-ci.

 

note de la rédaction

sous-notes

construction performances performances / prix

points forts

  • Qualité du blank
  • Ergonomie du porte moulinet
  • Sensibilité accrue
  • Distance de lancer importante

points faibles

  • Fragilité des anneaux AGS
Voir la conclusion

Testeur : 

Jérémy C – Non sponsorisé

Usage du test :

Pêche des carnassiers en fleuves, rivières et plans d’eau.

Données constructeur :

802 H – 137 grammes – 2 brins – 2,44 mètres – 1,26 mètres d’encombrement – Puissance 14/42 grammes – 8 anneaux AGS Carbone

En voilà bien une qui n’est pas passée inaperçue lors de sa sortie sur le marché, je parle bien-sûr de la Tournament SW AGS de chez Daiwa avec les anneaux en carbone et bien d’autre nouvelles technologies exclusives de cette marque.Annoncée comme une révolution en matière de sensibilité, je l’ai utilisé dans de multiples configurations et différentes techniques afin d’en avoir le cœur net.

Abordons dans un premier temps la partie principale des éléments qui composent cette Tournament SW AGS, le blank. Quelque soit la taille de la canne, l’action est identique. Les Tournament SW AGS sont des cannes spinning à l’action Regular-fast, c’est-à-dire qu’elle ont un très bonne nervosité en pointe mais que très vite une souplesse apparaît sur le premier tiers ce qui permet d’encaisser les coups de têtes des poissons lors des combats ainsi que d’apporter du confort lors de l’utilisation des leurres à forte vibrations. Ce blank est construit à partir de carbone SVF (super-high volume fiber) nanoplus monté avec le procédé X45. Ce procédé permet à la canne d’avoir une meilleure résonance ainsi qu’un retour à l’état initial plus rapide et ce quel qu’en soit l’angle de courbure. L’emmanchement des deux partie de cette canne est le spigot V-joint, aujourd’hui l’emmanchement le plus courant pour nos cannes modernes.

Le porte moulinet est élaboré de manière très confortable et ergonomique et conjuguant des matériaux propre à Daiwa avec des éléments de la célèbre marque Fuji. De la mousse compressé aussi appelée EVA ainsi que des matériaux solide en plastique constituent cette partie. Ce qui donne un rendu très appréciable avec un porte moulinet légèrement bombé de manière à épouser la paume de la main. En plus du confort que cette pseudo poignée apporte, elle maximise la surface de contact entre le pêcheur et sa canne, ce qui permet de mieux ressentir les touches.

Voyons maintenant la partie, où devrais-je dire, les éléments qui ne sont pas passé inaperçu lors de la sortie de cette Tournament SW AGS, les anneaux en carbone ! Censés être 42% plus léger que le titanium, hyper résonants, le carbone est un matériaux de construction de choix sur une canne. Quel que soit le modèle, seul l’anneau du scion n’est pas en carbone mais le Fuji Arwana qui l’équipe est d’excellente qualité. Pour le reste des anneaux, le carbone est bel et bien présent et très visible. Il y a néanmoins un gros inconvénient à avoir utilisé un tel matériaux pour les anneaux : ils sont extrêmement fragiles faces aux chocs, une seule chute de la canne sur un élément dur et ils peuvent se briser, rendant l’ensemble inopérant. Un petit accroche leurre métallique Fuji HKM noir équipe cette canne car comme vous l’avez compris, il est fortement déconseillé de pendre un hameçon sur les anneaux carbone AGS.

Esthétiquement, les Daiwa Tournament SW AGS sont très réussies. Les ligatures, les écritures, les vernis appliqués sur la partie du talon de la canne sont très bien réalisés. Toute la partie supérieure du blank n’est quant à elle pas vernis afin de gagner en poids et en sensibilité.

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

À l’origine élaborée pour la mer (SW : Salt Water), les cannes Daiwa Tournament SW AGS sont d’excellentes lanceuses. Leur action Regular-Fast permet de fouetter avec efficacité les leurres dont le grammage coïncide avec ceux préconisé pour le modèle. Pour ma part, ayant réalisé ce test avec la 2,44 mètre en 14-42 grammes (802H), la plage de poids conseillée est cohérente. Un fouetté énergique avec un leurre de 40 grammes ne sature pas le blank et permet en outre d’atteindre des distances considérables. Lors des combats avec nos compagnons de jeux, cette action de canne permet d’encaisser progressivement les coup de têtes et donc de diminuer le risque de casse ou de décroche. Par ailleurs, son action la rend très polyvalente mais elle sera tout de même plus à l’aise avec des leurres de types jerkbaits à bavette, leurres souple, etc… car les crankbaits par exemple tirent beaucoup sur la canne et il est préférable de les utiliser avec une action parabolique.

Parlons maintenant de la sensibilité avancé par la marque avec ces fameux anneaux en carbone AGS. Le ressenti est belle et bien là ! Les vibrations produites par les leurres sont extrêmement perceptibles par le pêcheur, tout contact avec le fond, une structure où un poisson est clairement différentiable et ce même à grande distance. Les informations instantanées que retransmettent les anneaux en carbone AGS permettent de pêcher plus précisément et diminue le temps de réaction du pêcheur en cas de contact avec un poisson. Il est bien évidemment que pour ressentir au mieux tout cela une tresse est préférable par rapport à un nylon.

Suivant le modèle choisi, les prix oscillent entre 334 euros et 416 euros. Ce n’est clairement pas à la portée de toutes les bourses mais c’est un prix relativement cohérent avec la qualité des matériaux de fabrication et les performances sur le terrain de cette Daiwa Tournament SW AGS. Néanmoins, la fragilité des anneaux en carbone AGS implique une utilisation et un traitement délicat de la part du pêcheur.

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

points forts

  • Qualité du blank
  • Ergonomie du porte moulinet
  • Sensibilité accrue
  • Distance de lancer importante

points faibles

  • Fragilité des anneaux AGS

Conclusion

Les cannes Daiwa Tournament SW AGS sont construites avec des matériaux de qualité. Dès la prise en main de cette canne (la 802H pour ma part), on sent qu’elle est spéciale. L’action Regular-Fast combinée au procédé de construction X45 des blanks permet d’accentuer les distances de lancers mais aussi d’acquérir une plus grande maîtrise des combats sur les poissons sérieux en amortissant leurs coups de tête. La sensibilité des anneaux en carbone AGS transmet plus rapidement et précisément les informations captées sous la surface de l’eau au pêcheur. L’ergonomie du porte moulinet procure un réel confort et une très bonne prise en main de la canne. Il est tout de même important de faire remarquer qu’elle est à manipuler avec précaution car en cas de choc sur l’un des anneaux en carbone, ce dernier peut rompre facilement. Je ne peux que recommander cette belle canne pour les puristes de la pêche aux leurres souhaitant utiliser des produits qui ne tirent pas trop sur le blank (leurres souples, jerkbaits à bavette…) ou alors de manière occasionnelle (crankbaits…).