Canne Spinning Shimano Scimitar BX

Nn/5 (0 avis)

Caractéristiques du produit

Voir la fiche de la marque
Type Spinning 2 brins
Dimension 185 cm
Poids 97 g
Encombrement 108 cm
Puissance 3 - 14 g
Nombre d'anneaux 8

Descriptif

SHIMANO

Moyenne de la marque

4.3 /5 55 avis
Consulter la page

Description de la marque

Vous êtes le représentant de la marque SHIMANO ? Contactez-nous pour gérer et modifier votre profil, recevoir toutes les informations concernant les …

Vidéo de la marque

En attente de la vidéo de la marque
Nn/50 avis
5
0
4
0
3
0
2
0
1
0
Donner mon avis

Avis vidéos

Avis audios

Trier les avis par :

Avis écrits

Questions & réponses

Accédez au questions / réponses !

Connectez-vous à votre compte Fish and Test et bénéficiez de nombreux avantages

Notre volonté est de valoriser la liberté de parole. Nous certifions que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire qui nous rémunère pour la réalisation de ceux-ci.

 

note de la rédaction

sous-notes

construction performances performances / prix

points forts

  • Sa légèreté
  • Son prix
  • Son encombrement
  • Sa plage de puissance

points faibles

  • Sa résonance
  • Les matériaux utilisés
  • Préconisations constructeur absentes pour le diamètre de fil à utiliser
Voir la conclusion

Testeur :
 
Ludovic P – Non Sponsorisé
 
 

Usage du Test :
 
Pêche de la truite, perches et chevesnes en ruisseau et moyenne rivière
 
 

Données constructeur :
   

Dimension : 185 cm
 
Poids : 97 g
 
Encombrement : 108 cm
 
Puissance : 3 – 14 g
 
Nombre d’anneaux : 8

Données mesurées par le testeur :
 
Longueur : 185,5 cm
 
Poids : 94 g
 
Encombrement : 108 cm
 
Puissance réelle : 2,5 – 15 g
 
Action : fast/rapide

Shimano, cette marque qui est très souvent associée à des composants pour vélos, sait aussi faire de bien belles choses en matière de cannes et de moulinets que ce soit pour les carpistes ou les pêcheurs de carnassiers. Je cherchais une petite canne light, bien que ce ne soit pas ma pêche première, pour aller m’amuser sur les truites et autres prédateurs qui nagent dans les petits ruisseaux et rivières qui coulent près de chez moi sans pour autant me ruiner sur une canne spécifique à cette traque. C’est pourquoi mon choix s’est porté vers la Shimano Scimitar Bx Spinning. Alors voyons le résultat ensemble.

Mesures et puissance :
 
Pour ce qui est des données constructeur peu de choses sont annoncées à part sa longueur qui est de 185 cm, sa puissance de 3 -14 g et le nombre de brins qui la constitue à savoir 2.
 
Je vais donc vous donner les relevés que j’ai fait pour vous donner une meilleure idée de cette Scimitar qui est une canne spinning en 2 brins : un qui mesure 96,5 cm qui comprend 28cm de talon et le deuxième brin qui affiche 95 cm. Ils sont reliés par un emmanchement spigot qui rentre de 6 cm dans le brin du scion.
 
Sa longueur réelle est de 185,5 cm pour un poids de 94 g relativement léger et appréciable pour de longues sessions.
 
Shimano annonce un plage de lancer comprise entre 3 et 14 g ce qui est correct bien que l’on puisse descendre à 2,5 g et passer légèrement les 14 g ; je dirais donc que sa plage réelle de lancer est de 2,5 – 15 g.
 
En ce qui concerne la puissance de ligne Shimano n’a apparemment pas jugé utile de l’annoncer. De ce que j’ai pu constater durant le test, du 5-10 lbs en terme de ligne me paraît cohérent pour vraiment optimiser les capacités de cette canne.

Le Blank :
 
Cette canne est dotée d’un blank XT 40 + de Géofibre. Alors qu’est ce que c’est ? XT est toujours suivi d’un chiffre cela représente le tonnage de fibre de carbone utilisé et sa résistance. Un chiffre élevé voudra donc dire que le nombre de fibres utilisées est plus important et améliorera sa résistance et ses capacités.
 
Concrètement avec notre XT 40 on est plutôt bas de gamme. Mais pour palier à ceci, Shimano mélange le carbone avec de la Géofibre dont ils restent vagues sur la composition en disant simplement que c’est un composant dérivé du carbone qu’ils utilisent sur les blanks de bas à moyen de gamme et qui a pour effet d’augmenter la rigidité et la résistance à la traction et à la compression.
 
Quoi qu’il en soit la Scimitar est très sobre, de couleur noir imitation carbone jusqu’à une trentaine de centimètres au dessus du porte moulinet qui laisse place à du rouge foncé pour le reste de la canne avec les inscriptions « Shimano » au milieu du talon et « Scimitar » sur le premier brin au dessus du porte moulinet de couleur argent. Elle possède une action fast (rapide) qui la rend très agréable pour des pêches au poisson nageur.

Les anneaux :
 
Ici, ce sont des Seaguide qui est  une marque spécialisée dans la création d’anneaux « low cost ». Ils sont monopattes donc une seule ligature noire avec deux liserés rouge à leur base est présente. On compte 7 anneaux sur cette canne compatible avec de la tresse qui glisse très bien et reste relativement silencieuse lors de la récupération.

La poignée :
 
Le talon et la poignée de cette Scimitar sont en EVA d’assez mauvaise qualité. On le sent très bien au touché et il se griffe très facilement. Niveau porte-moulinet rien de bien recherché c’est basique, fonctionnel et efficace surtout quand on sait que l’on est également sur un Seaguide donc bas de gamme. Il est en plastique dur avec tout de même une bague sur la partie vissante renforcée d’un revêtement aluminium. Ce talon mesure 28 cm du bas de la canne à la base du porte-moulinet, je le trouve de bonne longueur pour des lancers courts comme appuyés.
 
Malheureusement je déplore l’absence d’un accroche leurre qui, même minime, aurait été le bienvenu pour éviter de mettre les hameçons dans les anneaux et ainsi de les abîmer.

Que ce soit dans sa conception ou dans les matériaux qui la composent, la Shimano Scimitar Bx est une canne très basique. Malgré tout, son action fast et sa puissance annoncée cohérente la rendent agréable et polyvalente.

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

Conditions d’utilisation :
 
La Scimitar Bx est une canne light adaptée à la recherche de petits carnassiers. Un large choix de leurres est possible : des petits crankbaits, leurres souples, minnows, cuillères tournantes et ondulantes… bref de quoi être assez polyvalent dans votre traque de perches, chevesnes, truites, etc…
 
Cette Shimano est très adaptée pour une pêche du bord, elle peut être aussi utilisée en float tube grâce à son talon court. Par contre je ne vois aucune utilité de l’avoir sur un bateau à cause de sa longueur et de sa puissance bien trop légère.
 
Où l’utiliser ? Pour répondre à cette question je vous dirais que sa place est en eau vive parce que sans courant, concrètement, vous ne ressentirez et n’aurez aucun plaisir à l’utiliser car niveau sensibilité et résonance on n’est pas sur quelque chose de « fou ». Malheureusement cela impacte sur le manque d’informations que transmet cette canne pour ce qui est du travail du leurre ou des différents substrats du fond, feuilles et/ou herbiers pris dans le leurre. Il n’y a qu’en plein courant où le blank nous transmettra si on a à faire à de la roche ou du sable. Ce sont les seules informations que l’on pourra ressentir si on excepte tout de même les attaques franches.

Agrément et puissance :
 
Tout d’abord il va falloir se familiariser avec ce porte-moulinet qui m’a un peu déstabilisé au niveau de sa prise en main. Mais au bout de quelques lancers on s’y habitue très vite et la canne devient très agréable à utiliser avec sa légèreté (94 g). On peut faire des lancers courts et très précis grâce à sa longueur de 185,5 cm surtout en ruisseaux et petites rivières mais sa taille handicape sur des lancers lointains tout simplement parce que ce n’est pas le but recherché ni son utilité.
 
Côté animation, comme je l’ai dit plus haut, on peut se permettre de descendre en dessous des 3 g annoncés par Shimano mais uniquement pour les leurres souples, cuillères et crankbaits sur une récupération linéaire.
 
En dessous de 3,5 g, pas la peine d’essayer d’animer un jerkbait minnow on ne ressent absolument pas la nage du leurre mais par contre au dessus de 3,5g c’est un réel plaisir de faire  nager des leurres durs que l’on sent vraiment évoluer comme il se doit.
 
Pour ce qui est des combats, j’ai pris beaucoup de plaisir avec cette canne. Quelle que soit la taille du poisson, la canne travaille vraiment bien et on se rend compte qu’il y a une bonne réserve de puissance qui se cache dans cette petite Scimitar.

Moulinet et fil préconisés :
 
Sur cette Shimano, j’utilise de la tresse de 9 lbs pour augmenter un peu plus cette sensibilité qui lui fait défaut. Pour pouvoir aussi utiliser toute sa plage de puissance, côté moulinet il faudra opter pour une taille 2000-2500 selon la marque et le modèle avec un ratio plutôt élevé (minimum 6:1) vu que l’utilisation de cette canne est dédiée à des zones de courant.

La Scimitar Bx est une canne polyvalente car elle permet d’utiliser une grande variété de leurres. Par contre, elle n’est absolument pas résonnante et sera à limiter à un usage sur des courants marqués. Sa belle réserve de puissance vous permettra de venir à bout de beaux poissons.

Cette Shimano Scimitar est vendue 72,99 euros ce qui me semble plutôt correct si l’on compare à une canne spécifique à la traque de la truite ou de la perche. Certes elle manque de sensibilité et est conçue avec des produits de faible qualité mais à côté de cela elle répond plutôt convenablement à une utilisation en ruisseaux et petites rivières. Évidemment avec son prix, Shimano vise plutôt des pêcheurs a l’utilisation ponctuelle pour pouvoir exercer la pêche aux leurres de la truite et autres petits carnassiers dans des cours d’eau de taille restreinte.

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

points forts

  • Sa légèreté
  • Son prix
  • Son encombrement
  • Sa plage de puissance

points faibles

  • Sa résonance
  • Les matériaux utilisés
  • Préconisations constructeur absentes pour le diamètre de fil à utiliser

Conclusion

Cette petite Shimano Scimitar Bx spinning est certes composée de matériaux bas de gamme mais n’a pas à rougir sur ses performances. Avec une longueur de 185,5 cm exactement et une puissance réelle de 2,5 -15g, elle est très confortable à utiliser en ruisseaux et moyennes rivières pour prospecter des zones encombrées grâce à des lancers courts et précis que vous réaliserez assez facilement une fois que vous l’aurez bien en main. Je me suis servi de cette Scimitar pour la traque de la truite et elle m’a agréablement surpris aussi bien sur les combats que sur les animations avec son action de pointe marquée. Le petit bémol est l’utilisation de petits jerkbaits minnows où il vous faudra des leurres de 4 – 5 g minimum pour avoir un ressenti correct. Une canne très basique, abordable au niveau prix mais qui pourtant apporte de très bonnes sensations que vous soyez pêcheur débutant ou pêcheur chevronné ne voulant pas se ruiner.