Leurre Dur Illex Dowz Swimmer 220 SF

Nn/5 (0 avis)

Caractéristiques du produit

Voir la fiche de la marque
Taille 22 cm
Poids 102 grammes
Sonorité Silencieux
Densité Slow Floating

Descriptif

ILLEX

Moyenne de la marque

4.7 /5 42 avis
Consulter la page

Description de la marque

Vous êtes le représentant de la marque ILLEX ? Contactez-nous pour gérer et modifier votre profil, recevoir toutes les informations concernant les …

Vidéo de la marque

En attente de la vidéo de la marque
Nn/50 avis
5
0
4
0
3
0
2
0
1
0
Donner mon avis

Avis vidéos

Avis audios

Trier les avis par :

Avis écrits

Questions & réponses

Accédez au questions / réponses !

Connectez-vous à votre compte Fish and Test et bénéficiez de nombreux avantages

Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d’expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

note de la rédaction

sous-notes

construction performances performances / prix

points forts

  • Packaging protecteur
  • Armement monté en rolling
  • Nage réaliste
  • Efficacité redoutable
  • Finitions impeccables

points faibles

  • Mauvaise tenue de la peintureface aux brochets
  • Emmêlement du triple avant avec les nageoires
  • Manque de coloris
  • Taille unique
Voir la conclusion

Présentation

Testeur :

 
Ludovic P- Non Sponsorisé 

 
Usage du Test : 

 
Pêche du brochet en lac et rivière au big bait

 
Données constructeur : 

 
22 cm- 102 grammes – Silencieux – Slow Floating 

On va commencer par un peu d’histoire sur la marque Illex (« leurre » en grec) qui est ; je vais briser les rêves de certains d’entre vous ; une marque Française ! Créée en 2001 par le groupe Sensas qui a su tirer parti de l’engouement et de l’effervescence qu’a suscité la pêche des carnassiers aux leurres, ils sont devenus les distributeurs officiels de la marque nippone Jackall Bros. Ainsi, bien que la plupart des leurres souples soient de conception européenne, les leurres durs sont eux de conception japonaise. Jackall Bros a été créé par deux légendes de la pêche que sont Seji Kato et Ty Ono, tous deux concepteurs de leurres. Les produits Jackall portent donc le nom Illex mais sont facilement reconnaissables puisque le logo Jackall (une tête de « renard » stylisée) est présent sur l’emballage. Ayant eu pas mal de retours sur le Illex/Jackall Dowz Swimmer 220 SF j’ai donc voulu me faire une idée par moi-même de son efficacité. 

Construction

Tout d’abord, lors de la réception de ce hard swimbait (leurre dur articulé) on voit tout de suite le soin apporté au stockage. Tout est solidement attaché dans la boîte pour ne pas que le produit bouge lors du transport et même les triples sont cachés sous une petite plate-forme cartonnée pour ne pas abîmer la peinture du swimbait. A noter qu’il est même livré avec une queue de rechange. Le Dowz Swimmer 220 SF mesure donc 22 cm pour 102 grammes et il est indiqué en SF pour Slow Floating, ce qui signifie qu’il plonge lors de la récupération pour remonter lentement à la surface lors des pauses. Il a une silhouette assez fine et compacte à flancs plats.

Il possède deux articulations chacune raccordée en deux points,une attache sur le haut du corps et l’autre sur la partie basse, la plus longue section étant la partie avant qui représente ⅓ de la longueur totale du leurre. Sur celle-ci on remarque immédiatement les détails apportés à la bouche, les yeux plutôt petits avec un regard assez agressif ainsi que les détails de la mâchoire et les ouïes en relief. De chaque côté du Dowz se trouvent des nageoires pectorales de forme triangulaire en 3D qui sortent du leurre. Sur la deuxième articulation qui est très courte mais très mobile se trouve uniquement une nageoire dorsale sur le dos. La dernière articulation qui elle n’est que très peu mobile possède une nageoire pelvienne et une queue semi rigide amovible. Le réalisme de ce leurre est époustouflant ! 

Les coloris ne sont pas en reste mais malheureusement la peinture s’abîme très vite au contact des dents des brochets ; on remarque vite le travail réalisé, surtout sur les couleurs naturelles. Au départ j’ai cru qu’il y avait des écailles en relief sur tout le corps mais non c’est tout simplement une feuille holographique alvéolée en nid d’abeille qui donne cette touche de réalisme en plus des peintures qui sont appliquées par dessus. Illex/Jackall propose 7 couleurs allant du naturel comme perche, carpe, black bass et des coloris plus flashy, mais c’est regrettable de n’avoir que si peu de teintes à proposer et un coloris blanc plus tranché serait un vrai plus par exemple.

Niveau armement le Dowz Swimmer est très bien équipé avec des anneaux brisés solides et des triples de taille adaptée très piquants. Le premier triple se trouve sur la première section très proche de la tête et le second se situe sur la dernière section juste derrière la nageoire anale. Deux autres choses très bien pensées sont le fait que les triples sont montés sur des émerillons barils ce qui a pour but de faire tourner les triples sur 360° à l’infini, un gros plus puisque les brochets ne peuvent pas prendre appui sur le leurre (ou moins) réduisant ainsi le nombre de décrochés. Par contre il faut impérativement une pince pour enlever les triples de la gueule du poisson en raison de leur taille. L’autre point qui est très intéressant est que sous le corps du leurre, en dessous de l’œillet d’attache se trouve une petite cavité avec un anneau permettant de lester (rajouter du poids) grâce à des plomb clips de type John Weight afin de prospecter des couches d’eau plus profondes. 

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

Performances

Pour ce qui est de l’aérodynamisme et des distances de lancers, on ne bat clairement pas des records mais le Dowz Swimmer se propulse facilement à des distances très honorables et relativement précisément grâce à sa forme allongée.Le fait que les articulations soient peu mobiles permet au leurre de ne pas virevolter ou tournoyer lors des lancers. Il arrive malheureusement qu’une hampe du triple de tête vienne se coincer sur le dessus plat d’une des nageoires pectorales ce qui est regrettable puisque tous les poissons que j’ai pu toucher ont tous été pris sur cet hameçon. Pour ce qui est de la mise en action, dès l’impact ce swimbait est pêchant et même sans mouliner il va se positionner à sa profondeur de nage, c’est-à-dire juste sous la surface en remontant très lentement tel un poisson qui serait en train de se chauffer au soleil. A noter que selon le bas de ligne utilisé il peut même devenir suspending ce qui est très intéressant lors des pauses.

Illex annonce pour le Dowz Swimmer 220 SF une profondeur de nage allant de 50 cm jusqu’à 1,30 m de profondeur mais de ce que j’ai pu constater on peut le faire évoluer dans moins de 50 cm juste sous la surface grâce à une récupération linéaire constante et soutenue. Pour ce qui est du 1,30 m il ne les atteint pas même à très faible vitesse et sa profondeur de nage maximale se situe dans les 90 cm à 1 m. En revanche si vous le lesté vous pouvez descendre jusqu’à 2m assez facilement.

Niveau réalisme et qualité de nage dès le premier tour de manivelle on remarque immédiatement une fluidité et un réalisme incroyable. Ayant déjà utilisé beaucoup de swimbaits, j’ai tout de suite constaté que le Dowz Swimmer avait une nage hybride entre un swimbait classique qui ondule et un glidebait (leurre dur avec une seule articulation séparant le corps en deux parties quasiment égales). Il affiche ainsi une nage en S tout en ondulant sur lui-même, les S étant plus ou moins serrés selon la vitesse de récupération. D’autre part ce leurre dur accepte très bien les twitchs (légers coup de scion lors de la récupération) ce qui lui donnera une nage très saccadée en exposant ses flancs. Il peut également être jerké (coup de scion très sec) ce qui lui fera faire un changement de direction très soudain tel un poisson en fuite. L’animation linéaire au moulinet reste tout de même la plus efficace en alternant pauses et accélérations.

J’ai pu constater l’efficacité du Dowz Swimmer cet automne sur des brochets très léthargiques qui suivaient beaucoup de leurres sans attaquer. C’est très frustrant mais ce hard swimbait m’a permis de déclencher des touches et prendre du poisson régulièrement à chaque sortie quasiment. Comme je l’ai dit plus haut ils ont tous été pris par le triple de tête ce qui veut dire que les brochets attaquaient pour tuer car sinon ils auraient continué à suivre ou à attaquer l’arrière du leurre. La nage du Dowz est donc très séduisante. N’hésitez pas à accélérer d’un coup en vous arrêtant tout de suite après pour surprendre les poissons suiveurs qui ont souvent tendance à attaquer par réflexe à ce moment. 

 
Pour ceux qui souhaitent lester ce swimbait je vous conseille d’utiliser des poids en tungstène de 5 grammes ce qui le fera couler lentement. Mais pourquoi pas plus me direz-vous ? Pour la simple et bonne raison qu’il convient de garder une présentation aussi réaliste que possible et qu’au delà le poids bride un peu la nage et empêche de jerker ou twitcher le leurre.

Rapport Performances / Prix

Évidemment le Illex Dowz Swimmer 220 SF s’adresse aux pêcheurs possédant le matériel nécessaire, c’est-à-dire un ensemble big bait casting de préférence parce que ce leurre pèse 102 grammes et que ce type d’ensemble est donc plus pratique pour animer ces gros leurres. C’est aussi un investissement puisqu’il est vendu 49,90 euros avec une queue de rechange, ce qui peut paraître exorbitant mais qui est en fait plutôt raisonnable pour une telle qualité et une telle efficacité. Il est vrai qu’une taille plus petite serait la bienvenue pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec le big bait et pour cibler d’autres carnassiers mais il m’accompagne tout de même à chaque sortie… Juste au cas où !

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

points forts

  • Packaging protecteur
  • Armement monté en rolling
  • Nage réaliste
  • Efficacité redoutable
  • Finitions impeccables

points faibles

  • Mauvaise tenue de la peintureface aux brochets
  • Emmêlement du triple avant avec les nageoires
  • Manque de coloris
  • Taille unique

Conclusion

Le Illex Dowz Swimmer 220 SF est un leurre big bait classé dans la catégorie des hard swimbaits. Il mesure 22 cm pour 102 grammes et évolue entre 20cm et 1m sous la surface. Il est néanmoins possible de le lester jusqu’à 5g grâce à un poids John Weight pour atteindre des profondeurs avoisinant les 2 mètres. Il possède deux triples de très bonne qualité, très piquants et montés sur des émérillons barils ce qui limite les décrochés. Ses seuls défauts sont les coloris qui s’écaillent au fil des prises et le triple avant qui se coincent parfois dans les nageoires pectorales empêchant un ferrage optimal. A noter qu’il est même vendu avec une queue semi-rigide de rechange.