Leurre Dur Sico Lure Sico-First

4.7/5 (3 avis)

Caractéristiques du produit

Voir la fiche de la marque
Taille 5,3 cm
Poids 5,5 g
Sonorité Silencieux
Densité Coulant

Descriptif

SICO LURE

Moyenne de la marque

5 /5 7 avis
Consulter la page

Description de la marque

Vous êtes le représentant de la marque SICO LURE ? Contactez-nous pour gérer et modifier votre profil, recevoir toutes les informations concernant …

Vidéo de la marque

En attente de la vidéo de la marque
4.7/53 avis
5
2
4
1
3
0
2
0
1
0
Donner mon avis

Avis vidéos

Avis audios

Trier les avis par :

Avis écrits

5/5

« Un des meilleurs parmis les meilleurs »

Je pêche la truite depuis plus de 15 ans et je n’ai jamais vu un leurre aussi polyvalent. Les truites en sont folles et comme je pêche dans des petites rivières de Normandie telle que la Durdent il est très facile à utiliser ! Sa facilité à s’animer avec des petits coups. La forme et le coloris sont aussi incroyable, il existe tellement de coloris différents mais celui qui fait le plus déclencher les truites est pour moi clairement et simplement le coloris « flashy » et le coloris « fario » rendent folles les truites ! C’est mon leurre favori pour la pêche de la truite et je vous le recommande fortement.

signaler

Voulez-vous signaler ce contenu ?

5/5

« Satisfait »

Très satisfait de c’est leurre Sico en dérive comme en lancé ramené ou en jerckan pris en , coulant , Suspending
Couleur naturelle et flachie . Je recommande ces leurre .
Fab31

signaler

Voulez-vous signaler ce contenu ?

4/5

« 🇲🇫Cocorico leurre français !🇲🇫 »

Super leurre coulant de grande qualité ! Nage parfaite même en plein courant ! Je met pas les 5 étoiles a cause du prix qui pique un peu (une vingtaine d euros)

signaler

Voulez-vous signaler ce contenu ?

Questions & réponses

Accédez au questions / réponses !

Connectez-vous à votre compte Fish and Test et bénéficiez de nombreux avantages

Notre volonté est de valoriser la liberté de parole. Nous certifions que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire qui nous rémunère pour la réalisation de ceux-ci.

 

note de la rédaction

sous-notes

construction performances performances / prix

points forts

  • Mimétisme parfait
  • Tenue dans les courants forts
  • Discrétion
  • Efficacité
  • Résistance

points faibles

  • Ne nage pas à la descente
  • Taille trop petite pour certains milieux
  • Trop peu de coloris
Voir la conclusion

Testeur : Hugo B – Non sponsorisé

 
Usage du Test : Pêche de la truite en petites et moyennes rivières

 
Données constructeurs : 5.3cm – 5.5g – Silencieux – Coulant

Sico Lure est une marque française créée par Baptiste Thouraud spécialisée dans la fabrication de matériel de pêche pour la pêche de la truite aux leurres. Hier présente avec seulement quelques leurres, aujourd’hui la marque se développe de plus en plus et propose une gamme complète avec des leurres durs et souples, des cannes à pêche, des accessoires et des vêtements. Sico Lure se revendique comme étant au service des passionnés que nous sommes, avec des produits techniques et étant le fruit d’une réflexion poussée. Est-ce réellement le cas, nous le verrons dans la suite de ce test. 
Durant la saison dernière, j’ai donc décidé de me pencher sur leur dernier modèle de poisson-nageur qu’est le Sico-First 53mm dans sa version coulante. Afin d’effectuer le test de ce leurre sur les salmonidés qui peuplent nos cours d’eau altiligériens (de Haute-Loire), je me suis muni d’un ensemble léger composé d’une canne spinning d’une puissance 2-10g et d’un moulinet en taille 1000 garni d’un nylon en 0.16mm. 

Le Sico-First de chez Sico Lure est unique en son genre grâce à sa forme qui n’a jusqu’alors que très peu été utilisée par d’autres fabricants. 


Dès lors que nous apercevons le packaging, on s’en rend compte. Une photo sera plus parlante que tout ce que je pourrais écrire :

On se rend compte au premier regard que ce leurre est différents des autres, ce qui est appréciable de nos jours où les constructeurs semblent s’inspirer des uns ou des autres. 

 
Ce qui saute aux yeux, ce sont les formes concaves présentes sur le dos et au niveau du ventre. En effet, le Sico First dispose d’une « bosse » sur le dos qui est contrebalancée par un creux au niveau du ventre du poisson nageur.
Mais cette forme particulièrement spécifique a d’après moi été utilisé pour équilibrer le leurre compte tenu des flancs extrêmement plats qu’il possède. C’est d’ailleurs pour moi un point particulièrement important car je n’ai que rarement vu des flancs aussi plats. Pour vous donner un ordre d’idée, ces derniers le sont encore plus que ceux du Duo Ryuki et quasiment autant que Smith D-Incite. Vous vous doutez bien que nous attendrons de ce dernier une certaine tenue dans les forts courants. Nous aborderons ce point plus en détails dans la rubrique des performances. Pour la taille du Sico-First, il n’en existe qu’une seule à ce jour (2020) : 53mm pour 5,5g. Il est clair que cette taille est « passe-partout » et permet de pêcher dans la quasi-totalité des rivières mais je dois avouer qu’une taille légèrement plus imposante avec une densité plus grande aurait été la bienvenue pour les pêches en grandes rivières où le poisson fourrage se rapproche rapidement des 7 ou 8cm. Abordons maintenant le design et les finitions du leurre qui sont tout simplement à couper le souffle ! On sent que Sico Lure a poussé au maximum la réflexion autour de sa construction. Avant tout, parlons des finitions présentes sur le corps qui interpellent tout pêcheur de truite appréciant les leurres soignés. En effet, le Sico First dispose de branchies et d’écailles en relief mais la marque a poussé le détail encore plus loin en allant jusqu’à intégrer la gravure de la bouche imitant ainsi un alevin à la perfection. 

Concernant les coloris, ils sont tout simplement superbement finis et complémentaires. Il n’en existe en revanche seulement trois, un coloris vairon (01) qui est le plus naturel avec une teinte brunâtre et des reflets bleutés dans l’eau, un coloris truite (02) qui quant à lui est plus clair et totalement mat ce qui peut faire la différence en eau claire et enfin un coloris flashy (03) qui dispose d’un dos vert et d’un ventre UV ce qui permet de faire face aux conditions climatiques plus compliquées ou en eau teintée. Je dois avouer avoir eu un faible pour le coloris vairon qui est tout simplement bluffant de réalisme et qui selon moi est celui qui se rapproche le plus de la proie favorite de Dame fario. 

Un des gros atouts de ce leurre est pour moi son armement. En effet, le Sico-First est équipé d’origine d’hameçons simples sans ardillons de la célèbre marque japonaise Gamakatsu permettant ainsi de favoriser la pratique du No-Kill. Certains d’entre nous y verrons peut-être un désavantage, tout dépend du pêcheur… L’ensemble des matériaux utilisés par Sico Lure est qualitatif, c’est indéniable. Je n’ai constaté aucune casse de la bavette et très peu de détérioration des coloris même à la suite des prospections en milieux encombrés par des rochers car le vernis utilisé est résistant et il en va de même pour la peinture, c’est donc agréable. Pareil pour l’armement qui est assez fort de fer et qui ne s’ouvre en aucun cas lors des combats ou lorsque l’on tire pour se décrocher d’un obstacle.


Nous sommes clairement en présence d’un produit d’exception en termes de beauté dont la conception a longuement été étudiée et cela ressent. Les amoureux de matériel ne resteront pas de marbre devant ce leurre même si une taille plus conséquente et d’autres coloris seraient la bienvenue afin de pallier toutes les situations. 

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

Grâce à ses 5.5g, le Sico-First dispose d’une densité appréciable lors des lancers. Il se propulse à des distances honorables sans trop forcer à condition de bien évidemment utiliser un ensemble adapté. L’armement de base en hameçons simples sans ardillons n’est pas seulement un avantage sur le bien-être du poisson mais permet aussi de mieux éviter les emmêlements éventuels avec le bas de ligne qui peuvent survenir lors du lancer. Il conviendra aussi d’adapter ses ferrages de manière plus ample.
De plus, les lancers sont précis et le poisson-nageur ne subit absolument aucune prise au vent contrairement à ce que l’on aurait pu penser à cause de son corps fin et de ses flancs plats. Le seul petit bémol advient lorsque le Sico-First entame sa descente dans la couche d’eau. Effectivement, ce dernier coule de façon quasiment inerte et ne dispose d’absolument aucune action. Ne comptez donc pas l’utiliser pour pêcher à la descente.

Revenons sur le point sur lequel nous attendions beaucoup concernant le Sico-First, ses performances dans les rivières tumultueuses ou les courants sont forts. Et bien dans cette configuration, le leurre excelle puisqu’il ne décroche à aucun moment.

Mais il est important de noter qu’il est d’une grande polyvalence car il permet de prospecter des zones variées et plusieurs couches d’eau, il suffit simplement d’adapter sa vitesse de récupération et l’animation. 

La profondeur de nage du Sico First se situe globalement entre 10cm et 1m sous la surface de l’eau mais il est clairement polyvalent et permet de pêcher quelques fosses plus profondes avec une récupération quasiment nulle et seulement quelques twitchs pour le désaxer sur place. 

Les deux animations les plus prolifiques sont le lancer-ramener simple et efficace et une récupération plus lente accompagnée de quelques twitchs (légers coups de scion) qui eux permettent de désaxer le leurre. 

J’ai eu énormément de résultat en ramenant simplement le Sico first à l’aide du moulinet sans aucune animation. Dans l’eau claire, où il faut être particulièrement discret, lorsque les truites sont en place, le Rolling très léger dont dispose le leurre lors de cette animation trompe souvent la méfiance des salmonidés. Pour ma part, dans des zones avec peu d’eau, cette technique a été redoutable puisque nous restons discrets et contrairement aux autres leurres, le rolling est minime et la nage très serrée. Nous imitons donc une proie en situation de faiblesse mais pas non plus en situation d’agonie. En général, ce n’est non pas par volonté de se nourrir mais par défense territoriale que viennent attaquer les poissons qui peuplent le milieu. 


La seconde animation, qui, comme je l’ai expliqué consiste à donner davantage de rolling au leurre et à le faire se désaxer est quant à elle particulièrement efficace lorsque les truites sont plus apathiques ou situées dans une couche d’eau plus profonde. Il est clair que donner quelques twitchs plus ou moins prononcés permet au leurre d’exprimer tout son potentiel et de ne pas passer inaperçu dans le monde subaquatique. En effet, dans les zones peu profondes, une récupération rapide et quelques petits coups de scions permettent au leurre de se désaxer à merveille, c’est d’ailleurs une de ses forces. Ainsi les flancs bleutés du coloris vairon oo les flancs dorés du coloris flashy émettent des reflets particulièrement importants qui permettent cette fois d’imiter un alevin en situation de faiblesse. Dans les zones plus profondes, je vous conseille de l’utiliser à une vitesse de récupération quasiment nulle et de lui imprimer seulement quelques coups de scions avant de le laisser couler de nouveau.Cela fait remonter le leurre dans la couche d’eau puis de le laisser revenir sur le fond. Cette technique qui s’apparente à celle que l’on peut pratiquer avec des leurres souples est aussi particulièrement efficace et vient jouer sur l’aspect  visuel du leurre qui incite la truite à s’emparer de ce qui s’apparente à un alevin quasiment mort en train de se faire porter lentement par les courants. Même si le leurre ne nage pas à la descente, dans ce type de configuration, il arrive que la touche survienne à la redescente donc soyez vigilants !

L’absence de sonorité est à mon sens un véritable point fort puisque nous pouvons ainsi séduire des poissons éduqués. Si certains de vous ne sont pas convaincus, l’absence de billes est contrebalancée par les coloris qui sont visuellement particulièrement qualitatifs et qui émettent d’importants reflets.


Soyez particulièrement attentifs sur l’usage d’une éventuelle agrafe ou d’un émerillon car j’ai pu constater que si la taille utilisée était trop importante, le leurre avait tendance à nager de travers et à décrocher. Je vous conseille donc d’utiliser les plus petites tailles possibles ou même de ne pas en mettre et d’effectuer votre nœud de raccord directement sur le leurre afin d’éviter tout problème. 

Contrairement aux idées reçues, les hameçons simples sont un véritable atout puisque je n’enregistre pas plus de poissons manqués au ferrage et dès lors que la truite est piquée, il est plus compliqué pour elle de se décrocher car les points d’appuis sont divisés par trois par rapport à un hameçon triple (1 vs 3 branches). 


Même si le leurre développé par la marque Sico excelle dans les zones tumultueuses il n’est pas à négliger dans les zones calmes car il est aussi efficace, c’est clairement un leurre que je qualifierais aussi polyvalent que certains best-seller du marché.

Pour ma part, j’ai particulièrement utilisé le Sico First dans des rivières de moyennes montagnes allant de 2 à 6 mètres de largeur environ avec des postes allant jusqu’à 1,5m de profondeur et c’est dans ces conditions que je vous conseille de l’utiliser.J’avoue rester quelques peu sur ma faim car pour les grandes rivières avec d’importantes vasques, j’aurais aimé une taille plus grande et dense afin de pêcher encore plus creux et plus grande pour correspondre au mieux avec le poisson fourrage plus imposant qui peuple ce genre de milieux.

Le Sico First est affiché à un prix de 19,95 euros pour n’importe quel coloris. Il faut bien avouer que c’est cher payé et que tout le monde ne peut pas se permettre une telle dépense mais compte tenu de la qualité de fabrication qui frôle l’excellence avec des coloris magnifiques (bien qu’en sous nombre), un armement de qualité ainsi que de bonnes performances sur les truites de moyennes rivières, on peut dire que ce leurre dispose d’un rapport performances/prix correct. 

De plus qu’il s’agit d’un produit polyvalent qui excelle dans les rivières tumultueuses mais qui est aussi efficace sur les zones calmes.

Certes c’est une somme mais pour acquérir un Smith D-Contact ou un Duo Ryuki, il faudra vous acquitter du même prix pour des finitions qui n’égalent aucunement celles du Sico First. Unique en son genre, il s’agit d’un leurre clairement destiné aux passionnés de pêche de la truite aux leurres et aux amoureux de matériel ! Je le conseille vivement aux plus aguerris d’entre nous car il s’agit d’un leurre technique.

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

points forts

  • Mimétisme parfait
  • Tenue dans les courants forts
  • Discrétion
  • Efficacité
  • Résistance

points faibles

  • Ne nage pas à la descente
  • Taille trop petite pour certains milieux
  • Trop peu de coloris

Conclusion

Le Sico-First est un leurre qui séduit grâce à ses coloris particulièrement travaillés et à ses finitions hors du commun. Ce leurre aux flancs extrêmement plats excelle dans les zones de forts courants mais reste polyvalent dans toutes les autres configurations. Son mimétisme parfait et sa discrétion permettent de leurrer les truites les plus méfiantes. En lancer-ramener classique ou animé de petits twitchs, ce leurre est très efficace. Veillez à ne pas utiliser une agrafe trop conséquente au risque de faire décrocher le leurre lors de la récupération. Il est néanmoins dommage de n’avoir que si peu de coloris et de constater l’absence d’une taille plus conséquente pour les grandes rivières…