Leurre souple Gary Yamamoto Fat Ika

4/5 (1 avis)

Caractéristiques du produit

Voir la fiche de la marque
Taille 10 cm - 4"
Poids 14 g
Conditionnement Pochette de 10 leurres

Descriptif

FAT IKA

Catégorie : Tubes / Ikas
Caractéristiques :
• 4″ – 100 mm : pochette de 10
• Sel injecté

le Fat Ika est à la croisée des chemins entre un tube et un soft stickbait. C’est un leurre souple redoutable, très souvent utilisée par les bassmen mais récemment découverte par les pêcheurs de sandres ou de brochets quelque peu expérimentaux.

Monté en texan non plombé sur un solide hameçon 4/0, vous le ferez ricocher (skipping) sous les obstacles avec une facilité déconcertante. Contrôlez ensuite la descente car de nombreuses touches ont lieu à ce moment-là puis enchaînez les twitches pour obtenir un redoutable walking the dog subaquatique.

Le Fat Ika pèse près de 14 g, il se lance facilement et coule très vite. Plus classiquement, équipé d’une balle coulissante, flippez le au cœur des postes ou faites sautiller le Fat Ika sur le fond, c’est mortel !

Un conseil, essayer de monter le Fat Ika à l’envers ! C’est à dire en commençant par piquer l’hameçon au milieu de la jupe de filaments. l’objectif est de lui donner une meilleur hydrodynamique lorsqu’il coule et lui permettre de filer droit vers la zone du poste où aime à s’embusquer les plus gros bass.

À la remontée, la jupe fait office de parachute et freine la récupération ce qui permet de garder plus longtemps son leurre sur la “strike zone”…la zone d’attaque !

GARY YAMAMOTO

Moyenne de la marque

4 /5 1 avis
Consulter la page

Description de la marque

Vous êtes le représentant de la marque GARY YAMAMOTO ? Contactez-nous pour gérer et modifier votre profil, recevoir toutes les informations concernant …

Vidéo de la marque

En attente de la vidéo de la marque
4/51 avis
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0
Donner mon avis

Avis vidéos

Avis audios

Trier les avis par :

Avis écrits

4/5

« Efficace mais fragile »

Très efficace en weightless comme en trailer ou sur un texan plombé seul bémol leurre fragile voir « très fragile » à usage unique sur des bass landais énérvés

signaler

Voulez-vous signaler ce contenu ?

Questions & réponses

Accédez au questions / réponses !

Connectez-vous à votre compte Fish and Test et bénéficiez de nombreux avantages

Notre volonté est de valoriser la liberté de parole. Nous certifions que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire qui nous rémunère pour la réalisation de ceux-ci.

 

note de la rédaction

sous-notes

construction performances performances / prix

points forts

  • Densité élevée
  • Forme adaptée au texan
  • Sel intégré à la matière
  • Attractivité

points faibles

  • Changement de texture et de densité à mesure des immersions
  • Durée de vie limitée
  • Augmente les risques d’oxydation des hameçons montés
Voir la conclusion

La pêche du black-bass est tellement répandue en Amérique et au Japon qu’elle influence les tendances de pêche jusque chez nous. La plupart de nos leurres sont d’ailleurs plus ou moins tirés de modèles issus de la pêche du black-bass. Il existe toutefois quelques références qui restent ancrées à cette traque, mais qui peinent à sortir de leur usage premier. C’est le cas du Fat Ika de Gary Yamamoto qui a une sérieuse réputation auprès de pêcheurs de black-bass dans le monde entier et qui reste peu utilisé pour les autres carnassiers. J’ai testé pour vous ce leurre incontournable pour la pêche du black-bass. 

Type :

Le Fat Ika est une créature construite à partir d’un corps de worm compact équipé d’une jupe à son extrémité. Le corps mesure 6 cm pour 1,4 cm de diamètre et les flagelles de la jupe environ 3 cm. Le tout pèse 11 g, ce qui est plutôt lourd pour cette taille. 

Conception :

Du côté de la conception de ce leurre, il s’agit d’un worm compact, aussi appelé “patate”, agrémenté d’une jupe souple dont les flagelles ont une section triangulaire particulièrement mobile dans l’eau. En observant la jonction entre le corps et la jupe, on constate que le tout semble collé et non moulé en une seule pièce. Enfin, le corps est cylindrique et strié de manière transversale. Sa forme lui permet d’être monté en texan wide gap sur un hameçon numéro 4/0 ou 5/0 ou bien plus anecdotiquement sur tête plombée. Le fat Ika à la particularité de pouvoir se monter dans les deux sens et d’avoir une action différente, selon que la jupe se trouve en avant ou en arrière du montage.

Matière :

Intéressons-nous ensuite à la matière qui compose le Fat Ika de Gary Yamamoto. Le plastique est plutôt résistant au premier abord, mais il est imprégné de sel pour augmenter sa densité et donc la matière a tendance à s’assouplir au fur et à mesure de la dissolution des cristaux de sel dans la masse du leurre. Ce qui donne une matière plus souple, mais aussi plus fragile par la suite. La forte densité de la matière permet  de lancer ce leurre très facilement sans lest supplémentaire et fait couler le leurre rapidement.

Offre :

Le Gary Yamamoto Fat Ika est proposé en 14 coloris dont 8 unis, 4 dont le corps est en double injection et 2 dont la jupe et d’une couleur différente du corps. L’ensemble reste inspiré pêche du bass avec des coloris dans les tons bruns/verts, mais quelques touches de chartreuse et une jupe orange peuvent ajouter de la couleur. Ils sont vendus en pochette souple zippable de 10 pièces ce qui donne un emballage compact facile à transporter.

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

Explication du test :

Pour tester ce leurre, je l’ai utilisé en montage texan weightless sur des combos spinning et casting MH. Je l’ai donc monté sur un hameçon texan wide gap 5/0 afin de pêcher le black-bass en premier lieu, mais aussi le brochet, principalement en plan d’eau, mais aussi en canal et en rivière. 

Animation et présentation :

Le Fat Ika présente la particularité de pouvoir se monter dans les deux sens, soit la jupe en avant, soit la jupe en arrière. La densité élevée de la matière, due au sel intégré dans la masse, permet de présenter efficacement ce leurre en texan weightless. Ainsi monté avec la jupe en arrière, le Fat Ika a une descente plutôt planante et glisse dans l’eau à chaque traction. Monté “à l’envers”, il descend à reculons et permet de passer sous les frondaisons, par exemple, et effectue des écarts plus marqués et freinés par la jupe lors de chaque tirée. Quel que soit le sens de montage, il demande à être animé à la canne par de brefs coups de scions. La présentation est donc plus nerveuse avec la jupe en avant et plus douce avec la jupe en arrière. Pour le monter sur tête plombée, il vaut mieux le faire par la tête avec la jupe en arrière et l’animer en dent de scie plus ou moins près du fond. Sa forme le rend particulièrement pratique pour pêcher les postes très encombrés et le montage inversé est un réel plus pour pêcher les bordures depuis une embarcation. Enfin, il peut également se présenter comme une créature au fond en texan ou sur un jig, mais cela ne présente pas son utilisation optimale. 

Ressenti :

Que ce soit sur le black-bass ou le brochet, le Fat Ika est terriblement efficace lorsque les poissons sont embusqués dans les herbiers ou sous les arbres en bordure. Sa capacité à passer au travers des herbiers et des obstacles permet d’aller chercher les poissons au cœur de leurs caches. Ensuite, l’action erratique du leurre en texan weightless permet de déclencher l’agressivité des carnassiers, puis le sel intégré dans la matière incite le poisson à conserver le leurre plus longtemps en bouche. Si les montages texans peuvent habituellement provoquer des ratés au ferrage, le Fat Ika de par son profil, permet une augmentation sensible de l’efficacité des ferrages. Enfin, le Fat Ika, bien qu’il se prête particulièrement à la recherche du black-bass et du brochet, peut également décider de belles perches ou des sandres.

Conseils d’utilisation :

Le Fat Ika est un leurre souple qui peut s’adapter à de nombreux types de poste. Il s’avère tout de même qu’il se prête plus particulièrement aux postes encombrés et peu profonds pour rechercher les black-bass ou les brochets en texan weightless. Je préconise donc de monter ce leurre sur un hameçon texan wide gap 4/0 ou 5/0. Grâce à son corps compact, il se skippe très facilement et permet de passer au travers de la végétation. Au bout d’un certain temps dans l’eau, le leurre s’assouplit et devient assez fragile, il est alors possible de repiquer le leurre plusieurs fois, de par son profil rond et la possibilité de changer de sens. Enfin, il est recommandé de ne pas stocker les leurres montés car le sel contenu dans le corps accélère les phénomènes d’oxydation du métal et donc des hameçons.

Le prix moyen constaté en mai 2023 est de 16,3 € le sachet de 10, soit 1,63€ pièce et 0,15€ le gramme. Le Leurre souple Gary Yamamoto Fat Ika est une créature relativement onéreuse qui s’adresse aux pêcheurs experts qui sauront tirer parti des caractéristiques particulières de ce leurre. Si les pêcheurs de black bass sont les premiers concernés, les pêcheurs de brochets peuvent avoir intérêt à posséder cette option dans leur boîte lorsque les poissons sont embusqués et ne sortent pas de leurs caches.

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

points forts

  • Densité élevée
  • Forme adaptée au texan
  • Sel intégré à la matière
  • Attractivité

points faibles

  • Changement de texture et de densité à mesure des immersions
  • Durée de vie limitée
  • Augmente les risques d’oxydation des hameçons montés

Conclusion

Le leurre souple Gary Yamamoto Fat Ika est une arme reconnue pour la pêche du black-bass, mais qui peut se prêter à d’autres poissons, en particulier au brochet. Son usage reste toutefois technique et l’oriente vers une catégorie de pêcheurs confirmés. Sa forte densité lui permet d’être utilisé sans lest supplémentaire tout en pouvant être lancé facilement et même skipper sous les frondaisons. Attention toutefois au stockage des leurres avec les hameçons qui provoque une oxydation rapide de ces derniers.