CANNE SPINNING ST CROIX EYECON LIGHT

Tests Carnassiers > Cannes Carnassier

 

 

  

 Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur :
 
Nicolas J - Non Sponsorisé
 
 

Usage du Test : 
 
Pêche de la truite et du petit carnassier en petite, moyenne rivière et plans d’eau.
 
  

Données constructeur : 

Spinning - monobrin

7’0” (213cm) - 96g - Puissance : 1,75 - 7 g

Tresse préconisée : 4-8lbs 

Anneaux OAL Kigan Master Hand 3D 

Action Fast

  

Données mesurées par le testeur :

213cm - 97g

Puissance estimée : 2 - 8g

Talon : 31,2cm 

9 anneaux monopattes OAL Kigan Master Hand 3D

  

                                       

 

                                        

Conçue aux États-Unis et fabriquée au Mexique, la Eyecon Light est distribuée par la marque St Croix créée par les frères Bob and Bill Johnson en 1948 dans le Nord du Wisconsin. Après des débuts hésitants face aux nombreux concurrents existants sur le marché européen, elle bénéficie aujourd’hui d’une très bonne popularité auprès des pêcheurs français. Cherchant une canne de qualité avec un budget plutôt serré, je me suis orienté vers cette Eyecon Light Monobrin.

 

 

 

construction

 

 

 

Offre et configuration :
 
La St-Croix Eyecon Light est une canne spinning longue de 213 cm qui pèse 97,3 g et non 96 comme annoncé. Son look, quasi signature de la marque américaine, est reconnaissable grâce à un manche en « split grip » (poignée séparée butt/porte moulinet) composé essentiellement de liège. Le talon est dissocié en deux parties avec un porte-moulinet FUJI IPS ainsi qu'un butt bi-matériaux en mousse EVA noire et en liège. L'utilisation de l'EVA pour ce butt est astucieux, car cela protège le liège lorsqu'on la pose debout à terre. Le talon mesure 31,2 cm ; une longueur propice pour prendre appui et gagner en distance mais aussi pour mieux contrôler un combat avec de jolis poissons.

  

 

 

 

Poignée et porte moulinet :
 
Le porte-moulinet est donc constitué d'un liège dit de « premier grade », celui-ci est de bonne qualité, à la fois dur et résistant aux chocs. Le liège dit de « premier grade » est prélevé dans les meilleurs morceaux et n’est pas reconstitué. On obtient donc ainsi des morceaux plus grands et plus solides.
 

 

 

 

 
St-Croix fait le choix d’équiper ses cannes par des portes-moulinets FUJI. Ici, c’est le porte-moulinet FUJI IPS (un grand classique) qui peut être monté par le dessus ou le dessous. Le système de serrage est assuré par un FUJI « gloss black » (noir brillant). Il vient serrer le moulinet par le bas et est ajusté avec une partie en EVA pour gagner en confort. Ce porte-moulinet est prolongé avec une poignée en liège légèrement galbée qui épouse bien la prise en main.
 
Un détail qui n’est, de mon point de vue, pas anodin : la vis de serrage est prolongée par une bague cylindrique noire en métal. Celle-ci mesure plusieurs centimètres de long et permet de bloquer le système de serrage. Ce cylindre a pour avantage d’équilibrer légèrement la canne en plus d’avoir un beau rendu, mais aussi l’inconvénient de l’alourdir légèrement.

  

 

 

 

Blank :
 
La St-Croix Eyecon possède un blank en carbone haut module SCII , qui est le blank de base de la marque. Il est conique pour augmenter la réserve de puissance. La canne est vernie et peinte en vert avec des reflets brillants.
 
On retrouve juste au-dessus du porte-moulinet quelques inscriptions concernant les spécificités et le nom de la canne ainsi qu’un accroche leurre bien pratique. Le design reflète bien la marque avec sa simplicité, son authenticité et le tout avec soin. L’action annoncée comme action de pointe (fast) se révèle être à mi-chemin entre une action fast et moderate mais nous y reviendrons plus en détail dans la partie performance.

  

 

 

 

 

Anneaux :
 
La canne Eyecon de St Croix est équipée de 9 anneaux monopattes de la marque Baston avec armatures inox anodisées noires. Les anneaux sont solidement fixés grâce à un double vernissage Flex-Coat (marque de vernis reconnue) et par des ligatures vert kaki concordant très bien avec la couleur verte du blank.
 

Le premier anneau mesure 18mm de diamètre et l’anneau de pointe 4mm. Leur grande taille permet d’obtenir une plus grande distance de lancer. Pourtant le but premier d’une canne light/finess est d’obtenir de la précision plutôt qu’une grande distance de lancer. Après plusieurs essais dans différentes configurations de pêche, la rampe d’anneau me semble adaptée à la canne, mais non optimisée. Des anneaux de plus petite taille me paraissent plus pertinents pour gagner en légèreté, en sensibilité et en précision.
 
 

 

  

 

 

La Eyecon Light confirme bien la réputation de St Croix. Rien à redire sur la qualité des matériaux utilisés pour la fabrication de cette canne que ce soit le vernis, le liège, bague et le blank. Le seul point qui pourrait potentiellement être revu est la taille des anneaux.

  

  

 

 

performances

 

 

 

Travail de la canne :
 
La Eyecon Light de St Croix avec son action fast est destinée à un grand panel de leurres mais s’avère être idéale avec des leurres à grosses vibrations comme des cuillers ondulantes, crankbaits ou minnows par exemple. Son action plutôt rapide tout en gardant une grande souplesse la rend également apte pour animer les petits leurres souples en privilégiant ceux à vibration.

  

 

 

 

 

Action au lancer :
 
La canne permet d’atteindre des distances de l’ordre de 30 mètres environ avec un leurre de 8g (fort grammage) mais reste de l’ordre d’une vingtaine de mètres pour des leurres de 5g.
 
Concernant la précision, en prenant en compte l’environnement bien sûr, on ne peut mettre qu’un bémol essentiellement à cause de sa rampe d’anneaux à la taille un peu trop importante pour les pêches finess et de salmonidés.

  

 

 

 

 

Puissance :
 
Puissance affichée égale puissance constatée. En effet, la St Croix Eyecon permet de lancer aisément des leurres entre 2g et 8g comme affiché sur les données constructeur.

  

 

 

 

Ressenti/sensibilité :
 
La sensibilité est convenable, sans plus. Cette canne est, normalement, dédiée aux pêches fines. Avec son carbone SCII, je trouve le contrat plutôt rempli tout en gardant à l’esprit que ce blank est l’entrée de gamme de St Croix.
 
La prise en main s’est révélée être complètement adaptée à mon cahier des charges, car la poignée aux formes arrondies avec un enfoncement vers l’avant permet un meilleur maintien. Seul point faible à relever : avec cette canne vous n’avez pas un contact direct avec le blank. Le vernis et le liège peuvent freiner les ondes provoquées par la touche et donc probablement diminuer la sensibilité.
 
Elle s’avère être une canne avec une réserve de puissance très importante. En prenant en exemple des pêches habituelles avec des truites farios où le blank travaille très bien mais aussi sur des pêches de truite arc en ciel en format Truite Area « Big fish » avec des spécimens avoisinant les 60/70cm, on s’aperçoit vite de la puissance que peut avoir la Eyecon Light en contrant les rushs ou chandelles de ces poissons.

  

  

 

 

Utilisation :
 
Sa taille de 213cm lui permet de pêcher en petite comme en moyenne rivière, mais aussi en étang. Elle pourra également vous servir lors de pêches en float-tube. À contrario, elle sera trop longue pour les ruisseaux. Le monobrin n’est pas l’idéal pour se déplacer dans des endroits encombrés et sa longueur peut gêner lorsqu’il y a beaucoup de branches.
 
Les poissons visés avec cette canne sont essentiellement la truite fario et la truite arc-en-ciel mais il m’arrive également de chercher le chevesne et la perche au leurre de surface ou à gratter.
 

Je vous conseille de l’équiper d’un moulinet à récupération rapide si c’est pour pêcher en rivière avec du courant ou un moulinet à récupération lente pour les lacs/étangs pour animer par exemple des cuillers ondulantes dans les formats Truite Area et cela en taille 1000 ou 2000. Pour ma part, j’y ai ajouté, suivant les conditions, une tresse fine de 8 brins entre 6 et 8/100 et un bas de ligne de 12 à 20/100 maximum suivant la taille du poisson et l’encombrement du milieu pêché.

  

 

 

 

 

La St Croix Eyecon Light est une canne finess polyvalente qui peut répondre aux attentes de nombreux pêcheurs. Son action fast très souple permet d’éviter des décrochés et sa grande réserve de puissance est idéale pour brider les gros poissons. Sa plage optimale d’utilisation est comprise entre 2 et 8 g.

 

 

 

 

rapport performances / prix

 

 

 

La Eyecon Light de St Croix est vendue au prix de 179 euros. Je trouve ce prix honnête et justifié. Conçue pour toutes les pêches finess, cela fait d’elle une canne polyvalente qui sortira du lot pour animer des leurres durs comme des cuillers ondulantes ou des poissons nageurs. Sa réserve de puissance est son plus grand atout mais sa sensibilité est un peu en retrait. Cette canne est équilibrée aussi bien dans ses performances que dans le design et pourra donc satisfaire le pêcheur au budget moyen.

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION