EPUISETTE RAQUETTE AMIAUD

Tests Carnassiers > Accessoires

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur : 

Fabrice L - Non sponsorisé

 

Usage du test :

Pêche de la truite et du carnassier

 

Donnees constructeur :

Tête d’épuisette : 40 x 30cm -  Manche : 20 cm - Mailles : 10 x 5 mm - Profondeur du filet : 25 cm.

Données mesurées par le testeur :

41 cm de long  pour 25,5 cm de large.

Manche de 16 cm dont 14 cm pour la prise en main

Mailles de 10 mm sur 5 mm.

Profondeur du filet de 35 cm.

Longueur totale : 57cm

  

  

Pour pêcher la truite, surtout à la belle saison en wading, une épuisette est indispensable. Le test du jour va donc porter sur l'épuisette raquette Amiaud, marque française bien implantée dans le monde la pêche.

 

 

CONSTRUCTION

Il est étonnant de voir les différences entre les données constructeur et les mesures réelles. Le filet est beaucoup plus profond qu'annoncé, le manche plus petit et l'épuisette moins large. Nous verrons que ce n'est pas très grave pour l'usage de cet accessoire mais au moins vous savez ! Au bout du manche, on trouve une dragonne élastique (appelée drisse) dont la longueur varie entre 36 et 80 cm. On y trouve à l'extrémité un mousqueton de 4 cm de long. Il ne donne pas une grande impression de solidité mais il ne m'a pas lâché et je n'ai, pour l'instant, rien à lui reprocher. Et s'il devait lâcher ce n'est pas grave car il est très facilement remplaçable. Le manche est en mousse EVA et la prise en main est très bonne. On trouve ensuite un morceau en plastique qui fixe l'arceau métallique de l'épuisette. Cet arceau est rigide, solide et concentre l'essentiel des 212g de l'outil. Le filet y est fixé très solidement. En effet, il y a beaucoup de clôtures barbelées au bord des rivières à truites que je pêche et je ne compte pas le nombre de fois où je me suis retrouvé accroché sans qu'aucune couture ne lâche. Non seulement la fixation à l'arceau est solide mais le filet ne se déchire pas non plus, c'est vraiment appréciable. Pour ceux qui le souhaitent, cet arceau est démontable grâce à deux vis cruciformes en inox.

 

 
Le filet a des mailles de taille satisfaisante (10 mm sur 5 mm). La matière est en tissu et non en caoutchouc sans odeur. Nous verrons dans la partie performances si c'est un problème ou non.. À noter qu’une grosse étiquette en caoutchouc est présente au début du filet sur laquelle est indiquée la marque, Amiaud, et son logo. Même avec des problèmes de vue, vous ne pouvez pas la rater. Attention, il n’y a qu’une couture centrale dans le filet et non deux comme c'est souvent le cas. Ce qui signifie que le filet se rétrécit à mesure que l'on se rapproche du fond. Celui-ci n'est donc pas plat ! Pour finir, la forme, comme le nom l'indique, est celle d'une raquette. Mais, pour les spécialistes, elle a la forme d'une raquette de squash et non de tennis ou badminton par exemple. On pourrait la comparer à un cône de glace avec un demi-cercle et un triangle isocèle jusqu'au manche. À noter que l'épuisette n'est pas flottante, ce qui l'exclut d'une utilisation en float-tube.

 

 
L'épuisette raquette Amiaud est solide, avec des mailles bien dimensionnées. Le filet est en tissu et non en caoutchouc. Le fond n'est pas plat, comme c'est pourtant souvent le cas avec ce type d'épuisette.

 

 

PERFORMANCES

 

Je vous propose de définir les attendus d'une épuisette raquette et de voir comment celle-ci s'en tire.


Tout d'abord, il faut pouvoir la transporter facilement. Ici, le mousqueton permet de la fixer sur votre sac à leurres ou, à défaut, sur le passage de la ceinture de votre pantalon. Ce qui est dommage, c'est de ne pas pouvoir la fixer à l'aide d'une attache aimantée dans le dos par exemple. On est obligé de l'avoir au niveau de la taille et les fameuxpassages de barbelés sont pénibles. La drisse élastique étant limitante. On ne peut pas l'enlever et si vous fixez une attache magnétique, l'épuisette se baladera de gauche à droite avec cette drisse.

 

 
Est-elle légère et maniable ? La réponse est oui. La prise en main est agréable et l'arceau métallique fait pencher naturellement l'épuisette vers le bas. Le poisson s'y insère alors facilement. La drisse est suffisamment longue pour la mettre dans l'eau, que vous soyez en wading ou du bord, en vous mettant accroupi.

 

 
Avec sa profondeur de 35 cm,je ne peux pas vous dire exactement la longueur maximale possible mais un poisson de 60/65 cm est faisable à coup-sûr. J'ai épuisé des poissons jusqu'à 50 cm et il y avait encore de la marge. Avec un filet en tissu, deux écueils sont possibles : Les hameçons qui s'accrochent et une mauvaise odeur. En ce qui concerne les hameçons, on observe quelques accrochages, plus qu'avec des mailles en caoutchouc, mais rien de rédhibitoire. Pour l'odeur, si votre usage est essentiellement pour la truite, qui est un poisson ayant peu de mucus, aucun problème. Avec du chevesne, qui lui en a plus, c'est encore faisable mais il faut bien la rincer. Pour la brème ou le silure, qui ont beaucoup de mucus, il faut bien sûr éviter. Mais comme elle n'est absolument pas adaptée pour la pêche de ces poissons, aucun souci de ce côté.

 

 
Le transport de l'épuisette raquette Amiaud peut être problématique et il faut bien réfléchir  avant de l'acheter où vous allez fixer le mousqueton et l'épuisette. Le filet en tissu ne pose pas trop de souci d'odeurs et d'accrochages. Sa profondeur est un atout pour épuiser de beaux poissons sans non plus être démésurée.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

L'épuisette raquette Amiaud est facturée 13,80€ ce qui en fait une des épuisettes raquettes les moins chères du marché. Elle est solide, légère, ergonomique et permet d'épuiser facilement de beaux poissons. Toutefois, la fixation est problématique et la construction ne permet pas de l'équiper d'une attache magnétique. Même si le filet est de bonne qualité, il est en tissu et il faudra donc la destiner à des poissons ayant peu de mucus comme les truites. N'étant pas flottante, son utilisation est à éviter en float-tube.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION