Fourreau Daiwa Botte

Tests Carnassiers > Accessoires

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expériences, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire.Nous prônons, en effet, la neutralité et la liberté de parole. 

 

 
Testeur :

Julien E - Non sponsorisé

 
Usage du Test :

Pêche du bar du bord en UL

 
Données constructeur :

125x12x12cm, capacité de rangement de 2-3 cannes avec moulinet monté

 

 
J’étais à la recherche d’un fourreau de transport pour ma canne UL rockfishing que je transporte régulièrement pour la pêche du bord à l’océan. Daiwa, célèbre marque japonaise de pêche propose un vaste choix de fourreaux de pêche et j’ai opté pour le modèle botte en 125cm que je vais vous présenter ci-dessous.

 

 

Construction

 

Visuellement, ce fourreau est très réussi. Il n’y a pas de fils qui dépassent, ni de coutures mal réalisées. Il est équipé d’une poignée cousue sur le haut et d’une sangle sur la longueur pour le transport. Le bas de la housse est en plastique semi rigide pour éviter les chocs du talon de la canne. Il n’y a cependant pas de petites poches à l’extérieur, c’est dommage.

 

 

La pointe de la housse, quant à elle n’est pas renforcée et à mon sens, celle-ci aurait dû l’être  car les cannes sont fragiles à cet endroit lors du transport. Le tissu est de bonne qualité et légèrement matelassé. La fermeture est très grosse, solide et s’ouvre sans effort.

 

 

Passons à l’intérieur de ce fourreau, et là surprise ! Il n’y a quasiment rien, pas d’intercalaires pour rigidifier le fond et un seul scratch tout en longueur situé aux deux tiers de la hauteur du fourreau. Pas de séparations à l’intérieur pour éviter que les cannes s’entrechoquent. Je me demande réellement comment on peut fixer 3 cannes montées sans faire de dégâts pendant le transport.

 

 

Vous aurez compris, suite à cette présentation que ce fourreau présente des défauts de conception. Même s’il a un tissu et une fermeture de qualité, le reste n’est pas à la hauteur. Passons maintenant aux performances lors du transport.

 

 

 

Performances

 

J’ai testé ce fourreau avec une seule canne car honnêtement si vous en mettez plusieurs, deux par exemple les cannes se frottent et tapent entre elles et s’abîment inévitablement (je n’imagine pas avec 3 cannes). Si un pêcheur achète un fourreau, c’est qu’il est soucieux de son matériel. Or, le fourreau Daiwa Botte ne protège pas réellement le matériel. Pour une canne, en ajoutant une protection pour la pointe du scion, c’est correct mais sans plus. Avec deux voire trois cannes, c’est catastrophique ! De plus, l’unique fixation scratch est fixée vers le haut et du coup la partie basse des cannes se retrouve libre à l’intérieur, ce qui produit un véritable carnage entre les moulinets (chocs, rayures, etc).Pourquoi ne pas avoir mis des séparations où au moins plusieurs scratches sur la longueur afin d’avoir des points d’attaches de haut en bas ?

 

 

 

Rapport performances/prix

 

Le prix de ce fourreau est de 24,40 euros, ce qui est une somme raisonnable, mais honnêtement, il ne sert pas à grand chose pour plusieurs cannes. Si vous faites comme moi, pour une seule canne en la fixant mieux à l’intérieur et en ajoutant une protection sur la pointe, cela peut convenir. Mais honnêtement, passez votre chemin, vous n’achetez pas un fourreau de protection mais juste une simple housse avec écrit daiwa dessus. Si vous rajoutez le protège scion, des fixations, comme j’ai fait sur la mienne, ça vous reviendra plus cher que d’acheter directement un fourreau guitare bien plus rigide et efficace en terme de protection.

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION