CANNE CASTING DAIWA TALULA MONO

Tests Carnassiers > Cannes Carnassier

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

  

  

  

Testeur :
 
Elie B - Non sponsorisé
 
  

Usage du Test :
 
Pêche du bar en estuaire breton
 
 

Modèle testé :
 
701MFBAF
 
  

Données constructeur :  

Monobrin
 
 

Taille et encombrement :
 
213 cm
 
  

Puissance :
 
7 - 21 g
 
  

Poids :  
 
130 g

 
  

Données mesurées par le testeur :
 
 

Taille et encombrement :
 
213 cm
 
 

Poids :

130 g

  

  

  

 

 

  

Forte de son expérience, la marque Daïwa propose du matériel de pêche à la pointe de la technologie. D’années en années, les gammes se sont agrandies et ont baissé en prix. La firme nippone propose maintenant du matériel performant à des tarifs très corrects. Il y a bien sûr la série Exceler ou encore Prorex, mais récemment la gamme Tatula a fait son apparition au catalogue en proposant des cannes et moulinets spinning ou casting. La Tatula Mono 701MFBAF fait partie de cette famille et fera l’objet de ce test. 

 

 

 

construction

 

 

Spécifications constructeurs :
 
La canne baitcasting Daiwa Tatula Mono 701MFBAF est un monobrin de 213 centimètres pour une puissance de lancer de 7-21 grammes et un poids de 130 grammes.

  

 

 

 

Le blank :
 
Pour cette canne, Daiwa a décidé d’opter pour de nombreuses technologies telles que le SVF (Super Volume Fiber) qui permet d’avoir des fibres de carbones plus serrées avec moins de résine pour augmenter la légèreté et la sensibilité du blank. À cela s’ajoute le X45 qui permet d’obtenir un tressage du carbone en plusieurs couches et plusieurs angles afin d’augmenter la résistance.
 
Ce blank est dépourvu de vernis contrairement à ce qu’un premier regard laisse penser. Daiwa a préféré opter pour une pulvérisation de micro pigments appelée MicroPitch.
 
Concernant l’encombrement du blank, c’est un monobrin. Il est vrai que ce genre de construction n’est pas très pratique pour être transporté. Mais elle garantit une action constante dans la canne qui serait “cassée” par un emmanchement spigot.

 

 

 

 

 

Anneaux et ligatures :
 
La Tatula Mono est montée dans l’épine (sens de travail du blank) avec 8 anneaux Fuji KR Dark Grey Fazlite (3 pour le cône de réduction et 5 pour le tunnel) et un anneau de tête LG Dark Grey Fazlite. Ces derniers sont des anneaux anti-emmêlements qui limitent les nœuds autour de leurs branches. Ils sont dotés d’une bague Fazlite, le dernier matériau créé par la marque Fuji. Cette rampe d’anneaux est fixée sur la canne par des ligatures noires avec un liseré argenté. On retrouve également un accroche leurre à double branche près de la poignée.

 

 

 

 

 

Poignée et talon :
 
Cette canne baitcasting est équipée d’un porte-moulinet PTS finition noir brillant qui est ergonomique et qui laisse apparaître le blank pour un meilleur ressenti. Devant ce porte-moulinet, il y a un grip en liège qui est fixé sur le quick lock afin de cacher le pas de vis. Le talon est constitué de 22 centimètres de liège orné du logo araignée, à son extrémité, propre à la gamme Tatula. Un butt cap en métal, résine et caoutchouc avec le logo D de la marque à l’intérieur vient finir la poignée.

  

 

 

 

Offres :
 
La Tatula Mono est disponible en 9 modèles de puissance M à MH lançant de 7 à 42 grammes avec différentes spécificités: Cranking, Jig ou encore Topwater.

  

 

 

 

 

La Tatula Mono est construite avec des matériaux de qualité couplés à des technologies abouties. C’est un quasi sans-faute !

 

 

 

performances

 

 

Action et usage :
 
La Tatula Mono 701MFBAF possède une action de pointe marquée. La canne travaille sur le premier tiers. Ce modèle est annoncé pour pêcher avec de nombreux types de leurres différents. Personnellement je l’ai testé avec du leurre souple en linéaire et du rubber-jig sur des pêches en linéaire ou à gratter le fond. Il m’est arrivé de l’utiliser avec des crankbaits ou des chatterbaits. Cela reste agréable à condition de rester sur les petits modèles. Sa plage de puissance de 7 - 21 grammes est parfaite. Elle lance très bien les leurres dans sa plage basse comme dans sa plage haute ! Mais il ne faut pas dépasser ces deux extrêmes car dans un cas les lancers sont inefficaces et dans l’autre cela abîme la canne.

  

  

 

 

Travail de la canne en action :
 
L’action de pointe de cette canne est excellente pour animer des leurres de manière fine et subtile. Les distances de lancer sont bonnes de même que la précision. Au départ, le talon court de cette canne me faisait un peu peur concernant sa prise en main en pêche. Il n’en est rien. Elle est excellente en pêche comme en combat. La pointe de la canne plie et laisse apparaître les deux derniers tiers du blank qui offre une réserve de puissance exceptionnelle ! Même sur des gros bars, la canne ne bronche pas et assure la réussite haut la main.

  

  

 

 

Conditions d’utilisation :
 
J’ai décidé d’utiliser la Tatula Mono pour pêcher le bar du bord en estuaire. Je l’ai équipée d’un moulinet en taille 100 avec un gros ratio pour extirper rapidement les poissons des obstacles. Comme je l’ai dit précédemment, j’ai majoritairement utilisé cette canne avec des shads plombés entre 7 et 10 grammes ainsi qu’avec des rubbers jigs légers.
 
J’ai donc souvent pratiqué une pêche à gratter le fond. Seulement il y a un problème : cette canne n’est absolument pas résonnante ! Que mon leurre soit sur un fond mou ou dur je ne saurais pas le dire, je ne sens absolument rien… Dans ce genre de pêche les touches sont relativement violentes et là encore je suis déçu. Il est vrai que je sens quand un poisson intercepte le leurre mais c’est loin d’être satisfaisant… Au moins elle a le mérite de posséder une grosse réserve de puissance qui m’a permis de sortir des gros bars alors que le combat était mal engagé.

  

  

 

 

Malgré une bonne action fast, une grande réserve de puissance ainsi qu’une plage de lancer intéressante, la Tatula Mono est une canne décevante au niveau résonance.

 

 

 

rapport performances / prix

 

 

La Tatula Mono 701MFBAF est vendue au prix de 149 euros. C’est un tarif tout à fait correct lorsqu’on voit la construction technologique de cette canne. C’est un concentré de technicité comme Daiwa sait le faire. Les composants sont d’une excellente qualité au regard du prix. Cependant ses performances ne sont pas aussi glorieuses. Certes elle assure les combats comme une cheffe mais sa résonance est vraiment très faible !

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION