Canne Casting St Croix Mojo Bass Swimbait

Tests Carnassiers > Cannes Carnassier

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 

 

 

Testeur :


Ludovic P- Non Sponsorisé 

 

Usage du Test : 


Pêche du brochet et du silure en big bait 

 

Données constructeur : 


Puissance : 28-112g (Heavy) - Poids : 169g - Longueur : 7'10"(2,38m) - Action : Fast 

 

Donnée Mesurée par le testeur : 
Casting - Monobrin - Puissance : Extra-Heavy - Poids : 169g - Longueur : 238cm - Action : Fast

 

Technologies annoncées par le constructeur : 

 
Technologie IPC (Integrated Poly Curve) 

Carbon Haut Module SCIII (Carbone plus rigide)

Anneaux AOL Kigan Master Hand 3D avec armature bi-pattes en oxyde d'aluminium noir  

Anneau de pointe SIC (Carbure de silicium) Kigan 

Porte moulinet Fuji ECS avec bague noire (plastique)

Poignée en liège 

Terminaison du talon en mousse EVA

Accroche leurre Kigan (Dans l’alignement des anneaux) 

Double couches de vernis Flex-Coat à durcissement lent (séché pendant 1 semaine)

 

 
Je pense qu'à l'heure actuelle beaucoup de pêcheurs ont déjà entendu parler au moins une fois de cette fameuse marque de canne qu’est St Croix de production américaine créée par les frères Bob and Bill Johnson en 1948 dans le Nord du Wisconsin. Malgré des débuts difficiles dès leur arrivée en France en 2007-2008, ces cannes ont eu beaucoup de mal à trouver acquéreur notamment à cause de l'influence des cannes nippones à cette époque là. Heureusement pour la marque tout a changé et elle bénéficie aujourd’hui d’une très bonne popularité auprès des pêcheurs français. Ayant un grand penchant pour la pêche au big bait et connaissant la marque depuis son arrivée sur la marché c'est tout naturellement que j'ai orienté mon choix sur la St Croix Mojo Bass Swimbait.

 

 

Construction

 

Pour commencer comment une canne est-elle faite ? Sans rentrer dans des détails très techniques avec des mots barbares je vais juste rapidement vous expliquer les différentes options qui s'offrent aux marques en général.

 

Dans très peu de cas la canne est fabriquée de A à Z à partir de feuilles de carbone tissée et très peu peuvent s’en vanter en raison du savoir-faire requis et des longues heures de main-d’oeuvre nécessaires. Ce qui se fait le plus couramment c’est d’importer le blank déjà réalisé, c’est-à-dire le corps de la canne, auprès de grandes enseignes comme Mitsubishi. Que votre canne coûte 100 ou 700 euros il suffit simplement au constructeur de rajouter des anneaux, de la peinture, du vernis et la canne est terminée, bien entendu souvent à faible coût.

 

 

Rentrons dans le vif du sujet avec notre St Croix Mojo Bass Swimbait qui elle est entièrement réalisée à la main dans l'usine de Park Falls aux États-Unis. J'entends déjà certains qui doivent se dire “mais il me prend pour un con sur la mienne c'est écrit "Made in Mexico" : alors oui St Croix a ouvert une autre usine au Mexique en 2014 où l'assemblage est fait là-bas mais la conception est belle et bien américaine. Comme toute la série Mojo, la canne casting Swimbait possède une teinte violacée légèrement pailletée émettant des reflets au soleil, le tout combiné à des anneaux noirs et un talon en deux parties : 

 

 

Le porte moulinet Fuji en plastique noir possède une bague de serrage également noire tandis que sa partie supérieure est réalisé en liège brute.
L'intermédiaire avec le talon est en carbone apparent de la même couleur que l'ensemble de la canne arborant l'inscription "ST. CROIX Rod Swimbait" en son centre 
Pour finir, la terminaison du talon est en mousse noire EVA pour éviter les salissures tandis que le reste est en liège. 
Ces poignées en liège permettent d'avoir une très bonne prise en main et conservent une bonne part de sensibilité aux moindres touches ou accrocs en action de pêche. A contrario le liège se salit plus vite que l’EVA mais un coup d'eau savonneuse à l'aide d'une éponge et il retrouvera vite sa teinte d'origine. 

 

 

La Mojo Swimbait est une canne casting monobrin très peu pratique pour le transport ou le rangement car elle mesure 2,38m. Les avantages du monobrin sont néanmoins nombreux car cela permet d’obtenir une meilleure sensibilité et surtout une plus grande solidité (chaque liaisons entre les brins sur les cannes multi-brins sont autant de points de fragilité). Elle est réalisée en carbone SC3 qui est sensible, durable et léger, la canne ne pesant que 169 grammes. Elle possède 8 anneaux AOL Kigan Master Hand 3D avec armature en oxyde d'aluminium noir bi-pattes ce qui signifie que chaque anneau a une double ligature (une sur la partie haute de l'anneau et l'autre sur la partie basse) renforçant donc la solidité de l’ensemble. Son anneau de pointe en céramique est un SIC Kigan, c’est-à-dire qu’il est réalisé en carbure de silicium, un matériau léger, très dur et résistant à la corrosion qui permet d’éviter l’échauffement de l’anneau lors des combats violents. Cette association donne une excellente glisse de la tresse lors des lancers et de la récupération. A noter qu’il est possible de l’équiper avec une tresse allant jusqu’à 45 voire 50 lbs ce qui est énorme, bien qu’elle soit plus à l’aise avec du 30 ou du 35lbs.

  

 

Parlons garantie maintenant. Il faut savoir que chaque canne a son propre numéro de série individuel inscrit juste au dessus du porte moulinet et lorsque vous devenez acquéreur d'une St Croix un bon de garantie est fourni avec. Il faut le remplir et soit l'envoyer à Florida Fishing (pour une canne achetée sur internet) qui est le distributeur français ou soit le laisser à votre détaillant. Dans le cas où votre canne casserait pas besoin de l’envoyer entière, il suffit de scier (oui, oui c'est bourrin je vous l'accorde) la partie où est inscrit le numéro de série et toutes les références de la canne puis de l’expédier au SAV avec son bon de garantie pour en recevoir une nouvelle.

 
Pour conclure, nous pouvons dire qu’il s’agit d’une canne très sobre, harmonieuse, solide, et légère bénéficiant d’une très bonne prise en main mais que sa longueur peut poser problème pour le rangement et le transport.

 

  

Performances

 

Cette canne de 2,38 m peut très honnêtement être déstabilisante lors des premiers lancers quand on n’est pas habitué à une telle longueur mais au bout d'une heure de pêche on n'y fait même plus attention. Celle-ci m'accompagne depuis plusieurs années déjà que ce soit pour des pêches du bord, en bateau et en float tube. Même si son talon de 38 cm (mesure du bas de la canne jusqu'à l'encoche d'insertion du moulinet) peut devenir encombrant pour le belly boat, cela permet d'avoir un très bon bras de levier pour les lancers. Sa plage de puissance annoncée est de 28-112 grammes mais comme la quasi-totalité des cannes St Croix elles est sous-estimée. Elle peut donc facilement lancer un leurre de 160 grammes voire plus tout comme vous pouvez facilement envisager de lancer des leurres de 20 grammes. 

 

 

La Mojo Bass Swimbait peut réaliser ces prouesses grâce à son action fast que je qualifierais en réalité d’action de pointe souple (oui c’est paradoxal mais que voulez-vous c’est ainsi). Cela permet d'optimiser les lancers puisque la pointe va légèrement se courber ce qui provoquera un effet "catapulte". D'autre part elle possède une très bonne résonance car malgré sa puissance on ressent quasiment le moindre détails subaquatique. Mais ce qui est intéressant c’est que l'on prend autant de plaisir sur un petit poisson que sur un gros. Grâce à son talon long on peut vraiment appuyer les lancers pour atteindre de grandes distances et selon le leurre utilisé avec une précision très satisfaisante. 

 

 

Parlons justement des leurres utilisables avec cette Mojo Bass. Bien qu'il soit inscrit Swimbait dessus, cette canne fait preuve d'une très grande polyvalence puisque que je l'ai utilisé avec un large panel de leurres que ce soit des swimbaits, des jerkbaits, des gros crankbaits (de manière occasionnelle car elle n’est pas conçu pour cela à l’origine) , des lipless, des leurres souples sur tête plombée ou montés en texan et même des leurres de surface. Là où elle excelle vraiment c'est bien entendu avec les swimbaits mais aussi avec les leurres souples dont on ressent à la perfection la nage. Avec les jerkbaits sans bavette c'est aussi un régal grâce à son action de pointe dont la souplesse permet d’optimiser le ferrage, nous facilitant la tâche pour laisser le poisson se retourner et donc mieux le piquer (dans le cas de swimbaits notamment).

 

 

Lors des combats on ressent vraiment cette très grosse réserve de puissance qui ne demande qu'à s'exprimer. En effet, c'est une canne que j'utilise pour le brochet mais aussi pour la traque du silure et j’ai donc besoin de savoir que je peux compter sur cette puissance me permettant de sortir les poissons des obstacles en les bridant fortement. Elle encaisse parfaitement ce traitement et on se rend très vite compte qu'elle en a encore sous la pédale… Le tout en procurant de belles sensations lors des combats qui ne sont pas monotones comme ils peuvent l’être avec d’autres modèles concurrents.

 
Pour finir, nous pouvons dire que la plupart des pêcheurs qui débutent en casting pensent que le choix de la canne n'a pas une réelle importance et mise donc tout sur le moulinet. C’est une grosse erreur, on est sur du 50/50 car il ne faut pas oublier qu'une canne est le prolongement de votre bras mais aussi vos yeux sous l'eau en vous donnant d'importantes données pour vous faire une idée virtuelle de la zone de pêche. La St Croix Mojo Bass Swimbait possède cette remarquable faculté et c’est pourquoi je vous la recommande chaudement.

 

 

Rapport Performances/Prix

 
Pour devenir propriétaire d'une St Croix Mojo Bass Swimbait il faudra débourser 199 euros ce qui est un prix relativement correct pour un pur sang américain fabriqué et assemblé à la main. Avec des performances qui feraient rougir beaucoup d'autres cannes de marques différentes (et nippones), on a une très bonne bonne prise en main et une énorme réserve de puissance. Ce sont des produits de qualité qui sont utilisés pour sa fabrication donnant un look épuré et très sobre, le liège ajoutant un caractère harmonieux à l'ensemble. 

 
Cette canne casting monobrin de 2,38 m possède une action de pointe tout en restant souple et sa puissance sous-évaluée vous permettra de lancer bien plus lourd que prévu. En ce qui concerne le moulinet qu’il conviendrait de lui accoler, une taille 300 sera idéale que ce soit un profil plat ou rond même si ce dernier tiendra sûrement mieux sur la durée en raison des gros leurres que l’on utilise avec. 

 

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION