LEURRE SUSPENDING LUCKY CRAFT B'FREEZE POINTER

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Jerkbaits

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur : 

Fabrice L - Non sponsorisé

 

Usage du test :

Pêche aux carnassiers en eau douce et en mer

  

Données constructeur :

7,8 cm - 9,2 g - Bruiteur - Suspending

  

Données mesurées par le testeur :

7,9cm sans bavette / 9cm avec bavette - 10g

   

 

Cela fait plusieurs années que le B'Freeze Pointer est un jerkbait reconnu pour la pêche du carnassier. Décliné en plusieurs tailles, suivant les carnassiers visés, j'ai voulu testé le modèle qui me paraissait le plus « passe-partout » c'est-à-dire celui qui mesure 7,8 cm.

 

 

CONSTRUCTION

 

Le Lucky Craft B'Freeze Pointer 78 SP existe en un nombre impressionnant de coloris. Le site officiel de la marque en annonce 15 mais un rapide tour sur les sites vendeurs permet d'en obtenir encore davantage. Toujours est-il que vous trouverez forcément le modèle adapté à ce que vous recherchez. Le corps de ce poisson nageur est en plastique moulé en deux parties, avec la bavette incluse. La jointure est visible sur celle-ci et sur le ventre mais reste discrète. La forme est celle d'un poisson de type gardon plutôt dodu mais assez aérodynamique tout de même. L'ensemble est solide et l'épaisse bavette ne se cassera pas au premier coup maladroit. Au niveau de la tête se trouve les yeux noirs cerclés de jaune doré. Je n'ai observé aucun décollement en plusieurs années d'utilisation. Ils sont fixes et plutôt réalistes. Une bille bruiteuse au son bien marqué se situe juste au-dessus de l'hameçon ventral, ainsi que deux poids l’encadrant afin d'abaisser son centre de gravité et lui permettre de moins décrocher dans les courants.

  

  

Au-dessus de la bavette, on trouve un anneau brisé, pour attacher le leurre à votre ligne, de forme presque ovale et assez gros par rapport aux deux autres anneaux brisés ronds qui servent à fixer les hameçons.  Les triples fournis, en taille 6, sont noirs et de piètre qualité ; je vous conseille de les changer au plus vite. En effet, ils s'oxydent rapidement et leur solidité laisse à désirer. Pour ma part, j'utilise des hameçons simples Gamakatsu 3423F en taille 2.  J'ai testé 3 coloris différents : Aurora Black, Goujon et Sardine. Les coloris étant très nombreux, ils varient souvent d'un site à l'autre, vous ne trouverez pas forcément spécifiquement ceux-là mais il y a toujours un coloris proche de celui que vous recherchez. Ce que j'ai remarqué, et constaté sur d'autres B'Freeze de tailles différentes, c'est que les coloris « métalliques » comme tous les Aurora ou Sardine, sont très fragiles. La peinture s'écaille vraiment très vite ! Ce qui n'est pas le cas avec un coloris comme le « Goujon », et tous les coloris naturels que j'ai eu en main. En effet, ceux-ci tiennent dans le temps.  Le Goujon est quasiment intact alors que le Sardine a perdu 50 % de sa peinture. Problème de vernis ou peinture plus fragile ? Difficile à dire…

  

  

Le B'Freeze n'est pas un modèle de poisson-nageur récent mais son aspect général, quoique classique, est toujours flatteur. Sa morphologie est très bien réussie et robuste. Hélas les hameçons sont de mauvaise qualité et les coloris type Aurora (brillants) sont très fragiles alors qu'on ne retrouve pas ce problème avec les autres.

 

 

PERFORMANCES

  

Le Lucky Craft B'Freeze Pointer 78 SP est un jerkbait suspending. La profondeur de nage annoncée par le constructeur est de 1,50m. Autant le dire tout de suite, elle est un peu sur-évaluée. Tablez plutôt sur 1m, c'est plus réaliste. La forme aérodynamique de ce poisson-nageur permet d'atteindre des distances de lancer plus qu'honorables. Au niveau de l'animation, il manque clairement de polyvalence. En effet, il est tout à fait possible de le ramener en linéaire simple mais sa nage est alors basique et les touches se font rares. Cela présente donc peu d'intérêt. Si j'ai rappelé au début de cette partie que c'est un jerkbait, c'est parce qu'il excelle en le « jerkant ». Cela signifie qu'il faut lui imprimer des tirées courtes et sèches avec des pauses plus ou moins longues. Il adopte alors le comportement d'un poisson affolé ou blessé et montre ses flancs par à-coups. Sachant qu'il ne peut évoluer à plus d'un mètre de profondeur, vous ne l'utiliserez que sur des rivières ou des étangs de profondeur modeste ainsi que les jours où les carnassiers rôdent en surface. L'association de la bille bruiteuse et des flancs brillants joue sur l’agressivité du carnassier. Les attaques sont d’ailleurs plutôt violentes. Le B’Freeze peut, ponctuellement, faire réagir un poisson apathique mais en général c’est un leurre plus adapté aux jours où les poissons sont actifs.

   

  
Le constructeur indique que le leurre oscille même à l’arrêt. C’est un peu exagéré mais, lors des pauses, il peut bouger un peu grâce au courant ou à l’élan de la tirée précédente. Il est à noter d’ailleurs qu’il tient bien dans le courant, si vous évitez tout de même les courants trop violents. Vous pourrez donc l’utiliser avec succès dans des grandes rivières à truite, tant que celles-ci n’ont pas des débits torrentiels. Si votre leurre ne déclenche pas d’attaques, n’hésitez pas à rallonger les temps de pause. C’est parfois suffisant pour décider un brochet notamment. De toute façon, la technique essentielle pour l’utiliser étant le jerking, vous pouvez jouer sur deux choses : l’intensité des tirées et le temps de pause entre chaque. Donc il faut varier, faire des essais. Plus votre tirée sera longue, plus le leurre plongera. Comme il est suspending, il restera à la même profondeur pendant la pause. 

  

 

 
En mer, il est également efficace et m’a rapporté quelques bars du bord et en bateau. La taille de 7,8 cm permet à ce modèle d’être efficace sur plusieurs espèces : La perche, le brochet, le chevesne, la truite (de belle taille tout de même), le black-bass, l’aspe, le silure, le bar.... Je n’ai toutefois pas réussi à attraper de sandre avec. C’est peut-être possible mais aucun sandre n’a mordu lors de mes essais. J’ai remarqué que les coloris très brillants m’ont rapporté nettement plus de touches que les coloris naturels. Les flancs étant plus visibles, je pense que cela joue plus sur l’agressivité. Pas de chance, ce sont aussi les plus fragiles...

Le B’Freeze 78 SP est un leurre polyvalent au niveau de la diversité des espèces qu’il peut intéresser. Il ne l’est par contre pas du tout au niveau de la nage car c’est uniquement en le jerkant qu’il donne sa pleine mesure. On peut même dire qu’il y excelle.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

 

Certes, le Lucky Craft B’Freeze Pointer 78 SP est un excellent jerkbait lorsqu’on utilise par tirées courtes et sèches, mais il pâtit de son manque de polyvalence, de la fragilité des coloris brillants, d’un mauvais armement et de son prix élevé de 16 euros. Si vous recherchez spécifiquement un leurre à « jerker » dans des profondeurs inférieures à 1 m, c’est un excellent choix. Si vous voulez alterner les nages et l’utiliser comme un leurre « passe-partout », passez votre chemin. Bref je le conseille plutôt aux spécialistes qui, s’ils l’utilisent bien, en seront ravis.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION