Test leurre Storm Gomoku Flutter Slim 75

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Jerkbaits

     

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 

    

  

  

Testeur : JEREMY - Non sponsorisé

Utilisation: Pêche des carnassiers d’eau douce

Données constructeur : 7,5cm - 7,5g - coulant - silencieux

Matériel utilisé : Canne 5-25g / 2,21m / moulinet 2500 / tresse / pointe fluorocarbon

  

 

Nouveauté 2018 et extension de la gamme Gomoku de la marque Storm, le Flutter Slim 75 (GLFS 75) vient enrichir le choix de cette série disponible jusqu'alors uniquement en 4,5cm. Étudions ensemble sa construction ainsi que ses performances au bord de l’eau.

  

 

CONSTRUCTION

  

Le GFLS 75 est un leurre dur sans bavette mais coulant. Des lignes fines, épurées et aérodynamiques, voilà ce qui résume bien ce petit leurre.

  

Il est proposé dans douze coloris agréables, cependant, ils ne tardent pas à marquer lors des transports et des chocs répétés sur différents substrats. Pour autant, la peinture ne s'effrite pas, comme si une bonne épaisseur avait été appliquée.

   

leurre storm gomoku flutter slim test

 

Les détails des finitions sont relativement basiques, laissant apparaître quelques surépaisseurs de peinture et de vernis ici et là.

   

Les yeux, caractéristiques des leurres Gomoku, lui donnent un regard agressif et sont solidement collés sur le leurre.

    

leurre storm gomoku flutter

 

Concernant l’armement, il est équipé de deux hameçons triples VMC de bonne qualité et de taille adéquate avec le gabarit du leurre.

   

Le GFLS 75 offre une construction simple et plutôt agréable au premier abord, en y regardant de plus près, il apparaît quelques défauts purement esthétiques qui sont certainement imperceptibles aux yeux des poissons.

  

  

PERFORMANCES

  

En action de pêche, la première de ses qualités est dévoilée dès les premières lancers.

 

Les distances et la précision sont assez époustouflantes, un vrai petit missile du haut de ses 7,5 grammes !

  

Aucun problème, le Gomoku GFLS 75 atteint l’endroit souhaité par le pêcheur sans s’emmêler, sa forme aérodynamique lui permet de fendre l’air en restant très stable.

    

leurre storm gomoku flutter slim

 

L’inclinaison de la canne et la vitesse de récupération définissent la profondeur de nage qui reste tout de même dans la couche supérieure de l’eau.

  

Une fois à l’eau, il entame une descente à vitesse modérée en papillonnant de manière très serrée et attractive. En action linéaire, il oscille très légèrement de gauche à droite et n’a rien d’exceptionnel.

  

En revanche, lorsqu'on l’anime par quelques tirées sèches suivies de pause, il fait des écarts amples et rapides puis reste statique un court instant avant de redescendre horizontalement en oscillant sur lui-même. C’est cette animation que je recommande pour prospecter les bordures peu profondes ainsi que l’aplomb des obstacles tels que les piles de pont ou les quais. Néanmoins, j’ai remarqué que les courants soutenus ne lui conviennent pas, il remonte systématiquement et ne pénètre pas la couche d’eau.

   

test leurre storm gomoku flutter

 

Avec des performances très acceptables, le GFLS 75 est un bon leurre de prospection discrète. Il séduira bon nombre de carnassiers de tailles modestes sur les bordures et dans les zones dites amorties.

  

  

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

  

A moins de 10 euros (prix de vente public conseillé), ce Storm Gomoku Flutter Slim représente un bon investissement pour les budgets limités. On apprécie ce tarif cohérent qui rend le produit accessible.

   

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION