LEURRE DUO KOSHINMUSHI 3G

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Leurres de surface

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur : 

Julien E - Non sponsorisé

 

Usage du test :

Pêche des carnassiers en surface

 

Donnees constructeur :

3,5cm - 6g - Flottant - Bruiteur

   

 

Nous sommes en plein été, l’eau est chaude et les insectes sont présents au bord des cours d’eau. Les poissons chassent en surface pour venir gober ces insectes, en panique à la surface de l’eau. Depuis quelques années, les fabricants de leurres se sont mis à fabriquer de petits leurres de surface flottants pour simuler cette situation. La célèbre marque Duo du groupe Ultimate Fishing vient de sortir récemment son propre leurre imitant une grosse mouche : la Koshinmushi et je vais vous la présenter.

 

 

CONSTRUCTION

 

Tout d’abord, cette mouche Duo est une petite merveille visuellement parlant. Les reflets de mon coloris kinkame imite à la perfection les reflets et couleurs d’une grosse mouche verte. Les ailes en plastique souple translucide sont elles aussi magnifiques avec une imitation des nervures comme sur une vraie mouche. Les six petits filaments colorés en plastique souples situés de part et d’autre de la mouche servent à imiter les pattes en mouvement de l’insecte. Le système d’attache est bien placé sur le devant et permet de l’attacher facilement avec une petite agrafe. A l’intérieur du corps de la mouche se trouve des petites billes bruiteuses pour attirer la curiosité des carnassiers et déclencher plus d’attaques.

  

 
Ce leurre est disponible en 7 coloris tous aussi beaux et réalistes les uns que les autres. Certains imitent des mouches (verte ou bleu violette) et d’autres des insectes volants en tout genre (abeille, guêpe, papillon de nuit). La peinture de ce leurre que j’utilise depuis plusieurs mois maintenant est vraiment résistante, à l’image de sa finition et de son réalisme. Par contre cette mouche est équipée de deux hameçons triples qui ne sont pas très qualitatifs malheureusement. Un chevesne m’a tordu un triple en le ramenant. C’est dommage car la finition de cette mouche est parfaite hormis son armement et c’est regrettable. Si en plus vous souhaitez le changer, vous perdrez les poils sur le deuxième triple situé au bout de la mouche. Nous avons donc là, une petite merveille de réalisme mais est-elle efficace? c’est ce que nous allons voir en examinant ses performances.

 

 

PERFORMANCES

 

Je vous conseille pour ne pas perturber sa nage, d’utiliser une petite agrafe ou faire un montage en direct. Les attaques que j’ai eu avec se sont faites avec un bas de ligne en fluorocarbone relativement fin et sur du nylon très fin. Privilégiez aussi, un ensemble light avec une canne suffisamment souple car ce leurre demande une certaine souplesse de canne pour pouvoir le lancer à des distances correctes. Concernant les lancers, cette mouche ne se propulse pas sur de grandes distances mais se lance suffisamment loin pour débusquer des chevesnes dans un trou d’eau sous un arbre. La précision est quant à elle, perfectible, la faute je pense à ses ailes qui ont tendance à modifier légèrement la trajectoire du leurre. D’ailleurs, sur certains lancers, le leurre vrille et le triple situé sous le ventre attrape le bas de ligne.

  

 
Niveau performance, ce leurre ne m’a pas permis de faire beaucoup de prises. Les principales attaques se sont faites à l’arrêt. Quand vous lancez le leurre, pensez bien à attendre quelques secondes avant de le ramener, l’attaque se fait souvent à ce moment là. Au moment de ramener le leurre doucement, il s’anime relativement bien, les ailes translucides battent légèrement et cela imite bien un insecte qui est en train de se noyer. Pourtant dans cette phase là, je n’ai pas eu d’attaque, les poissons se sont juste approchés pour observer puis ils sont repartis (la faute peut-être à un bas de ligne pas assez fin cette fois ci). Il ne faut donc pas avoir peur de persévérer pour obtenir une prise, il faut être relativement patient mais cela peut porter ses fruits, c’est pour cela que je ne le pénalise pas trop coté performance.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

 

Cette mouche est proposée au prix de 22 euros. Elle se situe donc dans la fourchette haute sur ce type de leurre imitant un insecte. C’est relativement cher pour le peu de prise que j’ai eu. C’est pourtant un leurre à la finition irréprochable (hormis son armement) mais qui ne déclenche pas souvent d’attaques. Pour augmenter ses chances, on est tentés de baisser encore plus le diamètre de son bas de ligne mais le risque de perte devient non négligeable surtout pour un leurre à ce prix. Le leurre peut se démonter entièrement et Duo pourrait proposer des ailes et pattes de rechange pour prolonger sa durée de vie. Sur le site officiel dans la vidéo de présentation Duo annonce un corps personnalisable avec des ailes supplémentaires façon plumes pour remplacer les pattes mais indisponible pour le moment, dommage. Son prix excessif aurait  donc pu être justifié par un leurre personnalisable jusque-là inédit et innovant.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION