LEURRE SOUPLE ARME SAVAGE GEAR LINE THRU TROUT 3D

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Leurres souples

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur : 

Julien E - Non sponsorisé

 

Usage du test :

Pêche du brochet en grande rivière encombrée

  

Données constructeur :

15cm - 35g - Coulant - Silencieux - Slow Sinking

 

   

L’évolution des leurres continue sa progression d’année en année. Un des plus réalistes est le swimbait ( « bait » pour leurre et « swim » pour nager ) qui a pour définition de nager mais de manière très réaliste en ondulant. La marque Savage Gear réalise des swimbaits en intégrant sa dernière technologie déjà présentée sur la RattleTrout : la 4D. Je vais donc vous présenter la 4D Line Thru Trout, un leurre à l’aspect et à la nage ultra-réaliste destiné à la traque des gros brochets.

 

 

CONSTRUCTION

 

Cette 4D Line Thru Trout est tout d’abord un leurre assez volumineux et lourd. La version (la plus légère) testée est une Trout de 15cm en slow-sink (coulant lentement) qui pèse tout de même 35g. Mais c’est un leurre visuellement impressionnant de réalisme. Quand vous l’avez en main honnêtement on pourrait presque croire que l’on regarde une vraie truite. L’impression 4D est très bien réalisée, et le poids apporte encore plus de réel à ce leurre.  Le moulage est bien réalisé et présente cependant une trace sous la tête mais à un endroit finalement peu visible. Elle possède aussi un attractant intégré qui permettra de déclencher encore plus d’attaques. 

  

 
Les coloris disponibles sont toujours les mêmes pour la gamme 4D Trout, c’est-à-dire Golden Albinos (orange), Dark Brown (fario) et Rainbow (arc-en-ciel). Les tailles vont de 15cm à 25cm pour des grammages allant de 35 à 193g ! Honnêtement un taille de 15 ou 20cm suffira largement car au-delà de 150g cela commence à être fastidieux au lancer et il vous faudra vous équiper d’une canne big bait capable d’encaisser autant de poids. Ce leurre est composé de 3 partie : la première est la tête est rigide et recouverte en surface de matière souple. Elle abrite le passage interne du fil ( équipée d’origine par un bas de ligne Carbon 49 mais vous pouvez facilement le changer par du fluorocarbone si vous souhaitez plus de discrétion), la fixation du triple et des yeux rigides en 3D assez réalistes. Les deux autres parties sont intégralement en souple et donc forcément plus fragiles, notamment face au dents des brochets.

  

 
Pour finir, l’armement est à mon avis un peu léger pas en qualité mais en quantité. Nous avons un simple triple fixé dans le premier tiers du leurre. Contrairement au modèle Rattle Trout il n’y a pas de simple sur le dos de la truite et c’est dommage car en cas de gobage c’est souvent lui qui se fixe.  Cela est dû sans doute à l’architecture du leurre pour ne pas perturber sa nage. Sinon le triple présent est solide, piquant et durable dans le temps.

 

 

PERFORMANCES

 


Passons maintenant à l’efficacité de cette 4D Line thruTrout. Tout d’abord j’ai opté pour le modèle Slow Sink avec le passage de fil au niveau de la bouche pour les présentations en eau peu profonde comme les bordures de rivière. Il existe aussi le modèle Moderate Sink avec le bas de ligne qui ressort au dessus de la tête et qui agit comme une bavette en maintenant le leurre en profondeur pendant toute la récupération. C’est un leurre relativement efficace en linéaire, en ramenant lentement et en faisant quelques pauses. Une fois le leurre arrêté, il coule horizontalement et non verticalement comme une rattle. Il vous permettra de prospecter : en quasi surface (slow) ou entre deux couches d’eau (moderate). Privilégiez le slow sink pour les bordures, ils vous permettra de lancer au bord sans accrocher et c’est dans cette situation que j’ai fait ma plus belle prise.

  

 
Ce leurre au lancer n’est pas aussi précis qu’une Rattle Trout (qui fait pourtant le même poids mais plus compacte en 13,5cm) mais se lance relativement loin, attention cependant à bien l’accompagner si vous pêcher avec une canne light ( 10-35g pour ma part). Les distances sont bonnes notamment grâce au poids car elle a tendance à partir en travers pendant les lancers ce qui la ralentit forcément un peu. Le triple n’est pas planté sur la partie souple et à tendance à se prendre dans la ligne ce qui est assez énervant. A part cela, elle déclenche des attaques régulièrement mais il y a aussi pas mal de raté. La faute à un armement situé trop près de la tête et composé d’un seul et unique triple. 

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

 

Le prix de ce leurre est de 15.90 euros. On est sur un prix correct bien qu’un peu élevé pour un swimbait de cette taille avec en plus un bas de ligne en carbone 49 livré avec.  C’est donc un leurre très réaliste et efficace qui vous fera prendre du poisson et vous en fera souvent rater aussi. Dommage que Savage Gear n’est pas rajouté un deuxième hameçon sur les versions 20 à 25cm comme sur la précédente version la 3D Line. Hormis le soucis de l’armement, c’est un très bon swimbait à posséder dans sa boîte à carnassiers.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION