LEURRE SOUPLE GUNKI BUMPY 9CM

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Leurres souples

 

 

 

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

 

 

 

Testeur :
 
Fabrice L - Non sponsorisé
 
 

Usage du Test :
 
Pêche de petits carnassiers en rivières et plans d'eaux
 
 

Données constructeur :
 
9 cm - 6,6 g
 
 

Données mesurées par le testeur :
 
9 cm - 6,5 g

                                     

 

 

 

                          

Essayer de nouveaux leurres n’est pas toujours évident surtout lorsqu’on a un budget limité. En effet, un sachet de leurres souples peut facilement atteindre des sommes importantes pour, in fine, s’apercevoir que ce que l’on a acheté ne correspond pas à nos attentes. J’ai donc décidé de tester un leurre vendu à l’unité de la marque française Gunki, filiale de Pezon et Michel : Le Bumpy en 9 cm.

 

 

 

construction

 

 

 

Type :
 
Le Gunki Bumpy est un shad destiné, selon le constructeur, avant tout pour la pêche des percidés en linéaire.

  

Conception :
 
Ce leurre souple joue beaucoup sur la sur-impression. En effet, les yeux, la bouche, les ouïes sont en relief. Rien de collé ou de peint ici. Il y a également un léger quadrillage pour rappeler des écailles et une ligne latérale.
 
Les traces de moulure sur toute sa longueur sont visibles sur le dos, le ventre et le paddle. Les parties gauche et droite sont associées. C’est visible mais sans être grossier.
 
Une encoche sur le ventre et une sur le dos sont présentes pour un armement en texan. Et sur le flanc gauche, on peut lire l’inscription Gunki.
 
Le paddle est plutôt important. Sa forme m’a tout de suite fait penser à un médiator de guitare. Pour les non-guitaristes, imaginez une goutte d’eau auquelle on aurait coupé la partie la plus pointue. Il mesure 2 cm de haut et 2 cm au maximum de sa largeur.

 

 

 

 

 

Matière :
 
Le plastique est d’une souplesse moyenne. Mais il faut se rappeler qu’il est vendu à l’unité et donc pas conditionné dans un sachet et dépourvu d’attractant. On peut donc considérer cette souplesse satisfaisante. Par contre, il n’est pas sans odeur mais sans que cela soit trop marqué.
 
Mais qui dit souplesse dit fragilité le plus souvent et ce Bumpy ne fait pas exception à la règle. En effet, si comme moi vous avez tendance à souvent changer de tête plombée, sachez que le dos, au niveau de la sortie de la pointe de l’hameçon, va vite s’abîmer. Pas comme un Keitech Swing Impact par exemple mais assez rapidement tout de même. Par ailleurs, les brochets qui ne manquent pas de s’intéresser à ce shad marquent facilement de leurs empreintes dentaires le plastique de ce Gunki.

  

 

 

 

Offre :
 
Le Bumpy est disponible en 2 tailles : 9 cm et 11 cm. 8 coloris sont proposés et ils sont très différents. Ils ne sont pas standards. On ne trouve pas un blanc tout simple ou un coloris naturel basique. Tous sont originaux et disposent de paillettes injectées directement dans la masse. Un même coloris peut ainsi engendrer deux leurres souples différents. Ainsi, par exemple, j’avais deux Brown Sugar et l’un avait un ventre blanc un peu moins marqué et des paillettes concentrées vers le haut alors que l’autre en avait vers le bas. Le procédé de fabrication ne semble donc pas très précis.
 
Il est conditionné en boîte de 24 pour le 9 cm et de 16 pour le 11 cm selon le constructeur. Toutefois, c’est à l’unité que vous le trouverez généralement. Dommage de ne pas le trouver en plus grande taille...

  

  

 

 

 

Résumé général :
 
Le Gunki Bumpy n’est pas un leurre souple à la finition irréprochable. On est même assez loin des produits haut de gamme dans ce domaine. Malgré tout, le plastique est correct, le design bien vu et les coloris intéressants. En l’achetant à l’unité, vous pourrez facilement trouver les couleurs qui vous conviennent à moindre frais.

 

 

 

performances

 

 

J’ai utilisé pour ce test une canne spinning ML de 2,09 m en 3,5 - 14 g et un moulinet en taille 2000 avec une tresse en 8/100 et un bas de ligne en fluorocarbone de 23,5/100.

  

Lancers :
 
D’une forme fuselée proche d’un petit poisson fourrage, le Bumpy est aérodynamique et se lance bien malgré son paddle proéminent. Bien évidemment, cela dépend de votre plombée.

  

 

 

 

Conseils d’utilisation :
 
Ce Gunki est destiné à la pêche en linéaire. Toutefois, sa souplesse et sa rapidité de mise en action permettent de l’utiliser ponctuellement à la verticale. Il y a des leurres plus adaptés à cela mais disons qu’il peut dépanner.
 
J’ai retenu deux animations avec lui :
 
- Le linéaire classique ou en dents de scie. Il suffit de lui adjoindre une tête plombée classique en 2/0 ou 3/0 et ramener votre leurre de façon régulière à la profondeur voulue ou, au contraire, irrégulièrement en marquant des pauses et de lever votre canne pour le faire monter dans la couche d’eau pour ensuite le laisser tranquillement redescendre. Si vous avez 1 mètre de fond, comptez 4 ou 5 g pour le lest.
 
- Le texan. Avec une tête plombée texane de mêmes tailles que celles préconisées précédemment, vous pourrez ainsi vous jouer des obstacles. Ce n’est pas du 100 % mais au moins les pertes seront limitées car la fente dorsale remplit bien son rôle pour cacher la pointe de l’hameçon. Les ratés ne sont pas plus fréquents qu’avec d’autres marques.

  

  

 

 

Animation et Efficacité :
 
J’ai été agréablement surpris par ce Bumpy. Dès la mise à l’eau, le paddle se met en action même au ralenti. Le rolling est assez prononcé et il devient même erratique dès que l’on accélère un peu. Son attractivité n’en pâtit pas, bien au contraire ! De plus, les coloris sont intéressants dans l’eau et donnent le sentiment, avec notre œil humain, d’être prenants.
 
En texan, sa nage évolue et devient plus « folle ». En plus du rolling (action de montrer les flancs pour résumer), s’ajoute un wobbling (oscillation de gauche à droite en regardant depuis le dos) fort. Celui-ci n’est pas limité à la queue mais concerne le corps entier.
 
Ce leurre souple a montré son efficacité avant tout sur les perches. Pour ma part, l’effet a été plus limité sur le sandre mais je pense que c’était plus lié aux types de leurres qu’ils recherchaient lors de mes prospections et peut-être un peu à son odeur de plastique. Les petits brochets ne se sont également pas privés de cette friandise.
 
Ce n’est pas un leurre miracle mais, comme on dit, il fait le travail en petite rivière comme en grande et même en plan d’eau.

  

  

 

 

 

Résumé général :
 
Une agréable surprise que ce Gunki Bumpy. Il nage bien même à petite vitesse et permet de faire de jolies pêches en linéaire comme en texan.

 

 

 

rapport performances / prix

 

 

Vendu 0,95 euros le 9 cm et 1,45 euros le 11 cm, le Gunki Bumpy est à un prix convenable. Même si 50 centimes de plus pour le grand modèle, cela fait cher les 2 cm d’écart. C’est en l’achetant à l’unité et en sélectionnant ainsi le nombre et les couleurs que vous voulez que vous ferez des économies. Ses performances sont plus qu’honorables et vous permettront de prendre du poisson aussi bien en linéaire qu’avec une tête plombée texane. Je le recommande tout particulièrement aux débutants mais il a aussi sa place dans la boîte de n’importe quel spécialiste.

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION