LEURRE SOUPLE WESTIN CURLTEEZ CURTAIL

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Leurres souples

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

 

 

 

 

 

Testeur : Fabrice L - Non sponsorisé

  

Usage du Test : Pêche des carnassiers en rivières et plans d'eaux

  

Données constructeur : 8,5 cm - 6 g

 
Données mesurées par le testeur : 8,5 cm queue repliée - 6,5 g

                     

 

 

 

                                          

J’ai été interpellé par le descriptif de la marque Westin concernant ce Curlteez Curltail. En effet, c’est presque une révolution du traditionnel grub, appelé aussi virgule en France, qui y est annoncé. J’ai donc décidé de l’acquérir en plusieurs coloris et de vous en faire le test dans la taille 8,5 cm.

 

 

 

CONSTRUCTION

 

 

Type :
 
Le Westin Curlteez Curltail est un grub, comme cité précédemment, à ceci près que la queue est orientée vers le bas et non le haut, comme c’est l’usage dans la majorité des modèles concurrents.

  

 

 

 

 

Conception :
 
L’architecture de ce leurre est la même que le célèbre shad de la marque : le shadteez. Toutefois, il existe deux shadteez chez Westin que sont le classique (au corps large) et le slim. C’est de ce dernier dont la marque s’est servi pour le corps.
 
Une queue a ensuite été rajoutée à la place du paddle. Celle-ci est aussi large que le corps mais très étroite. Elle s’affine alors rapidement pour aboutir non pas sur une pointe mais sur un tout petit paddle. On ne peut pas parler d’innovation car ce principe existait déjà sur des vieux modèles qu’on ne trouve plus dans le commerce et dont la marque m’a échappé. Mais à l’époque, la queue n’était pas orientée vers le bas comme ici. Le constructeur annonce que cela permet de gratter le fond lors de la récupération. Vu la taille de celle-ci, cela me paraît plus marketing que réellement décisif.
 
Sur le corps, on trouve des yeux collés et que je n’ai pas encore perdu après plusieurs mois d’usage. C’est bon signe. Les nageoires pectorales sont en relief et les ouïes, comme la ligne latérale et la bouche, sont marqués.
 
À noter que le dos et le ventre sont pourvus d’une fente pour faciliter l’armement en texan. Je me demande pourquoi il n’en est pas de même pour le shadteez slim !
 
La qualité de construction est irréprochable. Il faut vraiment regarder de près pour voir les traces de moulage.

  

  

 

 

 

Matière :
 
La plastique qui compose ce Curltail est, à mon sens, son point faible. Pas au niveau de la souplesse qui est tout à fait satisfaisante pour l’animation de la queue mais pour l’armement.
 
En effet, le fait de changer régulièrement de tête plombée abîme très vite le dos et provoque de grandes déchirures qui entraînent une tenue de l’hameçon vite insuffisante. L’utilisation d’une colle adéquate permet de gagner un peu de temps en fixant le Curlteez contre le lest.
 
Petit conseil : Si le montage d’une tête plombée classique n’est plus possible, mettez alors un hameçon texan et vous prolongerez ainsi sa durée de vie en proposant un autre type de pêche.
 
Aucun attractant ou sel n’est ajouté à la matière. Il en résulte une odeur caractéristique de plastique. L’utilisation d’un gel ou spray odorant ne change pas grand-chose mais vous pouvez opter pour un bain prolongé dans un attractant liquide si vous souhaitez une odeur alléchante.

  

  

 

 

Offre :
 
Il y a possibilité d’acheter ce Westin Curltail en blister de 2 pour le modèle 8,5 cm et par 3 pour le 7 cm. Aucune autre longueur n’est proposée. C’est bien dommage ! Il existe aussi des boîtes de quelques dizaines de leurres mais c’est plutôt réservé aux détaillants qui les vendent à l’unité.
 
Au niveau des coloris, on en dénombre 9 tous bien travaillés. Paillettes ou pas, paddle uni ou coloré, etc.… Du beau travail. Il faut bien reconnaître que ces modèles peints à la main sont réussis et que la tenue des couleurs est excellente.

  

  

 

  

Le Westin Curlteez Curltail est vraiment bien construit. Les coloris sont réussis et soignés. La queue est assez innovante avec sa finesse, son orientation vers la bas et son petit paddle en bout. Les deux bémols sont l’absence d’attractant ou de sel et une certaine fragilité lors de l’armement.

 

 

 

PERFORMANCES

 

 

J’ai utilisé ce leurre avec une canne spinning de 2,16 m  en puissance 7 - 28 g avec un moulinet en taille 2500, tresse de 14/100 et bas de ligne en fluorocarbone ou en titane. J’ai aussi utilisé un ensemble casting en configuration équivalente.

  

   

 

Lancers :
 
Les distances et précisions obtenues lors des lancers sont dans la moyenne. La forme grub est un désavantage compensé par la forme aérodynamique du corps.

  

 

 

 

Conseils d’utilisation :
 
Westin annonce une grande polyvalence pour ce leurre. En effet vous pouvez l’utiliser :
 
- Avec une tête plombée classique en linéaire ou à la volée.
 
- En texan, avec ou sans plombée additionnelle. Ce qui signifie que le weightless est tout à fait possible également.
 
- En dropshot. Je vous conseille plus le 7 cm que le 8,5 pour cet usage.
 
- En carolina avec un plomb mobile quelques dizaines de centimètres avant l’hameçon texan.
 
- En jika rig (voire le tokyo rig) qui ne sont pas proposés par le constructeur mais qui sont efficaces.
 
- En verticale non proposée également.
 
Je ne me contente pas ici de dérouler des animations existantes mais ce que je vous propose ci-dessus est non seulement possible mais aussi pêchant.

  

  

 

 

Animation et Efficacité :
 
Parmi les animations proposées, toutes peuvent potentiellement vous apporter des prises. Je les ai essayées, toujours en concurrence avec d’autres leurres. 
 
J’avoue ne pas avoir été convaincu par le dropshot et pas franchement par le carolina. En insistant, vous prendrez certainement du poisson mais il y a mieux.
 
Par contre, les deux techniques qui sont ressorties sont, pour ma part :
 
-  Le jika rig qui permet par son rythme lent et saccadé de faire vibrer cette queue fine (donc vite en mouvement) et large (pour l’effet visuel). Le tokyo rig fonctionne de la même façon et est tout aussi efficace. J’ai pu ainsi leurrer des perches, du sandre et quelques black bass (qui sont peu nombreux dans mes eaux). J’utilise les Decoy Worm 217 en 5 g et taille 2/0 pour le modèle 8,5 cm.
 
- Le linéaire simple ou en dents de scie avec une tête plombée, texane ou non, en 2/0 ou 3/0. Même si la caudale oscille doucement à la moindre sollicitation, il faut tout de même un minimum de vitesse pour que le Curlteez donne sa pleine mesure. La faute sûrement au petit paddle de la queue mais surtout à la cassure visible entre le corps et la queue. Il en résulte une utilisation possible à la verticale mais pas optimale. Bien entendu, il peut aussi servir de trailer pour un chatterbait ou un spinnerbait.
 
Westin, par le biais d’un des membres du pro-staff, explique qu’il vaut mieux pêcher au shad l’été et au curlteez lorsque les températures baissent. Cela me paraît réducteur mais il est clair que ses vibrations douces et subtiles sont un atout lorsque les poissons sont peu actifs ou dans des zones surpêchées.
 
S’il n’est pas un leurre miracle, le curltail est tout de même intéressant et peut permettre de prendre du poisson lors de conditions difficiles. Il est à privilégier lors des approches discrètes.

  

  

 

  

 

 

 

Le Westin Curlteez Curltail est un leurre polyvalent qui permet de faire beaucoup d’animations. Il s’adresse à tous les carnassiers de nos eaux et est à essayer lorsque ceux-ci ne réagissent pas aux leurres à fortes vibrations.

 

 

 

RAPPORT PERFORMANCES / PRIX

 

 

4,99 euros le blister de 2 Curlteez Curltail en 8,5 cm (ou 3 en 7 cm), il faut reconnaître que c’est cher. Toutefois, ce grub est un produit de qualité, très polyvalent et qui permet d’augmenter vos chances de prises quand les poissons sont peu actifs. Westin a particulièrement soigné les coloris et la forme est innovante. Attention à ne pas changer trop souvent de tête plombée, il existe une vraie fragilité au niveau du dos. Il est possible de l’acheter à l’unité chez certains détaillants ce qui peut vous permettre de l’essayer sans devoir acheter une pochette complète.

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION