LEURRE SOUPLE WESTIN STANLEY THE STICKLEBACK SHADTAIL - 7.5CM

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Leurres souples

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

  

  

 

Testeur :
 
Jeremy C / non sponsorisé
 
  

Usage du Test :
 
Pêche des petits carnassiers en rivières et plan d'eau
 
  

Données constructeur :
 

75 mm - 4 g - silencieux
 
 

Mesures vérifiées par le testeur :
 

75 mm - entre 3,5 et 3,7g
Flottant

 

 

  

  

  

L'épinoche est un petit poisson très répandu en Europe et malheureusement pour elle, il s'agit d'une véritable friandise pour de nombreux carnassiers. Westin a donc pris le pari de scanner une véritable épinoche pour la reproduire sous forme d'un petit shad : Stanley The Stickleback. Avec de nombreuses promesses sur le catalogue, elle pourrait bien être une friandise pour les pêcheurs également mais la gourmandise ne serait-elle pas un vilain défaut? Accompagné d'un ensemble léger, je l'ai utilisé dans de multiples configurations afin d'en analyser son réel potentiel. 

 

 

 

 

construction

 

 

Type :
 
Ce petit leurre souple est un shad très imitatif d’une véritable épinoche.

  

  

 

 

 

Conception :
 
Westin vit avec son époque puisque cette marque utilise la reproduction en 3D de véritables poissons pour concevoir certains leurres. Stanley The Stickleback est une copie à l'identique d'une vraie épinoche. Il est ainsi doté d’un gabarit dodu, de nageoires ventrales et dorsales en relief, de petits yeux solidement collés ainsi que d'un corps recouvert d'écailles apparentes. Avec un coloris naturel, le subterfuge est bluffant! Seul le dernier tiers du leurre est très affiné pour permettre au petit paddle de se mettre en mouvement. En revanche aucune fente ventrale ou dorsale n’est présente pour pouvoir monter ce leurre en texan.

  

  

 

 

Matière :
 
Le constructeur nous annonce un plastique extrêmement souple pour une mise en action à très faible vitesse. Je ne suis absolument pas en accord avec cette affirmation. Stanley The Stickleback est construit à partir d'un plastique très solide et dont la souplesse laisse à désirer. La densité uniforme de ce leurre est légèrement inférieur à celle de l'eau, il est donc flottant avec une position aléatoire s’il n'est pas armé.

  

  

 

Offre :
 
En ce qui concerne les coloris, il y en a pour tous les goûts. Les 8 couleurs disponibles offrent un large choix. Elles sont peintes à la main et bien résistantes. Conditionné en blister de six leurres, il est possible de l'obtenir en un seul coloris mais il existe également deux pochettes multicolores permettant de tous les essayer afin de faire le bon choix pour ses futurs achats.

  

  

 

 

Résumé général :
 
Une construction soignée, un aspect très réaliste. Mis à part la grande souplesse, les propos annoncés par le constructeur sont bels et bien présents. De plus, les blisters de six leurres multicolores sont un réel avantage pour détenir tous les coloris sans devoir acheter huit pochettes de leurres

 

 

 

performances

 

 

Lancers :
 
Étant donné la rigidité du leurre, aucun risque de voir le paddle venir se planter sur l'hameçon de la tête plombée. En revanche, il est agréable à lancer et plutôt précis. Bien évidemment, la tête plombée utilisée va énormément influer sur cette donnée.

  

 

 

 

Conseils d’utilisation :
 
Je conseillerais Stanley The Stickleback avec deux montages différents : la tête plombée classique et le drop shot.
 
En drop shot, l'aspect imitatif du leurre est mis à l'honneur car les vitesses de récupération sont bien souvent trop lentes pour que le paddle n'émette un quelconque mouvement.
 
En tête plombée classique (en taille 1/0 par exemple), les possibilités d'utilisation sont plus variées. J'ai personnellement apprécié les animations dynamiques, allant même jusqu'à twitcher ce leurre souple à la manière d'un petit jerkbait minnow à flancs plats.

  

 

 

 

Animation et conditions d’utilisation :
 
Avec deux modèles disponibles en 5 et 7,5 cm, il va de soit que la recherche des petits carnassiers tels que les truites, perches, etc… est adaptée à ce leurre souple
 
Comme précédemment évoqué, en raison de sa rigidité, il est nécessaire d'utiliser Stanley The Stickleback avec une certaine vitesse si l'on veut voir la caudale en action.
 
Des vibrations énergiques sont alors produites pour attirer les carnassiers, ensuite le mimétisme du leurre prend le relais pour décider un éventuel prédateur intéressé.

 

 

 

 

Efficacité :
 
Soyons clairs, il ne s'agit pas du leurre miracle ou anti-capot. En revanche, il est utilisable dans de multiples configurations et permet de leurrer de nombreuses espèces de petits carnassiers. S’il s’est montré décevant face aux truites, il a semblé intéresser en priorité les perches et les petits brochets face auxquels son plastique s’est montré résistant.

 

 

  

Résumé général :
 
Le Westin Stanley The Stickleback est un leurre souple de type shad à utiliser de manière énergique. Pour ma part, l’animation la plus efficace a été celle que j’utilise lorsque je pêche aux petits poissons nageurs à flancs plats. Il permet ainsi de leurrer une multitude d'espèces de petits carnassiers.

 

 

 

rapport performances / prix

 

 

Avec un tarif intéressant de 7,99 euros le blister de 6 leurres, il me paraît évident que le Westin Stanley The Stickleback est un bon investissement étant donné sa qualité de fabrication et sa solidité. On aurait bien sûr préféré un plastique plus souple pour sa conception mais sa longévité aurait, du coup, été impactée. De plus, grâce aux blisters multicolores, il est possible de détenir tous les coloris sans devoir acheter huit pochettes de leurres.

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION