MOULINET ZILLION SV TW 1016SV SHL DAIWA

Tests Carnassiers > Moulinets Carnassier

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 


Testeur :

Elie B - Non sponsorisé

  

 
Usage du Test :

Pêche des carnassiers en eau douce aux leurres

 

 
Données constructeur :

 Taille 100 - 195g - Ratio: 7.3/77cm - 6.3/67cm

La marque japonaise Daiwa est présente sur le marché mondial du matériel de pêche depuis maintenant plusieurs dizaines d’années. Forte de son expérience et de son ingénierie, elle a su au fil des années proposer des équipements toujours plus aboutis. C’est notamment le cas de sa gamme de moulinet baitcasting avec la famille des Zillions qui perdure depuis de nombreuses années. Ce test portera donc sur un des derniers arrivant chez les Zs: Le Zillion SV TW 1016SV S-HL !

  

  

Commençons par le test de la force maximale du moulinet casting Daiwa Zillion dans le Labo FISHANDTEST.

Lors du test de la force maximale d’un frein sur Dynamomètre, quatre phénomènes peuvent se produire :

1. Le galet ou le rotor vient au contact de la bobine (uniquement pour les moulinets

spinning)

2. La régularité du frein devient chaotique

3. La bobine arrête de tourner

4. La molette de frein est serrée à la main à son maximum

Selon le protocole FISHANDTEST, le seuil de force max d’un moulinet lorsque l’une des quatre situations évoquées ci-dessus est rencontrée.

Pour le Daiwa Zillion, la force Max survient lorsque nous avons serré le frein de combat à son maximum dans les mêmes conditions qu’au bord de l’eau ( serrage maximum à une main). Cette limite apparaît à 7.9 kg de force linéaire imposée par le dynamomètre.

Daiwa annonce une force Max de 6 kg pour son Zillion mais le test nous surprend agréablement puisque nous constatons une force max réelle de 7.9 kg.

Afin de connaître le poids réel du moulinet, nous nous équipons d’une balance de pesée certifiée.
Le constructeur affiche un poids de 195 sur le packaging pour ce moulinet et ce dernier pèse réellement 197.42g. Autant dire que les informations fournies par le constructeur sur cette donnée sont très proches de la réalité. 

A présent, testons la régularité du frein offerte par ce moulinet sur le dynamomètre motorisé du Labo FISHANDTEST. Les courbes qui suivent sont les résultats de quatre tractions sur dynamomètre, chacune étant soumise à une force de frein différente.

  

 

Analyse des courbes obtenues:

● 0.5 kg de frein - oscillation des mesures de 49g

● 1 kg de frein - oscillation des mesures de 163g

● 1.5 kg de frein - oscillation des mesures de 181g

● 2 kg de frein - oscillation des mesures de 104g

La précision du réglage de frein pour le Daiwa Zillion reste acceptable mais pour un moulinet de cette gamme, nous nous attendons à une précision irréfutable. Or la précision moyenne du Zillion est de 124.2g. Cette régularité de frein permettra cependant de pêcher les carnassiers les plus combatifs sans pour autant ressentir la moindre gêne lors du combat. 

Il faut donc retenir de ce test LABO que le Daiwa Zillion dispose d’une force max de 7.9 kg et qu’il offre une régularité de frein standard (124.2g en moyenne). Pour un moulinet haut de gamme, le Daiwa Zillion dispose d’une régularité un peu trop standard mais cela ne se ressentira aucunement dans l’usage de ce dernier. 

 

 

CONSTRUCTION

 

Actuellement tous les moulinets “allround” disponibles sur le marché possèdent deux freins de bobines. Le premier, le frein de friction, vient appuyer sur la bobine par pression afin de la ralentir grâce à un bouton usiné à la finition métal gun et rouge anodisé. Le second, le frein magnétique qui, grâce à différents aimants, permet d’empêcher que la bobine s’emballe évitant ainsi de former des perruques continuellement. Ce frein est actionné par une molette rouge métallique située sur le côté droit du moulinet, elle possède vingts crans différents afin d’optimiser la précision du frein. Le Zillion possède un troisième frein, le frein de combat. Ce dernier est géré par une molette en forme d’étoile, c’est pour cela que l’on connaît davantage ce frein sous le nom de “star drag” (frein étoile). L’étoile de ce frein est conçue en Zaion, un matériau créé par Daiwa et qui est composé de carbon tissé haute densité. Le Zaion est très résistant et léger, il équipe de nombreux moulinets spinning et casting de la marque Daiwa. Ce frein de combat est équipé d’une technologie U.T.D (Ultimate Tournament Drag) qui permet d’avoir un frein doux, précis et puissant.

  

 
La manivelle en aluminium de 90 millimètres de longueur est ajourée par deux découpes allongées. Elle possède la technologie “Swept Handle” qui donne à la manivelle une forme plus courbée pour plus de puissance à la récupération. Elle est équipée de deux poignées en plastique dur noir avec deux roulements chacune. Ces poignées sont très basiques, peu ergonomiques et relativement lourdes. Je suis déçu par leur qualité car pour un moulinet à ce prix là, il aurait pu y avoir des manivelles en mousse EVA ou de meilleure qualité. C’est pourquoi j’ai décidé de les changer pour des poignées Zaion blanches plus légères et plus ergonomique.

  

 
Le bâti du Zillion SV TW est classique. C’est un “super low profile” (profil super bas) pour améliorer la prise en main en action de pêche. Il dispose de la technologie “Super Metal Body” qui assure un bâti 100% aluminium rigide et léger. Ce dernier est de couleur grise anthracite avec différentes inscriptions argentées comme le “D” de Daiwa ou la mention “TWS” (T-Wing System) qui fait référence au guide fil développé par le constructeur. Ce système en forme de T est novateur dans le domaine des moulinets baitcasting puisqu’il propose une partie serrée pour bien ranger le fil  à la récupération et une partie plus large pour libérer le fil au lancer lorsque que l’on vient actionner la gâchette du pick-up. D’ailleurs cette gâchette est très agréable au touché. Elle est composée de deux parties, une première partie qui constitue le corps de la pièce, en plastique gris foncé métallique, et une seconde en caoutchouc qui assure le grip pour bien actionner la gâchette avec le doigt.

 

 
L’esthétique du moulinet est bien faite, bien proportionnée et aérée hormis les poignées qui ne sont pas très jolies à mon goût. Le design est bien réalisé et la peinture est résistante et visuellement sympathique.

 

 

PERFORMANCES

 


En pêche le frein de friction est excellent, il permet un réglage parfait de la bobine en fonction des différents leurres que l’on utilise lors des lancers. Le frein magnétique est de la même qualité que son homologue à friction puisqu’il permet de diminuer nettement les perruques lors de tout type de lancer par rapport à d’autres modèles. Jamais 2 sans 3 ! Le star drag en Zaion est un pur plaisir lors des combats grâce à sa douceur qui évite clairement les les rushs non maîtrisés de certains poissons et sa puissance assure un bridage sévère lorsqu’il le faut !

 

 
Niveau fluidité, les 9 roulements (dont 4 anti corrosion “CRBB”) se font ressentir, ça tourne vite, facilement et sans jeu ! La parfaite rotation de la bobine est assurée par deux technologies différentes que sont le “Real Precision Spool” et le “Free-Floating Spool”. Elles permettent, pour la première une finition au micron près et pour la seconde, de maintenir la bobine avec deux roulements. Tout cela dans le but d’améliorer les performances et la douceur de la rotation de la bobine.

 

 
L’enroulement sur la bobine est très régulier, ce qui diminue encore les risques d’emmêlements au lancer. Les distances de lancer sont excellentes ! On remercie une fois de plus les technologies Daiwa qui permettent d’avoir une bobine plus légère et donc plus réactive lors de cette phase. On peut aussi bien opter pour un lancer sous la canne afin de poser un leurre sous une frondaison de bordure comme pour un lancer par dessus la tête afin de pêcher un poste éloigné. Les différentes technologies que j’ai cité plus haut permettent une grande polyvalence au niveau des leurres que l’on peut utiliser avec ce Zillion. Le “SV Spool” permet certe d’améliorer la rotation de la bobine mais surtout la versatilité de celle-ci. Cette dernière est connue chez Daiwa pour pouvoir lancer des leurres de 5 à 80 grammes !

 

  

Je l’ai testé avec différents leurres qui étaient en adéquation avec le ratio dans lequel j’ai choisi  ce moulinet (7.3/1 : 77 centimètres) sachant qu’il est disponible en 6.3/1 soit 67 centimètres par tour de manivelle. Après de multiples sessions de pêche avec des leurres durs et souples se situant dans les plages basses (5g) et hautes (80g) du moulinet, je trouve que le Zillion SV TW 1016SV-SHL est idéal pour pêcher avec des leurres souples plombés ou non dans la limite de 5 à 20 grammes. Concernant les leurres durs et métalliques, j’ai remarqué que le moulinet était plus à l’aise avec des chatterbaits/spinnerbaits de 7 à 14 grammes et des jerkbaits/topwaters de 8 à 12 centimètres. Concernant les leurres de pêches adaptés au power fishing que sont les crankbaits et lipless, il ne faudra pas dépasser les 70 millimètres et éviter les crankbaits grand plongeurs. Si vous voulez pêcher avec des leurres durs qui tirent sur la canne, il faudra utiliser le ratio plus petit en 63 centimètres par tour de manivelle. Malgré le fait qu’il soit annoncé pour pouvoir lancer 80 grammes, ce Zillion ne peut pas être destiné à une pêche aux gros leurres sous peine, je pense, de l’abîmer grandement mécaniquement et au niveau du bâti qui va travailler avec le temps. C’est définitivement un moulinet léger destiné à des pêches légères ! 


Le Zillion SV TW est, au regard de ses performances, un moulinet clairement destiné aux pêches rapides et précises (power fishing) en eau douce !

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

 

Le Zillion SV TW affiche un prix de 399€ au catalogue mais on le trouve à un prix d’environ 360€ en vente sur internet. C’est clairement un budget, ce n’est pas un moulin adapté à toutes les bourses et reste particulièrement onéreux. Cependant il est bien conçu grâce à ses nombreuses technologies et est également très versatile avec sa capacité à être utilisé avec différents leurres. C’est un moulinet destiné à tous les fans de beau matériel et qui recherchent un moulinet à tout faire ou presque !

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION