SAC CARRY ALL CARP SPIRIT XL

Tests Carpe > Bivouac - Bagagerie Carpe

 

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 

 

 

 

 

 
Testeur:
 
Anthony V. (non sponsorisé)
 

Usage du Test :
 
Toutes conditions et toutes durées de session
 

Données vérifiées (L-l-h en cm) : 

Dimensions totales : 78 x 40 x 35

Compartiment principal : 58 x 30 x 35

Poche arrière : 60 x 1 x 32

Grande poche devant : 36 x 8 x 33

Petite poche devant : 19 x 8 x 33

Les 2 poches latérales : 30 x 8 x 33

Les 2 poches supplémentaires sur les poches latérales : 30 x 1 x 13

Poids à vide : 3kg 

 

 

 

 

 

 

Il est évident qu’un carry all, comme son nom l’indique, est la pièce centrale de la bagagerie d’un pêcheur de carpes. Outre le matériel de base permettant de refaire son montage, selon nos besoins et nos envies on peut aussi ajouter ce bagage des vêtements, des appâts, le matériel de pesée, de photo etc... Après plus de 10 ans à utiliser un carry all Starbaits, des souris, des déchirures et des fermetures cassées m’ont obligé à investir dans un nouveau carry-all. J’ai choisi celui qui me paraissait sur le papier offrir le meilleur rapport espace / solidité / prix : le Magnum XL chez Carp Spirit. Un choix sans contrainte d’encombrement, n’ayant qu’un bagage de ce type.

 

 

 

construction

 

 

Encombrement :  
 
Forcément, il est encombrant, il fait 80 cm de longueur, ça prend une bonne partie de votre coffre, de votre bateau ou de votre chariot. Mais à vrai dire la discrétion n’est pas ce que l’on demande en premier à un carry all XL ! Pour le poids à vide, il est de 3 kg, cela reste raisonnable et c’est la conséquence du fait de n’avoir pas de fond rigide ni de toile exceptionnellement épaisse.

 

 

 

 

 

Matériaux : 
 
On peut résumer en disant que les matériaux sont de qualité. Ils sont dans la moyenne haute, c’est à dire que le tissu n’est pas fin comme certains sacs entrée de gamme, ils ne sont pas non plus très épais et rigides comme certains bagages dépassant allègrement la centaine d’euros. Je trouve que la toile est ce que l’on peut attendre pour notre usage : elle résistera naturellement à plusieurs années d’utilisation normales : si on ne passe pas à travers des ronces et des clôtures tous les week-ends ce sera parfait. Les fermetures éclairs sont classiques : grosses et solides. La sangle d’épaule est très épaisse et large, ce qui parait normal vu le poids que peut faire ce sac une fois rempli.
 
On peut noter tout de même que le fond du sac est renforcé par une toile noire et étanche sur 5 cm environ, mais cela n’est pas un fond rigide comme certains concurrents, qui certes sont plus chers
 
Autre regret, la fermeture éclair fait le tour de la poche principale, donc elle tourne 2 fois, ce qui est toujours une faiblesse et moins pratique que 2 fermetures droites sur le dessus du sac qui se tirent facilement et ne cassent jamais, car il n’y aucune torsion. 

 

 

 

 

Rangement : 
 
C’est clairement le point fort de ce sac, à part une séparation interne, il ne lui manque rien : Il possède 4 poches latérales, une poche fine sur l’arrière et 2 mini poches.  De plus ces petites poches sont assez conséquentes, et vous permettront de bien dégager le gros compartiment. Par exemple j’ai mis dans une un peson et ma poignée, dans l’autre tous les sacs de conservation, cette dernière la plus grande pourrait aussi servir pour une trousse de montage par exemple (36 x 33 cm). Quant à l’absence de séparation interne dans le grand compartiment, ce n’est pas un inconvénient si vous faites partie des gens qui s’organisent avec plusieurs petites boîtes qui tiennent dans un grand espace. Ces systèmes sont maintenant proposés par la plupart des marques et sont de plus en plus utilisés par les carpistes.
 
Pour vous donner une idée dans ce grand compartiment je mets un seau de 4 kg de bouillettes, un trépied photo, un gros sac photo, une trousse de montage, une sacoche de plombs et mes sardines.

 

 

 

 

 

performances

 

 

Facilité de transport :
 
La sangle est très épaisse et large. En effet, ses dimensions sont de 5 cm de large pour la sangle à proprement parler, et 8 cm pour le rembourrage sur une épaisseur de 3 cm. A propos du rembourrage, celui-ci  mesure 37 cm de long. Toutes ces dimensions sont parfaites pour atténuer la douleur à l’épaule, et vous pourrez faire une distance de 30 à 50 mètres sans soucis. Au-delà, cela reste bien sûr possible, cependant ce genre de bagage est réellement conçu pour être chargé et lourd, donc cela sera plus délicat, forcément. Par contre un mauvais point si vous chargez lourd et que vous marchez longtemps avec cette sangle, on peut présumer que les attaches en plastique reliant la sangle d’épaule au sac ne tiendront pas des années, il aurait mieux fallu du métal.
 
En ce qui concerne le chargement en voiture ou en chariot, les 2 poignées de chaque côté, avec un renfort confortable en mousse sont très agréables et pratiques.

 

 

 

 
Protection des affaires : 
 
La toile est classique, encore une fois : elle protègera d’une petite pluie, mais elle n’est pas conçue pour être étanche, et ce n’est pas un bagage à laisser dehors. Pour la solidité générale, comme dit plus haut sauf environnement très hostile comme des ronces, cela devrait durer plusieurs années sans problème.

 

 

 

  

 

 

rapport performances / prix

 

Vous pouvez vérifier, un carry all XL à moins de 100 euros, il n’y en a pas des dizaines, donc en ce qui concerne le tarif on ne peut raisonnablement pas se plaindre. Quelques petits défauts et beaucoup de qualités font de ce sac un bon choix si vous cherchez une grosse capacité de rangement sans contrainte d’encombrement, et si vous ne marchez pas des centaines de mètres pour aller à votre poste.

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION