SAC CARRY ALL RADICAL AFTER DARK

Tests Carpe > Bivouac - Bagagerie Carpe

 

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 

 

 

 

 

 
Testeur:
 
Jean M. / Non sponsorisé


Usage du Test :
 
Pêche de la carpe en plans d’eau et rivières. Transport du matériel 

 
Données constructeur :
 
100% nylon doublé polychlorure
55 x 35 x 32 cm (Longueur x Largeur x Hauteur)
Fermetures solides
Poches latérales

 

 

 

 

 

Lorsque j’ai choisis ce carryall, je recherchais un sac compact me permettant de ranger tous mes ustensiles de cuisine lors de mes sessions longues, lorsque ces derniers ne peuvent pas loger dans mon sac de pêche habituel. Toutefois à la réception du produit, je me suis aperçu que j’avais un peu surestimé mes besoins et que le carryall était bien trop grand pour simplement y ranger mes affaires de cuisine. Malgré cela, je continue aujourd’hui de m’en servir pour une autre tâche, car ce carryall a quelques arguments à revendre que je vais vous présenter sans plus attendre

 

 

Construction

 

 

Encombrement : 
 
Le Carryall Radical After Dark est donné pour des dimensions de 55 x 35 x 32 cm dans sa version Medium. Ces dimensions sont respectées au centimètre près, en tenant compte bien sûr des poches latérales et frontales. A titre personnel, je trouve que les dimensions sont très bien pensées et permettent largement de stocker tout le nécessaire pour une pêche de journée plus quelques ustensiles de cuisine voire quelques affaires pour le pêcheur qui souhaiterait pêcher une nuit rapide.
Le poids à vide est de 1,2 kg , ce qui en fait un sac ni spécialement léger ni spécialement lourd, simplement dans la moyenne des produits à la construction similaire.

 

 

 

 

Matériaux :
 
La toile utilisée sur le Carryall Radical After Dark est une toile nylon assez classique que l’on retrouve sur la plupart des bagageries carpe. Rien de particulier à signaler sur cette toile si ce n’est qu’elle permettra de stocker vos affaires au sec à condition de ne pas subir une pluie torrentielle. Je m’attarderai en revanche sur la doublure, qui est composée des fameux pads de mousse que l’on retrouve là aussi sur de nombreux produits du marché, cependant ils sont particulièrement épais notamment au niveau des poches latérales et de la poche frontale. Cela permet aux poches de rester bien droites mêmes lorsqu’elles sont complètement vides, en plus de procurer une meilleure protection.
 
De nombreux renforts de coutures sont présents, notamment au niveau des poches et des sangles de transport pour là encore assurer une bonne rigidité à l’ensemble et de la solidité. 
 
Les fermetures zippées sont relativement “standard” pour un produit de ce type, c’est-à-dire qu’elles sont plus larges qu’une fermeture normale afin de faciliter l’utilisation et pour offrir plus de solidité. Il m’est arrivé de voir des fermetures zippées bien plus imposantes que sur ce Carryall Radical After Dark, toutefois je tiens à souligner la largeur des rabats inférieurs des fermetures. Une fois que la fermeture éclair est fermée, ces rabats se positionnent naturellement sous la partie en tissu de votre zip, là où votre sac est le plus susceptible de prendre l’eau en cas de pluie. Ici, Radical propose des rabats larges et correctement conçus, de telle sorte qu’ils couvrent toute la fermeture zippée.
 
Bien sûr, cela ne transforme pas la fermeture en une fermeture 100% étanche mais cela permet de retarder l’échéance et d’assurer une protection supplémentaire à vos affaires.
 
Le fond du sac est renforcé à l’aide d’une doublure en PVC, elle-même complétée par 4 pieds en caoutchouc. Si je suis assez sceptique sur l’utilité de ces pieds, la doublure quant à elle permet de poser le sac sur n’importe quelle surface humide sans risquer d’imbiber la toile et de tremper vos affaires. Le gros point positif étant que chaque poche est également munie de ce fond en PVC, ce qui est loin d’être le cas chez tous les fabricants.

 

 

 

 

Rangement : 
 
Le sac Carryall Radical After Dark est muni de deux poches latérales et d’une poche frontale. Les poches latérales mesurent environ 26 cm de large (tout comme le compartiment principal) pour 32 cm de hauteur, c’est-à-dire la hauteur totale du carryall. La poche frontale mesure quant à elle environ 42 cm de long pour environ 27 cm de hauteur. Enfin, toutes ont une profondeur d’environ 6 cm
 
Comme je l’évoquais dans la sous-partie précédente, ces poches sont doublées à l’aide de pads en mousse plus épais que pour le compartiment principal. Elles sont également munies de baguettes en PVC sur leurs pourtours, afin d’apporter de la rigidité au sac et leur permettre de se maintenir droites en toutes circonstances. Les poches latérales sont très rigides et très bien rembourrées, si bien qu’il est tout à fait possible d’y ranger des magazines sans que ceux-ci ne se retrouvent pliés en 4, ou même un ordinateur compact ou une tablette.
 
 

 

 

En résumé, c’est un excellent produit sur le plan de la qualité de fabrication, de par la qualité des matériaux employés et le soin apporté aux détails qui font la différence (qualité des coutures, renforts etc)

 

 

performances

 

 

Facilité de transport :
 
Le Carryall Radical After Dark est, comme la majorité des carryalls, muni d’une poignée renforcée amovible. Il est donc possible de désolidariser les deux poignées pour ouvrir le compartiment principal, grâce à une bande velcro dont il faut souligner la qualité. Là encore, les coutures sont renforcées et la poignée inspire la confiance. Aucune déformation de la toile n’est à souligner même lorsque le carryall est chargé assez lourdement. Au niveau du confort d’utilisation, la matière « soft touch » semblable à du néoprène est très agréable et amortie correctement la tension exercée par les sangles. Rien de plus désagréable qu’une poignée « renforcée » qui n'amortit aucune tension et vous cisaille les mains : ce n’est clairement pas le cas ici.

 
Parlons maintenant d’une des meilleures surprises de ce Carryall Radical After Dark : La sangle de transport.
Tout d’abord, sa présence seule est à souligner, car il existe sur le marché quelques sacs carryalls qui n’en sont pas dotés.
 
Ensuite, j’insiste sur le fait que c’est probablement une des meilleures sangles de transport que j’ai pu observer sur un produit de bagagerie. Son épaisseur de 4cm est tout simplement démentielle, tout comme sa longueur de 46 cm et la largeur de 8,5 cm. Pour détailler sa fabrication, nous avons la partie supérieure qui est composée d’une bande du même tissu que le reste du carryall, le tissu soft touch sur la partie inférieure en contact avec votre épaule (le même tissu que pour la poignée) et l’énorme rembourrage en mousse cousu entre ces deux tissus.
 
La densité de la mousse de rembourrage n’est pas trop importante, si bien que la sangle vient littéralement envelopper votre épaule lors du transport. Les tensions sont parfaitement amorties et le confort est tout simplement incomparable.
 
Vous l’aurez peut-être compris, la partie rembourrée n’est pas amovible car elle est directement cousue sur les sangles. Cela n’est pas un problème car la bandoulière est munie d’une boucle coulissante de chaque côté, ce qui vous permet de régler la hauteur mais aussi l’inclinaison lors du transport. Ce qui peut apparaître comme un point faible au premier regard s’avère finalement être un point fort à mon sens.
En effet, de nombreuses bagageries proposent une partie rembourrée coulissante et une seule boucle de réglage, ce qui pose 2 problématiques que Radical a su régler avec ce Carryall After dark. La première étant que la sangle passe au travers de la partie rembourrée, ce qui vient créer une bande de tension sur votre épaule. Ainsi, seule la partie centrale du rembourrage est utile car toute la tension est concentrée au centre et les zones extérieures de la sangle ne sont pas sollicitées. Deuxièmement, avec une seule boucle de réglage et un rembourrage coulissant, vous pouvez vous retrouver limités dans les réglages en ne pouvant agir que d’un seul côté et avec parfois le rembourrage qui vient en butée contre la boucle coulissante. 
 
Sur ce Carryall Radical, la sangle est cousue à chaque extrémité de la zone rembourrée et ne passe pas au travers de celle-ci. Ainsi la tension est répartie sur toute la largeur de la zone rembourrée, que vous pouvez ajuster comme vous le souhaitez en réglant chaque boucle indépendamment l’une de l’autre.

 

 

 

 


Protection des affaires : 
 
Comme évoqué dans la partie construction, le tissu nylon utilisé est plutôt standard et garantit une étanchéité somme toute relative, que l’on retrouve sur la majorité des bagageries carpe proposée sur le marché. Je note tout de même la bonne qualité et l’épaisseur de celui-ci, qui permet de bien résister aux déchirures et aux accrocs. 
 
L’épaisseur du rembourrage utilisé, notamment au niveau des poches, est également à souligner. Ce rembourrage garantit une bonne protection contre les chocs notamment. Je me sers de ce sac au quotidien pour mes déplacements professionnels et il n’est pas rare que je stocke du matériel fragile comme mon PC-tablette dans les poches extérieures, sans craindre un choc fatal.
 
Parmi les points positifs, la protection des coutures contre les projections d’eau est à rappeler, avec les rabats sous les fermetures zippées dont je vous parlais dans la partie construction. On peut également noter la présence de rabats au-dessus des fermetures sur chacune des 3 poches, afin de les protéger au mieux et de garder les affaires qui y sont stockées au sec. J’utilise notamment une poche latérale pour transporter des livres ou des documents divers et je n’ai à ce jour jamais eu de désagréments au niveau de la résistance à l’eau, même lorsqu’il m’est arrivé de renverser un verre d’eau sur mon sac.

 

 

 

 
C’est à mon sens un sans-faute que nous propose Radical avec ce Carryall After Dark, tant au niveau du transport que de la protection des affaires et du matériel, grâce à des qualités dans la construction qui sont indéniables.

 

 

rapport performances / prix

 

 

Ce sac carryall est disponible au prix de 42,95 € dans sa version Medium (celle que je possède) et 49,95 € pour sa version Large. En comparant les différents produits proposés par des marques concurrentes, il s’avère qu’il existe très peu de sacs de cette dimension à un prix inférieur à 50 €. 
 
En s’arrêtant uniquement sur le prix, on peut donc légitimement se poser la question de la qualité du produit, puisque celui-ci se place parmi les produits les moins onéreux du marché, mais il s’avère que c’est une très bonne surprise à ce niveau. Malgré son positionnement prix bas, aucun compromis n’est fait sur la qualité du produit, que ce soit en termes de choix des matériaux ou de la manière dont ils sont utilisés. Ce carryall After Dark est une très bonne découverte, que chaque pêcheur qui souhaite s’équiper d’un carryall devrait prendre en considération lors du choix de son futur sac.

 

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION