SAC CARRYALL PROLOGIC CRUZADE

Tests Carpe > Bivouac - Bagagerie Carpe

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur : 

Jean M - Non sponsorisé

 

Usage du test :

Pêche de la carpe

 

Donnees constructeur :

Toile 400D anti déchirures - Sangle rembourrée réglable - 4 poches externes - Fond étanche - Dimensions L 54cm W 33cm H 31cm

   

 

Il y a de ça quelques années en arrière, j’emportais 100% de mon matériel à chaque pêche. Peu importe si je partais pour une pêche de journée ou pour un 96h, le contenu de mon carryall restait sensiblement le même, quel que soit le type de pêche que j’allais pratiquer. J’étais alors, à cette époque, convaincu que le fait d’emporter tout mon matériel me permettrait de pallier à toutes les situations qui se présenteraient à moi. Lorsque j’ai pris conscience que cet immense sac de plus de 15 kilos était un handicap pour moi plus qu’une aide, je me suis résolu à le remplacer par un carryall beaucoup plus compact qui m’obligerait à n’emporter que l’essentiel. C’est donc début 2016 que j’ai enfin sauté le pas du changement, avec désormais le Carryall Prologic Cruzade pour m’accompagner dans mes pêches.

 

 

CONSTRUCTION

 

Le Carryall Prologic Cruzade reste très standard dans sa conception : Un compartiment central complété par 2 poches latérales et une poche frontale. Les poches latérales et frontales sont totalement vides et ne sont pas équipées de petits compartiments supplémentaires, comme cela peut être le cas sur d’autres produits similaires.  Le seul ajout se situe au niveau du rabat principal servant à fermer le sac, où un filet a été cousu sur toute la largeur du rabat. 2 bandes velcro permettent de fermer cette pochette intérieure. Le sac est fabriqué à l’aide d’un tissu 400D renforcé par une toile thermocollée en PVC souple, dans le but d’améliorer l’étanchéité du sac et de retarder les effets d’infiltration dus au tissu qui se gorge d’eau. Cette fameuse toile « double-face » est laissée brute pour les poches latérales et frontales, offrant un toucher PVC plutôt agréable à l’intérieur de celles-ci. La poche principale, quant à elle, est complétée sur chacune des faces par une doublure constituée d’un tissu noir fin à l’intérieur duquel est glissé un pavé en mousse. Le fond du Carryall Prologic Cruzade est renforcé par une plaque de PVC plutôt souple et antidérapante, permettant de poser le sac sur des sols humides sans risquer de détremper le matériel stocké à l’intérieur.

 

 
Comme la plupart des carryalls du marché, celui-ci est pourvu d’une sangle de transport réglable, rembourrée par un pad en mousse et de anses de transport pouvant être maintenues ensemble à l’aide d’une poignée de renfort munie d’une bande velcro. Les anses de transport sont cousues de part et d’autre du carryall sur toute la hauteur et apportent un peu de rigidité sur cette partie du sac. A propos de la rigidité justement, le Carryall Prologic Cruzade est équipé d’armatures tubulaires en plastique à différents endroits, comme sur le pourtour des poches latérales et frontales ou sur les arêtes verticales de la poche principale si bien que le sac conserve sa forme et ne s’affaisse pas complètement, même lorsqu’il est totalement vide. Malgré ces éléments de consolidation, le sac reste souple et déformable, ce qui est un point plutôt appréciable. La qualité globale des matériaux utilisés est tout à fait basique tout en restant correcte. Le Carryall Prologic Cruzade n’embarque aucun élément de mauvaise qualité qui pourrait nuire à la solidité du produit, sans pour autant nous surprendre au niveau de sa conception ou des caractéristiques des matériaux utilisés.

 

 

PERFORMANCES

 

Le Carryall Prologic Cruzade remplit parfaitement sa fonction première, à savoir permettre le stockage et le transport de votre matériel de pêche. Ses dimensions compactes ne sont cependant pas ridicules et permettent d’embarquer tout le nécessaire pour une pêche de journée, pour peu que l’on soit bien organisé. Concernant mon expérience personnelle avec ce carryall, j’arrive à stocker tout mon matériel ainsi que mes appâts pour une pêche de journée, lorsque je pêche avec des sacs solubles ou sans amorçage. En cas de session un peu plus longue, je m’en sers pour stocker tout mon matériel (piques, petite bagagerie type trousse à plomb, boite à bas de ligne etc) à l’exception des appâts. Les 3 poches extérieures sont pratiques et spacieuses, à l’inverse de la poche en filet située à l’intérieur du rabat principal. En effet, le fait qu’elle soit maintenue par 3 petites bandes velcros et installée à cet endroit du sac empêche d’y stocker des objets volumineux et/ou lourds. La seule utilité que je lui ai trouvée concernait le rangement des pochettes de sacs PVA, cependant cette partie du sac est la première exposée en cas de pluie. Il ne serait donc pas judicieux d’y stocker le matériel le plus sensible à l’humidité.

  

 
Le fait que ce sac soit équipé d’armatures très fines, d’un fond PVC assez souple et de pads en mousse dans la doublure le rend très léger ce qui est à mon sens un atout important. Toutefois bien, que ces caractéristiques apportent un avantage, elles impliquent aussi des points plus négatifs quant aux performances de ce sac, notamment en matière d’étanchéité. En effet, bien que la toile soit en théorie imperméable, ce n’est pas un sac entièrement conçu en matière plastique qui ne laisse pas passer l’humidité. Ainsi, la partie extérieure en tissu du Carryall Prologic Cruzade a tendance à s’imbiber d’eau, notamment lorsque le sac est exposé à la pluie. Concrètement, si vous faites face à plusieurs pluies légères de quelques minutes chacune au cours de votre session, votre matériel sera bien protégé. En revanche, n’importe quelle pluie un peu soutenue risque de mettre à mal l’étanchéité du sac. Pour remédier à ce problème, vous pouvez utiliser du produit imperméabilisant qui permettra de retarder l’échéance, notamment si vous devez subir une pluie d’orage ou un brouillard humide continu. Toujours concernant la résistance du sac à l’humidité, la base en PVC du Carryall Prologic Cruzade aurait été plus efficace si elle remontait le long des bords du sac. Dans la configuration actuelle, l’humidité à tendance à imprégner le tissu par les coutures, notamment si le sol sur lequel est posé le sac est fortement mouillé. On peut également observer ce problème si on le pose sur de l’herbe mouillée assez haute. Ces quelques aspects négatifs ne sont pas inhérents au Carryall Prologic Cruzade et concernent la majorité des bagageries en tissu, toutefois il faut également noter que les pads en mousse dans la doublure ont tendance à absorber l’eau, rendant le séchage du sac très compliqué. Ainsi, si votre carryall se retrouve détrempé (suite à une grosse pluie d’orage par exemple, histoire vécue…) et que vous ne parvenez pas à le faire sécher correctement, vous pourrez vous retrouver avec une odeur d’humidité assez désagréable (histoire vécue bis).

  

  
Une des satisfactions de ce sac réside dans sa solidité. La toile utilisée est assez résistante, tout comme les fermetures éclair qui ne m’ont jamais laissé tomber, alors que j’ai déjà eu la mauvaise expérience de fermetures éclair qui se cassent sur d’autres sacs d’entrée de gamme. Sur ce carryall, j’ai toutefois réussi à trouer la toile annoncée comme anti-déchirures, mais cela était dû à une mauvaise utilisation de ma part. En effet, j’avais transporté ce jour-là des piques beaucoup trop longs pour le sac qui ont tendu la toile jusqu’au point de rupture. Les lanières de transport sont également très résistantes et efficaces grâce à leur conception renforcée. Celles-ci sont en effet cousues sur toute la hauteur du sac, ainsi vous pouvez charger le sac en toute confiance, sans risquer de déchirer la toile. Je n’ai toutefois pas testé la charge de résistance du sac jusqu’à ses limites, et je ne m’avancerai pas à annoncer un poids maximal d’utilisation. Je peux en revanche affirmer que lorsqu’il est utilisé dans des conditions normales, le Carryall Prologic Cruzade ne présente pas de défaut dans sa conception qui le rendrait spécialement fragile.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

 

Le prix public conseillé pour le Carryall Prologic Cruzade est de 39,90 €, ce qui le place plutôt dans la catégorie des carryalls compacts d’entrée de gamme, un cran au-dessus de ce que j’appellerais les sacs « bon marché » ou premier prix, ce qui correspond globalement aux performances proposées par ce produit. En effet, le Carryall Prologic Cruzade embarque des caractéristiques plutôt basiques et standards. En forçant le trait, on pourrait presque dire que c’est tout simplement un sac avec 3 poches extérieures (ce qui n’est pas fondamentalement faux) mais cela serait occulter le fait que ce sac endosse très bien le rôle qui lui a été confié. En réalité, beaucoup de produits d’entrée de gamme souffrent de défauts de conception ou sont particulièrement fragiles sur quelques points précis, or ce n’est pas le cas de ce Carryall Prologic Cruzade. Bien que les matériaux utilisés soient basiques, ceux-ci sont robustes. Nous avons ici un sac résistant et bien dimensionné qui saura répondre à la majorité des situations rencontrées. Ses points faibles au niveau de l’imperméabilité peuvent être compensés facilement, d’autant plus que les attentes à ce niveau ne sont pas spécialement élevées pour un sac en tissu de cette gamme de prix. En résumé, nous pouvons dire que dans un sens ou dans l’autre, le Carryall Prologic Cruzade est sans surprise : il remplit bien sa fonction première sans proposer de caractéristiques qui sortent de l’ordinaire, mais ne souffre d’aucun défaut majeur, ce qui est déjà une qualité pour un produit de cette gamme de prix.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION