SAC DE TRANSPORT TRAKKER NXG BUCKET BAG

Tests Carpe > Bivouac - Bagagerie Carpe

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 

 

 
Testeur:

Marveen.S non sponsorisé

 

 
Usage du Test :

pêche de journée pour transport des appâts et du petit matériel.

 

 
Données constructeur : 

• S'adapte sur notre seau carré de 17 litres
• Siège rembourré
• Dessus lavable
• Fond solide
• Panneau arrière rembourré pour davantage de confort lors des marches prolongées
• Fermeture à aimant
• Trois poches externes à fermeture éclair
• Poignées de transport en EVA
• Boucles en élastique
• Compatible avec les sangles de transport de Trakker

  

 

 La variété de marques et de références présentent dans le domaine de la bagagerie permettent aujourd’hui de  se procurer le ou les sacs adaptés à notre organisation. Le Sac de Transport Trakker NXG Bucket Bag me paraissait idéal pour mes pêches de journée. En effet, pouvoir se munir de son seau d’appâts, son tackle ainsi que ses plombs et quelques pots de flottantes dans un seul et unique sac de transport semblait pouvoir améliorer mon organisation et me permettre d’être encore plus mobile et efficace. L’ensemble étant muni d’un couvercle rembourré qui se rabat sur celui du seau pour permettre son utilisation comme chaise pour garder un minimum de confort me laissait penser que ce sac était le modèle idéal pour ma pêche. J’ai dû faire un choix entre la capacité du sac à accueillir un seau de 13 litres ou de 17 litres. J’ai choisi le 17 litres car selon mon dicton : Qui peut le plus peut le moins. Un choix judicieux ? Regardons ça ensemble.

 

 

CONSTRUCTION

 

Encombrement : 


Le premier avantage du Sac de Transport Trakker NXG Bucket Bag réside dans sa capacité à accueillir un seau carré de 13 ou 17 litres dans sa poche principale. En prenant en considération l’encombrement des poches de rangement, le sac génère un encombrement d’une hauteur de 35cm, d’une largeur de 45cm et d’une profondeur de 30cm


Il est intéressant de noter que les dimensions des différentes poches qui se trouvent être au nombre de 3 n’ajoutent que 7cm de profondeur et 6cm de largeur à l’encombrement global du sac. Une se situe sur la façade avant, les 2 autres sont latérales. Ces 3 poches peu spacieuses vont contraindre le pêcheur à réduire au maximum sont matériel. Cependant, leur faible encombrement permet de gagner en compacité et offre un compromis idéal. Le panneau arrière du sac est rembourré pour garantir le confort lors du transport. Ce même rembourrage est présent sur le couvercle, ce qui permet de rendre votre seau plus confortable si vous envisagez de l’utiliser comme chaise. L’ensemble est agréable sans altérer la compacité de l’ensemble. 

 

 
Matériaux : 


La marque Trakker est réputée qualitative, principalement pour les toiles utilisées aussi bien pour la conception de leurs abris que pour leur bagagerie. Le tissu utilisé pour la fabrication du sac n’est pas mentionné par le constructeur ce qui est dommage lorsqu’on connaît la qualité des matériaux utilisés par la marque. La première chose que j’ai voulu tester avec le Sac de Transport Trakker NXG Bucket Bag est sa résistance à l’eau. Le tissu est réellement déperlant et hydrophobe. Si on pulvérise de l’eau sur le sac, des petites billes se forment et cherchent absolument à déserter le tissu. Une protection idéale si vous souhaitez ranger du PVA dans l’une des poches de rangement. Le rembourrage situé à l’arrière du sac ainsi que sur le couvercle a également cette capacité déperlante et hydrophobe. Cette partie étant lisse, on appréciera la possibilité de la laver plus facilement qu’un tissu classique. On notera cependant que l’aimant se trouvant sur le rabat  du sac permettant de le fermer manque considérablement de puissance. Lors de la première utilisation j’ai pensé que le couvercle se rabattait par gravité.

La résistance à l’abrasion du tissu est, elle, satisfaisante. Il a résisté à plusieurs frottements sur du gravier que ce soit la partie rembourrée ou le tissu général du sac. 

Les coutures utilisées pour assembler les poches des rangements au sac sont renforcées et solides. Cependant, celles employées pour maintenir les poignées me semblent minimalistes. En effet, il s’agit d’un carré de 2 cm par 2 cm de chaque côté de la poignée dont les coutures ne sont pas renforcées.  Une couture en croix reliant les coins du carré vient compléter l’ensemble. Ce qui est inquiétant avec ces coutures c’est que la force exercée dessus lors du transport n’est pas répartie sur une grande surface. Il suffit d’un point faible ou d’une utilisation intensive du sac pour que ces coutures se retrouvent fragilisées ou pire, qu’elles cèdent. Une couture  renforcée ou plus longue pour permettre la répartition du poids du matériel aurait été appréciable car un seau de 17 litres rempli de graines accuse un poids conséquent. On ne peut pas se permettre de négliger ce point. D’autant plus que les accroches présentent pour accueillir la sangle de transport (optionnelle) sont, elles, assemblées au sac via une épissure qui est renforcée par une couture. Un système très fiable qui aurait pu être appliqué aux poignées.

 

 

 

Rangement : 


J’estime qu’aujourd’hui chaque pêcheur a son organisation et qu’il doit trouver la bagagerie adaptée pour améliorer son confort ainsi que son efficacité. Pour ma part, j’ai décidé de réduire au maximum mon tackle lorsque  je pratique mes pêches de journée ou de stalking car je me rends sur des lieux que je connais, à proximité de chez moi et je n’ai donc pas l’utilité de s'encombrer de tackle autre que l’essentiel pour reproduire mes montages plus de une ou deux fois en cas de casse.

Avec une hauteur de 25 cm, une largeur de 27cm et enfin une profondeur de 7cm, la poche sur la façade du sac ne pourra contenir qu’une petite boite de pêche comme la Tacklebox de chez Korda par exemple.

Les poches latérales sont plus adaptées au rangement des pots de pop-up, wafter etc… Avec une hauteur de 24cm, une largeur de 13cm et une profondeur de 6cm vos pots seront parfaitement rangés et superposés les uns sur les autres. Il est également possible de ranger vos piques dans ces poches car le zip possède 2 fermetures éclair qui peuvent venir maintenir vos piques de chaque côté, même si leur hauteur dépasse celle de la poche. De plus, le fait de pouvoir ranger le seau d’appâts dans la poche principale sans difficulté confirme l’utilité première de ce sac. L’absence de rebord sur cette poche évite que les arêtes du seau ne viennent frotter et abîmer le tissu lors des manipulations et facilite son rangement. Je tiens à préciser que je n’ai pas de seau carré de la marque Trakker et qu’un seau carré Nash rentre parfaitement dans le sac. Je pense qu’un seau de n’importe quelle marque peut se ranger dans le Sac de Transport Trakker NXG Bucket Bag tant qu’il est carré.

Les dimensions du sac sont vraiment optimales pour le pêcheur qui souhaite être mobile ou emporter le minimum de matériel avec lui. 2 ou 3 pots de pop-up peuvent se glisser dans les poches latérales selon la hauteur de vos pots. La poche sur la façade peut accueillir une petite boite de pêche ce qui est suffisant si vous parvenez à optimiser la quantité et l’encombrement du matériel que vous voulez prendre. La compacité de votre matériel est primordiale pour exploiter au maximum les poches de rangement de votre sac. Il est important de souligner que les poches sont petites car le sac est petit. Elles tirent profit de manière très ingénieuse de l’espace disponible sur le sac.


Pour une partie de pêche, nous avons donc un sac capable de contenir les appâts, le tackle et les piques. Une compacité qui se ressent dans le poids du sac. En effet, il accuse un poids de seulement 900 grammes à vide. 

 

 

PERFORMANCES

 

Facilité de transport 


Si comme moi vous êtes amateurs de pêche à la graine, vous savez que votre seau est rapidement lourd et fastidieux à transporter. Les poignées de transport des seaux ne sont généralement pas confortables pour les mains. Avec le Sac de Transport Trakker  NXG Bucket Bag, le transport se fera à l’aide de poignées en EVA très confortables qui offriront un confort accru à vos mains. Cependant, leur position est très peu ergonomique. En effet, elles se situent sur les parties latérales du sac plutôt que sur la façade et l’arrière. Cet emplacement est contre intuitif et diminue le confort du port du sac sur de longues distances. Cela rend le confort de l’EVA des poignées moins appréciable. Je pourrais le transporter via une sangle de transport si elle était fournie mais malheureusement, Trakker a fait le choix de ne pas en fournir d’origine. Je vais donc devoir m’en procurer une en option. Cette sangle est au prix public conseillé de 11.99 euros. Je trouve cela dommage que cette sangle soit optionnelle car comme précisé précédemment, la position des poignées n’est pas ergonomique et déséquilibre l’ensemble lors du transport. Ceci incite fortement à l’acheter pour pouvoir parcourir de longues distances avec le sac.

 

 

L’arrière du sac est lui rembourré et confortable. Il est positionné de sorte à ce que votre corps soit protégé des rebords du seau. Encore une fois, l’utilité de ce rembourrage ne sera appréciée que si vous possédez la sangle optionnelle.  Si vous ne la possédez pas, ce sac n’est pas confortable à transporter sur de longues distances. C’est vraiment regrettable car pouvoir rester mobile fait partie de l’utilité de ce sac.


Protection des affaires : 


L’étanchéité du sac est un point primordial pour la protection des affaires. Le tissu utilisé étant hydrophobe, le matériel rangé dans les poches de rangement du sac restera sec. Cependant, le système de fermeture du couvercle par rabattement étant maintenu uniquement par un aimant, la poche principale ne permet aucunement à l’eau d’une averse de ne pas s’insérer dans cette partie du sac. Cette contrainte est regrettable car même si un seau n’a nul besoin d’être protéger de la pluie, avoir une accumulation d’eau dans le fond du sac reste désagréable. De plus, cela diminue la modularité du sac à accueillir quelque chose d’autre qu’un seau.

 

 
 La faible épaisseur du tissu au niveau des poches de rangement engendre une protection amoindrie de ce qui se trouve être rangé à l’intérieur en cas de chocs directs. Cependant, la position de ces poches est pensée de manière à éviter qu’elles ne touchent le sol. Cela signifie que si votre sac vous glisse des mains ou que vous le posez de manière brusque, son contenu ne subira pas de choc direct avec la berge. Ce sac ajoute de surcroît une protection très intéressante si le seau que vous transportez contient des graines. En effet, si le couvercle de votre seau est fermé de manière superficielle,  la parfaite étanchéité du tissu permettra de conserver le jus de vos graines à l’intérieur du sac. Une fois votre trajet terminé, il vous suffira de vider ce jus et de laver l’intérieur du sac, ce qui sera simplifié par le revêtement lisse qui protège le tissu. C’est une protection indirecte mais néanmoins efficace pour votre voiture, le matériel qui se trouve dans votre coffre et même celui présent dans les poches de rangement. Qui n’a jamais connu le désastre d’un seau de graines qui se vide dans le coffre ? 

 
 Aujourd’hui encore, la faible épaisseur du tissu m’empêche de ranger du matériel fragile dans les poches de rangement bien qu’elles ne touchent pas le sol. Cependant, je n’émets aucune crainte concernant les éléments devant être protégés de l’humidité.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

  

 Malgré la qualité supérieure du tissu utilisé pour la conception de ce sac, mon choix pour le modèle 17 litres ne me semble pas être judicieux. Même si qui peut le plus peut le moins, sans la sangle de transport, le plus ne peut pas être exploité et l’ensemble devient très inconfortable. La grosse faiblesse de ce sac se trouve au niveau des poignées.  Les coutures de celles-ci ajoutées à leur position peu ergonomique rendent l’achat de la sangle non pas optionnel, mais indispensable si vous voulez profiter de ce sac avec un seau d’appât rempli et le transporter sur de longues distances. Un prix plus élevé de base pour bénéficier de la sangle de transport aurait été moins décevant. C’est vraiment dommage car le sac regorge d’astuces comme le fait de pouvoir utiliser le couvercle du sac sur le seau comme siège ou encore le revêtement lisse à l’intérieur de la poche principale pour permettre un lavage facilité.  

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION