DETECTEUR DELKIM TXI-D + CENTRALE RX-D

Tests Carpe > Détection Carpe

  

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 

 

 

Testeur:

 
Arnaud J : Non Sponsorisé

 
Usage du Test :

 
Pêche de la carpe en gravière et en eau courante 

 
Données constructeur :

 
Technologie digitale
Son progressif en fonction de la vitesse de la touche
Boitier étanche
Design compact
Emetteur interne
Mode silencieux
Luminosité de la Led réglable
64 tonalités
Réglage led de nuit
Mode anti-vol
Prise 3.5mm pour Nitelight Delkim
Coque de protection

 

  

 

 

La sortie d’un nouveau détecteur de touche de la marque Delkim est toujours un phénomène. Plus de 10 ans après les fameux TXI aux sons si particuliers qui équipent énormément de pêcheurs, Delkim revient avec un détecteur censé être amélioré, au design épuré et avec de nouvelles fonctionnalités. A titre personnel je ne suis pas un « Delkim addict » bien que j’ai toujours respecté la qualité du produit. Aussi c’est avec grand plaisir que j’ai pu explorer pendant plusieurs mois les différentes fonctions des nouveaux détecteurs Delkim TXI-D ainsi que de la centrale RX-D.

 

 

construction

 

 

Rangement : 

 
J’ai opté pour un coffret 4 détecteurs avec sa centrale. Bien que je ne pêche plus à 4 cannes, l’utilité d’avoir une seule et même centrale lors d’enduros, que je pratique régulièrement, arrangeait aussi bien mon binôme que moi. Le coffret n’est pas systématiquement proposé et si vous optez pour un mix de couleurs, il vous faudra vous-même synchroniser les détecteurs avec la centrale. Compte tenu du prix des produits, il est quand même dommage de ne pas se voir inclure un coffret qui faciliterait le rangement. J’ai donc opté pour une trousse à Tackle Fox (sic !) qui protège parfaitement les détecteurs ainsi que la centrale. Pour ceux conservant leurs alarmes sur leurs supports (rod-pod, buzz bar, etc.), la coque en plastique moulé est l’accessoire parfait car elle protège en tous points vos détecteurs contre les chocs divers qu’ils peuvent subir. Heureusement celle-ci est vendue avec.

 

Matériaux : 

 
Contrairement à ses illustres prédécesseurs, le détecteur de touches Delkim Txi-D possède un design sobre, fin et épuré. Fini le détecteur aussi large que haut, l’aspect du détecteur sur votre support accompagnera la finesse de celui-ci. Nous n’avons maintenant à disposition plus que 2 molettes (contrairement à avant où 3 molettes étaient disponibles). Sous ces molettes se trouvent 2 boutons que l’on détaillera dans le chapitre des performances. Le logo Delkim est en léger relief noir, accentuant encore plus la sobriété de celui-ci. Sur les antennes, 2 Leds sont incrustées permettant d’illuminer votre vue en cas de départ. La puissance de ces Leds se règle (nouveauté) bien que le réglage standard devrait convenir au commun des pêcheurs. Le pas de vis sans surprise est standard et dessous nous trouvons le capuchon de la prise pour brancher les écureuils NiteLight Delkim. Le point positif est que la couleur du détecteur est affichée ce qui permet au maniaque que je suis, d’accorder la couleur des détecteurs aux écureuils.. En revanche le point négatif est que Delkim joue le format propriétaire avec la prise Jack 3.5mm car l’ensemble des prises des autres écureuils sur le marché est de 2.5mm. Dommage.

 

 
 

 

Etanchéité : 

 
Concernant les anciennes gammes de détecteurs de touche Delkim, plusieurs problèmes d’étanchéité apparaissaient régulièrement. Ainsi le constructeur de détecteurs a souhaité régler le problème en optimisant l’étanchéité de son produit. A première vue aucune faille ne peut permettre à l’eau, ni-même à d’autres éléments, de s’incruster dans le détecteur. Le capuchon de protection de la pile 9V classique est vissé avec 2 vis optimisant l’étanchéité (le tournevis, un petit cruciforme, est fourni avec). Chez FishandTest, nous repoussons toujours la limite des tests. C’est pourquoi nous avons voulu immerger le détecteur Delkim Txi-D dans l’eau pendant quelques minutes. Mais avant d’effectuer l’opération, j’ai recherché le certificat d’étanchéité du détecteur (qui commence en général par IP XX qui est une norme européenne d’étanchéité) pour connaître quelles étaient ses limites. Malheureusement, Delkim ne met en aucun cas ce certificat en avant. De plus, sur la notice jointe il est expressément écrit « Si un Txi-D est plongé accidentellement dans l’eau, éteignez-le, retirez la pile et secouez-le pour extraire toute l’eau. Entreposez-le dans un endroit chaud jusqu’à ce qu’il soit complètement sec ». Ajoutant une part de doute supplémentaire sur la fameuse étanchéité des Delkim qui n’aurait guère évoluée. Aussi, étant donné que la marque précise expressément qu’ils ne doivent pas être immergés, nous n’avons pas réalisé ce test et considérons que les Delkim ne doivent en aucun cas tomber dans l’eau car non étanches complètement. Et malgré le caractère non intentionnel et exceptionnel de ce genre d’opération, c’est bien dommage compte tenu du tarif du détecteur.

 

Technologie de détection : 


Ici aucune grande nouveauté, le détecteur fonctionne toujours avec la technologie palpeur mise au point par Delkim et qui permet de ressentir les différentes vibrations provoquées par la ligne afin d’optimiser la détections des touches. Avec toujours les mêmes problèmes lorsque vous prenez votre canne de manière rude. A savoir votre détecteur qui s’emballe mais celui posé juste à côté également. Nous reviendrons également sur les nouveautés pour palier à ces désagréments. Delkim indique également une nouvelle technologie digitale intégrée à ses détecteurs Txi-D mais nous n’avons pas pu vérifier la pertinence de cette nouvelle technologie à notre niveau.

 

   

 

 

performances

 

 

Utilité des boutons : 

 

Comme expliqué précédemment, Delkim a choisi d'épurer au maximum le design de son détecteur. Et cela se traduit par une réduction du nombre de molettes. Nous avons dorénavant la molette de gauche avec en son centre un R signifiant « Réponse » permettant de régler la sensibilité sur une douzaine de positions et sur la molette de droite le V qui signifie volume là aussi réglable sur une douzaine de positions. Quelques regrets concernant ses nouvelles molettes. Premièrement et malgré l’effort effectué, elles ne sont pas pratiques à agripper et à tourner surtout pour les personnes ayant des gros doigts. Ensuite et certainement le plus important, exit les nombres présents dessus permettant de choisir avec précisions la position de la molette. Pour une question de design Delkim les a remplacés par des traits. Et même si esthétiquement parlant c’est beaucoup mieux, au niveau pratique c’est moins le cas. Sous ces molettes se trouvent 2 boutons que Delkim a appelé PB1 et PB2 où toute leur importance prendra effet sous le chapitre évoqué juste après.

 

Facilité de réglage : 

 
Delkim a frappé fort avec les détecteurs de touches Txi-D. En effet, en plus de régler la sensibilité et le volume, une multitude d’autres fonctionnalités sont disponibles. Et disons le tout de suite, si vous n’aimez pas lire les notices d’instructions fournies avec le matériel, oubliez les Txi-D car vous ne pourrez pas vous en servir. Et c’est bien là le vrai gros problème de ces détecteurs. Quand j’ai lu la première fois la notice, j’ai vraiment pensé qu’il fallait être diplômé dans l’ingénierie spatiale pour pouvoir les utiliser. Il faut effectuer des combinaisons avec les touches PB1 et PB2 pour régler les tonalités. Et quand vous avez 64 tonalités à dispositions, et qu’il faut appuyer sur 2 boutons pour activer ce réglage, puis sur 1 bouton pour les passer une par une, et que finalement quand vous avez passé les 64 vous vous rendez compte que c’est peut-être bien la 13ème qui vous intéressait… vous avez perdu une heure. Du coup, j’ai essayé, réessayé et j’ai abandonné. Et c’est dommage quand vous avez tout ce choix à votre disposition.

 
Autre nouveauté, et certainement la meilleure, c’est le contrôle de la fréquence des bips. Même si nous ne possédons pas tous des Delkim, nous avons tous connus des départs avec ce détecteur, sonneries hurlantes en pensant que c’était le poisson d’une vie au bout de la ligne. Événement déjà constaté avec de la pluie et ou du vent. Ce nouveau système permet, comme son nom l’indique, de contrôler la fréquence des bips. Il est réglable sur 8 niveaux et, bien harmonisé avec la sensibilité, vous permettra d’optimiser le confort de votre ouïe mais également celui de vos voisins. Techniquement avec ce système et en poussant le vice à l’extrême vous pouvez régler votre détecteur à la sensibilité minimum avec une fréquence de bips au maximum. Celui-ci est légèrement plus facile à régler car il vous suffit de maintenir PB1 et d’attendre de choisir la bonne fréquence souhaitée en comptant le nombre de bips.. En revanche si vous devez changer radicalement la sensibilité en cours de pêche et que vous souhaitez allier celle-ci à la fréquence de bips, il vous faudra effectuer la manipulation à nouveau. Aujourd’hui, même après plusieurs mois d’utilisation, je ne me sépare jamais de la notice. Vous avez également la possibilité via les boutons de régler la luminosité des Leds pour un éclairage de jour comme de nuit sur 8 positions ou encore d’activer un mode silencieux en cas de manipulation du Delkim pour éviter de le faire sonner sans raison apparente. Ce mode fonctionnant seulement 5 minutes.

  

 

 

 

Lien avec la centrale : 

 
Delkim revendique une portée standard de 750 mètres. Oui vous avez bien lu : 750 mètres, dans certaines conditions de type plaine complètement dégagée sans le moindre obstacle. Pour le reste, la portée suffira amplement et j’ai pu tester à plus de 200 mètres, ce qui est déjà énorme en condition de pêche et le résultat était bien là. Vous n’aurez aucun soucis de portée du signal avec les Delkim Txi-D et la centrale Rx-D. Il existe également un mode boost pour augmenter la portée de 15% mais qui s’avère plus gadget qu’utile étant donné la portée déjà haute et un mode court qui pourrait être utile car réduisant la portée à 50 mètres et optimisant grandement la durée de vie de la pile. Cependant, comme vous le verrez dans le chapitre suivant, les durée de vie des piles étant largement satisfaisante avec les Delkim Txi-D, je ne trouve pas utile à mon niveau de toucher ces paramètres.

 

Ce type de matériel nécessite, pour la plupart d’entre nous, un réel investissement. Dans ce but Delkim a mis au point un système anti vol reliant directement les détecteurs à la centrale. Si votre détecteur s’éteint, vous serez averti, telle une sonnerie de police immédiatement sur votre centrale. Aussi vous pouvez dormir l’esprit serein. Et vous pourrez dormir encore plus serein avec la nouvelle technologie de capteur de mouvement directement intégrée dans les détecteurs Delkim Txi-D. Concrètement si votre détecteur se déplace lorsqu’il est allumé, cela envoie également un signal à votre centrale. J’avoue avoir été bluffé par ce système, car après mes heures de lecture de la notice (cf voir paragraphe précédent…) j’avais laissé cette information m’échapper. Et lors de ma première pêche avec, je préparais tranquillement dans mon bivouac mes Delkim sur mon Rod-Pod, j’avais également préparé ma centrale, tout était allumé et j’ai donc déplacé mon Rod-Pod jusqu’à la berge. Et je vous passerai mon moment de sursaut en pensant que les forces de l’ordre débarquaient sur mon spot de pêche du fait de l’action de la centrale reconnaissant les détecteurs en mouvement. Vraiment une belle réussite !

 

Pour finir, je ne peux pas terminer l’ensemble des éléments concernant le lien avec la centrale Rx-D sans vous parler d’elle un peu plus en détails. Son design est lui aussi entièrement épuré, disposant de 6 Leds mais pouvant accueillir jusqu’à 4 détecteurs de mêmes couleurs sur le même canal ! Etant donné qu’il existe 6 différentes couleurs de détecteurs, 24 détecteurs peuvent être reliés à la même centrale (sic !). Mais là n’est qu’un détail gadget. La centrale Rx-D possède une molette Volume identique à ses détecteurs et 3 boutons disposés en plein centre à distance égale. Il s’agit des boutons PB1, PB2, PB3. Et si vous avez bien lu auparavant mes explications, vous aurez compris qu’effectuer des réglages avec 2 boutons n’est pas facile, mais avec 3 boutons, cela peut vite devenir un casse-tête. Là encore, la présence de la notice s’avérera indispensable pour tout d’abord appairer vos appareils. Mais quand on regarde de plus près les éléments possibles, on s’aperçoit que, bien que très intelligents, ils s’avèrent pour la plupart du temps inutiles. Prenons l’exemple du mode NPD (ne pas déranger), qui permet d’éviter à la centrale d’émettre des sons intempestifs pendant 15 minutes. Utile qu’en cas de pêche dans des conditions extrêmes (et là encore, 15min c’est peut-être court). Si vous pêchez en conditions normales, il vous suffit juste de régler la sensibilité pour ne plus être embêté. Autre exemple, le mode Runlite qui permet d’allumer les 6 Leds en même temps en cas de départ. Pourquoi ? Quel intérêt à part illuminer de multiples couleurs son biwi et accessoirement utiliser plus de piles ? Ce sont ces petites modifications qui ne vous serviront guères mais qui pourtant font de Delkim des détecteurs très haut de gamme. Toutefois, comme expliqué précédemment, la complexité des réglages (3 touches et autant de combinaisons possibles) vous feront souvent abandonner l’idée d’effectuer les modifications à votre plus grand désespoir.

 

 

 

 


Energie utilisée : 

 
Les piles utilisées sont des piles classiques 9V et ne sont pas incluses avec. Forcément de la qualité des piles dépendra l’autonomie mais j’ai volontairement mis des piles standards à l’intérieur, loin des piles les plus performantes. Après 4 mois d’utilisations régulières, je n’ai eu à effectuer aucun changement de piles. Delkim a toujours été réputé pour cela et les nouveaux Delkim Txi-D ne dérogent pas à cette tradition. Cerise sur le gâteau, un nouveau système de protection de l’énergie apparaît sur ces détecteurs. En effet, si au bout de 48h ils n’ont pas été utilisés (en cas de sessions très difficiles par exemple ou lors d’un oubli d’éteindre le détecteur), ceux-ci s’éteignent automatiquement évitant ainsi à la pile de se vider.

 

    

rapport performance / prix

 

 

Comme vous avez pu le constater, 10 ans après la sortie de leurs détecteurs Txi, Delkim revient en force avec les Txi-D et la centrale Rx-D. Le fabricant anglais de détecteurs haut de gamme a su parfaitement gommer les imperfections des anciens modèles en proposant un design épuré, sobre et réussi. Offrant une qualité de touche supérieure à bon nombre de ses concurrents grâce à sa technologie de palpeurs, Delkim sait s’imposer sur ce marché en devenant un référent. Toutefois, le modèle de réglages des différents paramètres via une multitude de combinaisons au détriment des fameuses molettes peut facilement agacer voire décourager ceux qui, comme moi, n’ont pas la motivation ou l’envie d’apprendre ces réglages par cœur. On retrouve également un bon nombre de réglages peu utiles dans le quotidien des pêcheurs tels que la fonction NPD ou encore le Runlite mais qui raviront certainement les aficionados de la marque. Je regrette simplement le manque de transparence de Delkim concernant les détecteurs et la centrale sur l’étanchéité d’un produit dont on n’a malheureusement aucune certitude. Enfin, et pour peu d’entretenir un minimum son matériel, il est fort probable que vous disposiez encore de ce modèle dans 10 ans, compte tenu de la réputation du fabricant sur la longévité de ces produits.  

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION