ROD POD FOX HORIZON DUO POD

Tests Carpe > Détection Carpe

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur : 

Jean M - Non sponsorisé

 

Usage du test :

Pêche de la carpe tous milieux

  

Données constructeur :

Double barre centrale pour une stabilité extrême

4 angles de position pour les pieds

Existe en version 3 ou 4 cannes

Filetages en laiton

Longueur de pieds standard 33cm & 25cm

Sac de transport fourni 

Buzz bar 2 cannes et rallonges de pieds disponibles en option

   

 

 

Dans le monde de la pêche de la carpe, il existe des débats qui font rage depuis longtemps, et qui continueront d’exister pour toujours. L’un des débats, et non des moindres, oppose la team Rodpod à la team Piques, et vous l’aurez compris avec ce test, il y a bien longtemps que j’ai choisi mon camp.
Ayant possédé par le passé un Rod Pod Fox Horizon 1ère génération, qui a malheureusement rendu l’âme après de longues années d’utilisation, je me suis très naturellement tourné vers le Rod Pod Fox Horizon Duo Pod à sa sortie en 2015, tant j’étais satisfait de la première version. Les problèmes de vis de serrage mis à part. Cela tombe bien, ce système si problématique a été abandonné par Fox pour cette nouvelle mouture, amenant avec lui la promesse d’un Rod Pod solide et durable.

 

 

CONSTRUCTION

  

On peut décortiquer ce Rod Pod Fox Horizon Duo Pod en plusieurs parties distinctes. La première et la plus importante étant le bloc central auquel viennent s’ajouter les pieds ainsi que les buzz-bars. Ce bloc central est composé de 2 barres extensibles en aluminium, un matériau très léger mais aussi robuste et qui possède l’avantage de ne pas rouiller. Celles-ci sont en forme de trapèze, ce qui permet aux différents éléments de rester en place et de ne pas prendre de jeu avec le temps, comme on pourrait l’observer sur des barres cylindriques. L’ensemble mesure 92 cm au minimum, et peut s’étendre jusqu’à environ 165 cm. Le réglage se fait à l’aide de 2 leviers à came double en plastique qui sont scellés sur la partie extérieure des barres en aluminium. A chaque extrémité du Rod Pod, on retrouve un bloc en plastique lui aussi scellé sur les barres. L’utilité de ce bloc très costaud est double. Premièrement, il est pourvu d’excroissances sur les côtés, pour venir y loger les buzz-bars. Deuxièmement, en partie basse de ce bloc plastique, on retrouve les pas de vis sur lesquels viennent se visser les pieds du Rod Pod. Ces pas de vis en laiton sont montés sur une goupille, permettant d’orienter et de régler les pieds du Rod Pod Fox  Horizon Duo Pod dans 4 directions différentes. En ce qui concerne les pieds extensibles, ceux-ci possèdent la particularité d’être de 2 longueurs différentes pour les pieds à avant et arrière. Ainsi, les pieds avant s’étendent de 33 cm jusqu’à environ 55cm, tandis que les pieds arrière ne mesurent « que » 40 cm maximum, pour 25 cm repliés au minimum. Fox propose également à la vente des pieds additionnels qui mesurent 91cm repliés, pour ceux qui aiment pêcher avec les cannes très, très hautes. Le réglage de la longueur des pieds se fait à l’aide d’un levier relativement classique mais facile à utiliser, et au design travaillé. Bien que les matériaux utilisés soient très solides, j’ai pu constater un défaut de conception et de fiabilité à ce niveau, dont je vous parlerai plus en détails dans la partie performances. 

  

  
Pour les buzz-bars, je vous détaillerai ici les caractéristiques de la version 3 cannes uniquement, ne possédant pas le Rod Pod en version 4 cannes. Comme pour les pieds, la longueur du buzz bar arrière est différente du buzz bar avant. Ainsi, le buzz bar arrière accuse 37 cm de large quand celui prévu pour aller à l’avant grimpe à 39 cm. Chaque support est fixé aux extrémités du buzz bar et au centre de celui-ci. Les axes de supports arrière se retrouvent donc espacés de 18 cm contre 19 cm pour les axes de détecteur. Cette différence permet aux scions de pointer dans des directions différentes mais n’est perceptible que si l’on y prête une attention particulière. Les pas de vis sont toujours en laiton, et sont dotés d’une encoche à l’arrière. Ainsi, si vos détecteurs ou vos supports arrière ne sont pas correctement alignés, vous pouvez utiliser un gros tournevis plat pour régler au mieux l’alignement, sans forcer sur les pas de vis ou sur le bâti en plastique de vos détecteurs. En plus des pas de vis femelle destinés à accueillir supports de cannes et détecteurs, on retrouve sur chaque buzz bar du Rod Pod Fox Horizon Duo Pod 2 filetages mâles. Ceux-ci servent à visser ce que j’appelle les pattes de buzz bar, venant se loger dans les supports prévus à cet effet sur le bloc principal. Chaque patte mesure 15,5 cm (pas de différence entre l’avant et l’arrière cette fois) et permet de régler la hauteur des buzz bar à sa convenance. Tout cet ensemble est livré dans un sac de transport très bien étudié. En partie basse du sac de transport, nous avons l’emplacement pour le bloc principal, sur lequel vous pouvez laisser les pieds vissés et repliés. Le bloc principal est ensuite maintenu par 2 larges bandes velcro. Sur les côtés de l’emplacement destiné au bloc central, on retrouve 2 compartiments pour y loger les rallonges de pieds optionnelles. Cette partie du sac est la plus rigide, étant donné que c’est cette partie qui se retrouvera par terre si vous stockez votre sac à plat. Ensuite, nous avons un Pad en mousse qui sépare la partie basse de la partie haute du sac. Sur cette partie haute, nous retrouvons des bandes velcro disposées en quinconce servant à accrocher les buzz-bars, ainsi que 2 rangées de 4 bandes élastiques qui maintiennent les pattes des buzz-bars. En effet, la configuration du sac ne permet pas de loger les buzz-bars s’ils sont équipés de leurs pattes en plus de détecteurs. A moins de posséder des détecteurs XXL, je pense que la plupart des détecteurs du marché pourront être rangés sans problème dans le sac, tout en restant montés sur les buzz-bars. De mon expérience personnelle, j’ai utilisé le Rod Pod Fox Horizon Duo Pod avec des Delkim EV, puis aujourd’hui avec des Fox RX+ et je n’ai jamais eu de problème pour ranger mes buzz-bars.

  

  

En plus de ces bandes velcro et de ces élastiques, on retrouve 2 rangées de bandes élastiques plus fines, à l’origine destinées à y ranger les snags-bars. N’utilisant pas de snag-bars, je me sers de ces emplacements pour y loger mes swingers rigides. Le sac en lui-même est doté de 2 poignées solides, équipées chacune d’un renfort en mousse, et est suffisamment résistant et rembourré pour que votre matériel ne soit pas abimé pendant le transport. Enfin, en plus de ces données relativement classiques, le Rod Pod Fox Horizon Duo Pod possède quelques fonctionnalités qui peuvent sembler gadget, mais qui témoignent du soin apporté au développement du produit. Nous avons notamment un insert en caoutchouc épais qui est monté sur les blocs en plastique. Cet insert permet d’amortir le choc lorsque le swinger du milieu vient cogner contre le Rod Pod, en cas de départ notamment. Autre caractéristique, loin d’être indispensable mais qui fera plaisir à de nombreux de pêcheurs, qui concerne les points d’ancrage situés sous chaque bloc en plastique (4 au total, si vous avez bien suivi). Ces points d’ancrage sont en réalité des œillets de 4mm de diamètre environ dans lesquels vous pourrez passer une cordelette. Je n’en ai jamais eu l’utilité, donc je ne saurai pas me prononcer sur l’aspect pratique de ce dispositif. En revanche, la solidité à l’air d’être au rendez-vous, le plastique utilisé étant très rigide et très épais.

 

 

PERFORMANCES

   

Le Rod Pod Fox Horizon Duo Pod peut se définir comme un produit très polyvalent et disposant de nombreux réglages tout en conservant une stabilité à toute épreuve. En effet, ce produit a été conçu de manière à convenir à une grande majorité de pêcheurs, qu’ils soient adeptes de la pêche en rivière, en petit étang ou encore en grand lac. Il est notamment possible de régler la longueur du Rod Pod, la hauteur des buzz-bars, la longueur de chacun des pieds et leur inclinaison. Chaque pied étant réglable indépendamment des autres, il est tout à fait possible d’installer son rodpod dans un poste complètement en pente tout en gardant ses cannes parallèles au niveau de l’eau, en jouant sur la position d’inclinaison et sur la longueur du bâti central. De même, si vous pêchez à très longue distance, il est très facile d’installer ses cannes en position verticale, en utilisant les rallonges de pieds optionnelles ou même des mâts de tempête classiques, le filetage étant standard. C’est un Rod Pod qui saura s’adapter à la plupart des situations, d’autant plus qu’il est plutôt léger (environ 3,6 kg) et donc facile à emmener partout. A ce sujet, le sac est de très bonne facture, le mien n’affiche aucun accroc ni déchirure après 4 ans d’utilisation et les éléments se rangent très facilement dedans. Pas besoin de forcer ni de tendre la toile au maximum pour venir y loger les différentes parties à l’intérieur. Chaque élément étant correctement maintenu par des bandes velcro ou élastiques, rien ne bouge lors du transport et le matériel est bien protégé.

  

  
La légèreté du Rod Pod Fox Horizon Duo Pod est due à 2 éléments essentiels dans sa fabrication. L’utilisation de l’aluminium pour le cadre et les buzz-bars d’une part, et le travail effectué sur les moulages en plastique. Ces derniers sont très solides, très épais mais semblent avoir été profilés pour obtenir le meilleur rapport poids/performances possible. Toujours d’après mon expérience personnelle, je n’ai relevé à ce jour aucune fissure ni faiblesse à ce niveau. Pas de fixation par visserie qui pourrait prendre du jeu au fil du temps, les blocs plastique sont scellés directement sur le cadre en aluminium et me paraissent impossibles à enlever, à moins d’y employer les grands moyens (meuleuse, marteau, décapeur thermique… Je vous laisse le soin de faire l’expérience par vous-même si le cœur vous en dit, personnellement je passe mon chemin). En termes de robustesse et de solidité, là encore le Rod Pod Fox Horizon Duo Pod s’en sort avec les honneurs, du moins en partie. Concrètement, si le Rod Pod est correctement installé et réglé, il y a peu de chances pour que vos cannes se retrouvent par terre, en cas de départ violent par exemple. 

  

  
Un des points faibles du Rod Pod peut justement venir de la durabilité et de la robustesse des pieds, et plus particulièrement du système de serrage. En effet, on retrouve sur les pieds un système de serrage classique à levier, qui est à mon sens trop léger et pas assez performant. Il est assez facile de rentrer les pieds alors même que le système de verrouillage est fermé, simplement en forçant modérément dessus. J’ai même eu la mauvaise surprise d’avoir un levier qui ne supportait même pas le poids du Rod Pod, ce qui peut être très gênant si le poste que vous occupez nécessite d’allonger les pieds, et c’était mon cas ce jour précis. Je me suis donc résolu à utiliser les pieds de mon ancien Fox Horizon, qui après avoir passé plus de 5 ans sans être utilisé en plus de 10 ans d’utilisation derrière eux, sont bien plus performants que ne l’étaient les nouveaux pieds sortis de leur emballage. Le second défaut du Horizon Duo Pod, beaucoup moins problématique mais malgré tout dommageable, concerne les buzz bars et leur réglage. Il est totalement impossible de régler les buzz bars au plus bas lorsqu’on utilise 3 cannes, du fait du positionnement central de la 2ème canne. En effet, le moulinet vient à cogner contre les barres en aluminium, et oblige à utiliser le Rod Pod avec les buzz-bars relevés. Ce problème pourrait être inhérent à l’utilisation de 3 cannes, et peut se comprendre au vu de la configuration du Rod Pod, cependant, même en configuration 2 cannes et avec les pieds en position standard, il est compliqué de régler la hauteur au minimum. Pourtant, pas de moulinet qui viendrait se coller contre le cadre, mais tout simplement l’orientation des pieds qui empêche le buzz bar de descendre au maximum facilement. Il est possible d’y parvenir en ajustant l’inclinaison la position du levier de blocage des pieds, mais il est quand même dommage d’avoir à recourir à ce type de bricolage sur un rod pod si facile à régler et si polyvalent.

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION