SWINGER NASH WASP

Tests Carpe > Détection Carpe

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur : 

Renaud P - Non sponsorisé

 

Usage du test :

Pêche de la carpe en lac et rivière

  

Données constructeur :

Système de rétention de ligne efficace et innovant - Améliore l'auto-ferrage - Poids : 63 grammes

 

   

Swinger ou Hanger, voilà une question que l'on se pose pour nos parties de pêche. Etant donné que je pêche principalement dans le cadre de pêches rapides de nuit d’une durée de moins de 24h, il me faut un écureuil facile d'installation et surtout efficace. Je n'ai pas spécialement de préférence entre les types d’écureuils différents disponibles sur le marché. Pour rappel, un swinger est un écureuil rigide (tige). Le hanger quant à lui est souple (chaînette, cordelette). Pour harmoniser le tout avec ma centrale Nash, j’ai opté pour les Swinger Nash Wasp que nous allons découvrir ensemble.

 

 

CONSTRUCTION

 

Le Swinger Nash Wasp est composé de quatre parties : la tête de fermeture, la tige métallique, le support de réglage de tension et le support de fixation. Commençons par la tête de fermeture : sa longueur est de 55mm. Elle est munie d'un socle fixe et d'une partie rotative de 360 degrés. Sur la partie rotative, on fixe notre fil à l'aide d'un petit balancier qui a une course de 2mm. Sur ce petit balancier, on notera que le système de maintien est une petite tige métallique qui vient se positionner dans une fente, celle-ci sera maintenue par la tension de votre fil. Enfin, sur la tête, le Swinger Nash Wasp possède un emplacement pour insérer un betalight (maxi 12mm de long pour 2mm de diamètre).

  

 
Pour relier la tête de fermeture à la base du Swinger, Nash a choisi une tige métallique (2mm de diamètre). Cette tige, d'une longueur de 15cm, a la particularité de ne pas être droite. En effet on distingue un angle de 150 degrés. La tige est serrée entre les deux flasques de la tête de fermeture et elle est collée sur le support de réglage de tension. On constate que pour la partie collage, l'alignement entre la tête et le support n'est pas au point, il y a un léger décalage visible à l'œil. Concernant le support de réglage, un support qui est assez volumineux pour un swinger, c'est un cylindre de 2,5cm de diamètre pour une profondeur de 5cm. Ce cylindre est la partie principale du réglage du Swinger Nash Wasp. Il ressemble sensiblement aux molettes que l’on trouve sur les bedchairs. Le Swinger dispose de 2 molettes de réglages à chaque extrémité. La première sert à choisir entre un réglage standard ou bien un réglage par tension, et le second sert uniquement au réglage de tension. Le réglage se fait à l'aide d'un ressort dans le swinger, plus on sert le ressort plus la tête descend et crée une contrainte sur le nylon ou bien la tresse (tout sera détaillé dans la partie des performances). Enfin sur le centre de cette partie il y a le système de balancier du swinger, sa course se fait sur un angle de 90 degrés.

  

  
Pour une facilité de rangement et surtout pour les personnes qui laissent leurs détecteurs sur le support de canne, le Swinger Nash Wasp est démontable grâce à un support aimanté. Il se glisse sur la partie de réglage à l'aide d'une petite cannelure. Le Swinger Nash Wasp reste toutefois un outil de pêche très fragile. En effet le support pour insérer le betalight est sensible, il faut le manipuler délicatement. Quant à la molette de réglage de la tension, elle aussi n'est pas très solide, elle a tendance à ressortir de ses crans, bien que pour le moment j'ai toujours réussi à la remettre en position. Mais cette épée de Damoclès présente n’est pas très rassurante.

 

 

PERFORMANCES

  


Oubliez tout ce que vous connaissez des écureuils, les Swingers Nash Wasp disposent de fonctionnalités totalement uniques. Nash revendique le surnom de « Swinger qui pique » pour ses swingers et c’est probablement pour cela que le nom Wasp (qui signifie guêpe en anglais) fut donné à ces écureuils. Avec la première molette, vous pouvez régler la tension de votre swinger. Si elle nécessite d’apporter un contre piquage lors de la touche, alors il vous suffit de régler votre swinger au plus bas et toute la tension du Swinger Nash Wasp se démultipliera.. Nash revendique un contrepoids d’une force de tension de 180 grammes. Je ne peux à ce jour l’affirmer, cependant je vous confirme que depuis que j’utilise les Swingers Nash Wasp, mes poissons sont mieux piqués et plus proprement. Coïncidence ? Impossible de l’affirmer. L’inconvénient de cette technique est qu’étant donné que l’écureuil est positionné en bas (façon fil détendu), les touches de retour ne sont pas détectables. Enfin, bien entendu, le réglage de la tension est possible et vous seul serez le maître de votre réglage (faible, forte ou moyenne tension…).

  

  
Vous pouvez également utiliser le Swinger Nash Wasp de manière totalement conventionnelle et standard et pour cela l’autre molette vous sera d’une forte utilité. Identique en tout point aux autres swingers présent sur le marché, il vous sera particulièrement utile si vous ne connaissez pas la nature de la bouche des poissons où vous pêchez (à certains endroits malheureusement, les bouches des poissons sont totalement dévastées et une trop fort contre poids engendrerait une décroche à la touche). Vous pourrez également pêcher en fil détendu avec ce système mais sur ce point-là, le poids trop élevé des Swingers Nash Wasp l'empêchera de se maintenir correctement et celui-ci s’abaissera… Mais à vrai dire, quasiment l’ensemble des swingers sur le marché réagissent ainsi... En revanche une chose est certaine, là encore du fait de son poids, le Swinger Nash Wasp ne craint pas le vent et ne fera en aucun cas sonner vos détecteurs intempestivement. Enfin, aucun souci n’est à souligner lors de la libération de la ligne au moment de la touche. Celle-ci se libère facilement, parfois seule Et bien que le système de tension soit présent, aucune crainte quant à une possible retenue du fils sur le swinger.  

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

 


Quand on choisit un swinger c'est pour sa rigidité et nous constatons que le Swinger Nash Wasp répond clairement aux attentes pour ce type de produit. On peut malheureusement lui reprocher sa finition qui est loin des standings auxquels nous a habitué la marque Nash. Le collage de la tige sur le support de tension manque d'un réel professionnalisme. La fragilité des molettes est un autre problème et il faut faire attention quand on les range une fois la partie de pêche terminée. Le Swinger Nash Wasp possède une technologie de tension sur la ligne certainement unique. En effet ce réglage est censé permettre une piqûre plus propre et instantanée sur le poisson et j’ai le plaisir de constater que c’est le cas (selon mon expérience…). Au fil des utilisations, il est clair que ce produit est intéressant du fait de son option unique de tension. Cependant excepté cela, le Swinger Nash Wasp est des plus standards et les quelques défauts de conception et de finition sont malvenus quand on constate le placement tarifaire du produit.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION