NYLON DAIWA INFINITY DUO

Tests Carpe > Fils Carpe

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur : 

Arnaud J - Non sponsorisé

 

Usage du test :

Pêche de la carpe

  

Données constructeur :

- Bobine de 36/100 

- 840 mètres de contenances
- 10.7kg de résistance (23.6lbs)

   

 

 Grand amateur de pêche au nylon, j’ai tendance à penser que celui-ci possède bien plus d’avantage que la tresse. En effet, il permet grâce à son élasticité de palier aux quelques erreurs que nous sommes susceptibles de faire lorsque nous combattons une carpe, il coûte beaucoup moins cher que de la tresse et enfin résiste bien mieux à l’abrasion. Pêchant dans divers endroits et à plusieurs distances, l’Infinity Duo de Daiwa me suit dans mes pêches depuis quelques années maintenant. Sa contenance généreuse (840m en 36/100 et +de 1000m  pour les diamètres inférieurs) combinée à son prix tout doux, en fait un nylon passe partout que l’on n’hésitera pas à changer régulièrement si le besoin est présent. Après le fameux test labo que nous retrouverons dans la partie ci-dessous, nous analyserons le Daiwa Infinity Duo en action de pêche avant de conclure.

 

 

PERFORMANCE RESISTANCE 

 

Commençons avec les tests réalisés dans le Labo FISHANDTEST.


Le protocole FISHANDTEST consiste à analyser plusieurs échantillons d'un même produit sur deux machines :

- Un dynamomètre certifié pour mesurer la résistance à la rupture et l'allongement à la rupture

- Un micromètre certifié pour mesurer le diamètre

     

Les courbes qui suivent sont le résultat des mesures de rupture et d'allongement relevées par le Dynamomètre :

  

  

Voici l’ensemble des mesures relevées à partir du dynamomètre et du micromètre :


  Echantillon 1 - 0.382mm – 94.7N - 9.66kg – 60.87%

  Echantillon 2 - 0.383mm – 92.4N - 9.42kg – 59.15%

  Echantillon 3 - 0.381mm – 89.5N - 9.13kg - 55.04%

  Echantillon 4 - 0.382mm- 92.3N - 9.41kg – 59.59%

    

   

La moyenne des mesures révèle le profil moyen suivant pour le Daiwa Infinity Duo :

0.382 mm – 92.225 N - 9.40kg - 58.66 % (allongement à la rupture)


Daiwa annonce un diamètre de 0.36 mm pour ce nylon et nos mesures réalisées en laboratoire sur quatres échantillons révèlent un diamètre moyen de 0.382 mm. Le diamètre affiché par le constructeur est sous-estimé puisque nous constatons une différence de 0,02 mm. 

De plus, la marque annonce une résistance linéaire de 10.7 kg et nos mesures réalisées lors des essais de traction ont dévoilé une résistance moyenne de 9.40 kg, soit 1.3 kg en-dessous des données fournies par la marque. 

Données DAIWA  : 0.36 mm – 10.7 kg

Données FISHANDTEST : 0.382 mm – 9.40 kg


En résumé, nous constatons grâce à nos mesures un écart de 6% entre les mesures effectuées en LABO et les données annoncées par le constructeur concernant le diamètre de l’Infinity Duo Camo. Quant à la résistance, les données relevées par le dynamomètre démontrent un écart de 12.15 % avec ce qu’annonce Daiwa.

Il faut donc retenir de ce test LABO que le diamètre du fil est légèrement sous-estimé et la résistance est surestimée par rapport aux données transmises par Daiwa. Ce nylon possède la certification Effta dont Daiwa est signataire de la charte, qui lui permet une marge d’erreur de 10% par rapport à la résistance annoncée or ce n’est pas le cas, puisque nous constatons un écart de 12.15%. L’écart est vraiment minime mais il nous semble important de le signaler. Enfin, sur le nylon est noté le logo I.G.F.A, qui est une certification pour l’homologation de la ligne en cas de demande de d’enregistrement d’un record auprès de cette institution. Nous remercions d’ailleurs à ce titre Daiwa d’avoir répondu à notre question concernant l’I.G.F.A dont nous ne connaissions pas la signification. 


Laissons maintenant la place à Arnaud concernant son analyse en action de pêche.


Concernant le nylon Daiwa Infinity Duo 36 centièmes, nous allons tout d’abord évoquer ensemble la résistance à l’abrasion: Celui-ci possède une excellente résistance à l’abrasion. Rarement mis à mal dans des situations de pêches compliquées (Bordures encombrées, obstacles dans l’eau, arbres et cailloux divers…), je vous déconseille fortement l’utilisation de vos dents pour couper le nylon : Premièrement il y’a des outils pour cela et deuxièmement vous éprouverez de grandes difficultés à le rompre. Une bonne résistance à l’abrasion certes, mais qu’en est-il de sa résistance au nœud ? Et bien je ne peux que vous conseiller le nœud Palomar. En effet, de par la structure du nœud, en prenant soin de bien humidifier votre nylon, celui-ci ne vous fera jamais défaut. En revanche, je vous déconseille fortement le nœud de cuiller qui aura tendance à faire glisser le nylon, jusqu’à la rupture de votre nœud. En effet, le revêtement utilisé sur le nylon  lui permet une certaine agilité au niveau de la glisse (voir performances techniques) mais en contrepartie les nœuds traditionnels souffriront d’un manque flagrant de résistance.

  

  
Enfin pour finir, comme l’intégralité des nylons présents sur le marché, le nylon Daiwa Infinity Duo 36 centièmes est élastique. C’est d’ailleurs ce qui différencie en premier point les nylons aux tresses. Et d’après mon utilisation, je vous confirme que ce nylon possède une élasticité très élevée. Au moment où votre détecteur émet le bruit tant désiré, son élasticité pourra s’avérer être un atout, notamment pour éviter de décrocher un poisson si la tension sur la ligne n’est pas exercée correctement. Vous pourrez aussi profiter de son élasticité en cas de tankage, situation de pêche qui arrive parfois. Dans ce cas précis, laissez du mou à la carpe, dans la plupart des cas elle se libèrera toute seule. En revanche, en cas de pêche aux écureuils ou d’un tankage sans suite, il vous faudra parcourir quelques mètres en arrière, nylon tendu si vous voulez casser, du fait justement de son élasticité.

 

 

PERFORMANCE TECHNIQUE

 


Évoquons ensemble la glisse du nylon : L’infinity Duo 36 centièmes dispose d’une glisse en tout point parfaite. Le revêtement du nylon permettra à celui-ci de passer les anneaux de vos cannes sans le moindre accroc. Attention toutefois, le nylon testé ici est en 36 centièmes et il est certain que vous n’atteindrez pas les mêmes distances avec ce diamètre comparé à un diamètre plus fin. Sujet plutôt sensible dans le monde de la pêche : La tendance du fil à vriller : Pour cela le nylon Daiwa infinity Duo en 36 centièmes n’est pas en reste. Celui-ci a tendance à vriller au bout de quelques utilisations et si vous déposez votre montage en bateau ou au bateau amorceur (en usage frein desserré) ou que vous utilisez des piques pour mesurer la distance, le vrillage s’accentuera de manière significative et beaucoup plus rapidement. Cela n’enlève rien aux propriétés de résistance du nylon mais peut engendrer quelques difficultés notamment lorsque le fil sort du moulinet au moment de lancer son montage ou lorsque l’on rembobine son fil dans le moulinet où celui-ci peut mal se rembobiner voire pire, passer sous la bobine de notre outil.

  

  
Enfin, si l’on souhaite augmenter significativement son nombre de poissons capturés, il faut dans certains cas être discret : J’ai remarqué que le nylon a tendance à couler rapidement. Point plutôt positif lorsque l’on pêche discrètement et que nous désirons pêcher fil détendu. Il faudra, de préférence, ensevelir le scion de votre canne quelques centimètre sous l’eau puis laisser un peu de mou à votre nylon afin que sa densité puisse se confondre à l’eau et partir dans les profondeurs subaquatique où vous pêchez. Et justement quand on parle de Discrétion, qu’en est-il de la couleur du nylon Daiwa Infinity Duo 36 centièmes et de sa contenance? Celui-ci possède un formidable effet camouflage teinté en vert et noir, le nylon Infinity Duo de Daiwa se confondra sans problème dans les fonds vaseux. Sa grande contenance permettra de remplir aisément n’importe quel moulinet et si vous voulez optimiser votre bobine, je ne peux que vous conseiller d’effectuer un backing afin de pouvoir utiliser les 840 mètres vendus pour du 36/100 sur votre batterie de moulinets.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

 

Vendu généralement à un prix extrêmement intéressant et possédant une contenance permettant de remplir 2 ou 3 moulinets (selon l’utilisation d’un fil nylon en backing ou pas), le Nylon Daiwa Infinity Duo 36 centièmes bien qu’étant référencé entrée de gamme satisfera amplement la plupart de vos conditions de pêche. Sa résistance plus que convenable (10.7kg annoncés par le constructeur et 9.40 kg mesurés dans notre LABO FAT) , ainsi que sa forte rupture à l’allongement (58 %), permettront de bien contenir les rushs de vos prises tout en conservant une marge de manœuvre intéressante pour limiter les risques de décrochages. Avec sa couleur Camou, à la mode dans le milieu de la pêche à la carpe, le Nylon Daiwa Infinity Duo épousera parfaitement le fond si vous pêchez des étangs plutôt vaseux. Attention toutefois, le 36 centièmes n’est bien entendu pas idéal pour les pêcheurs effectuant des pêches du bord et à longue distance, bien qu’il possède une très bonne glisse dans les anneaux. Ce nylon à tendance à vriller mais peut-on vraiment lui reprocher cela vis-à-vis de son prix ?

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION