NANOFIL BERKLEY

Tests Carnassiers > Fils Carnassier

  

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun SPonsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur :

Hugo B - Non Sponsorisé

  

 
Usage du Test :

Pêche des carnassiers en lac et rivière

  

 
Données constructeur :

0.15mm - 7.659kg

  

Données Fish And Test laboratoire : 

0.182mm - 67.65N - 6.9kg - 9.70% d'allongement à la rupture

  

  

Commençons avec les tests réalisés dans le Labo FISH AND TEST.

 

Le protocole FISH AND TEST consiste à analyser plusieurs échantillons d'un même produit neuf sur deux machines :

- Un dynamomètre certifié pour mesurer la résistance à la rupture et l'allongement à la rupture

- Un micromètre certifié pour mesurer le diamètre

     

Les courbes qui suivent sont le résultat des mesures de rupture et d'allongement à la rupture relevées par le Dynamomètre :

 


Voici l’ensemble des mesures relevées à partir du dynamomètre et du micromètre :


    Echantillon 1 - 0.186mm - 65N - 6,63kg - 8,84%

  Echantillon 2 - 0.179mm - 67,5N - 6,88kg - 10,9%

     Echantillon 3 - 0.180mm - 70,2N - 7,16kg - 10,13%

   Echantillon 4 - 0.183mm- 67,9N - 6,92kg - 8,94%

    

   

La moyenne des mesures révèle le profil moyen suivant pour le Berkley Nanofil :

0.182mm - 67,65N -6,9kg - 9,70% (allongement à la rupture)

 

Le fournisseur annonce un diamètre de 0.15mm, nos mesures révèlent un diamètre moyen de 0.182mm. Le diamètre affiché par Berkley est donc sous-estimé puisque nous constatons une différence de 0.032 mm, ce qui représente tout de même une différence notable ! La véracité des informations fournies par Berkley n’est pas parfaite, nous restons donc sur notre faim. De plus, la marque annonce une résistance linéaire de 7,659kg et nos mesures ont dévoilé une résistance moyenne de 6,9kg, soit 0,759 kg en dessous des données Berkley. Cette différence est assez importante puisqu’elle se rapproche du kilo mais n’ayez crainte avec une résistance de 6,9kg, le Nanofil reste tout de même très résistant.


Données Berkley : 0.15mm – 7,659kg


Données FISHANDTEST : 0.182mm – 6,9kg


Un diamètre plus élevé (21 % de plus que la donnée constructeur) pour une résistance plus faible (10% de moins que la donnée constructeur), voilà ce qu’il faut retenir de notre test Labo du Berkley Nanofil ce qui est regrettable, une plus grande transparence de la part du constructeur aurait été souhaitable.


A présent, laissons la parole à Hugo  pour la suite de son test terrain :

  

Aujourd’hui, le marché du corps de ligne est essentiellement constitué de deux grandes catégories de produits qui sont le nylon et la tresse. Cependant, la firme américaine Berkley a décidé d’innover en lançant en 2012 le Nanofil. Le but est simple : le Nanofil est un fil censé révolutionner la pêche au lancer avec des capacités de lancer époustouflantes tout en offrant un rapport diamètre/résistance hors norme.

C’est pourquoi j’ai décidé de tester pour vous le Nanofil en 15 centièmes affichant officiellement une résistance de 7,659 KG. J’ai utilisé ce fil pour la pêche de l’ensemble des carnassiers peuplant les eaux des lacs de barrages, des fleuves et des grandes rivières.

J’ai donc opté pour un ensemble ML avec une canne en 5-30g et un moulinet spinning en taille 1000

  

  

CONSTRUCTION

  

Avant tout, il faut bien comprendre la composition de ce fil très atypique. Le Nanofil n'est pas un monofilament puisque qu’il est composé de plusieurs filaments (gel en polyéthylène + fibres en Dyneema). Je m’explique : ce fil est constitué au centre d’un fil ressemblant à du nylon, il s’agit de gel en polyéthylène. Autour de ce fil ayant l’apparence d’un nylon, des centaines de fibres en Dyneema sont liées entre elles. Mais alors que que sont les fibres en Dyneema ? Il s'agit de fibres très solides dérivées du pétrole mais leur nom n'est qu'une appellation commerciale servant à désigner le Polyéthylène Haut Module (HMPE) qui est un polymère se déclinant en plus d'une dizaine de différents modules de qualité variable.


Passons maintenant aux performances de résistance du Nanofil. Ayant une apparence similaire à la tresse, nous pourrions nous soucier du manque de résistance à l’abrasion concernant ce fil mais il n’en est rien. Je l’ai utilisé comme corps de ligne suivi d’un bas de ligne en fluorocarbone afin d’être le plus discret possible pour traquer les carnassiers.

Lors des différentes sorties, j’ai pu constater que malgré les frictions générées par les obastacles subaquatiques (arbres, roches, …) le Nanofil conservait sa forme d’origine.


Ce fil ne s’effiloche que lorsque qu’un brochet l’attaque mais ne présente pas ce problème face aux autres carnassiers. Néanmoins, la tension de la ligne lors du combat, et les dents acérées des brochets faisant frictions sur le fil et ses fibres, il arrive parfois que celui-ci s’effiloche quelque peu mais cela reste minime rassurez-vous ! Il n’y quasiment aucun risque de casse. En règle générale, ce fil ne s’effiloche pas et se coupe seulement avec des ciseaux. N’essayez pas de le couper avec vos dents vous n’y parviendrez pas !


Cependant, le Nanofil de Berkley pâtit d’un problème et celui-ci est de taille. Il s’agit de la glisse des nœuds qui est très régulière voir incessante. Je vous avoue que dès les premières minutes au bord de l’eau je fus très déçu puisque mon nœud glissait sans cesse et je perdais mon bas de ligne (ainsi que mes leurres !) sur chaque poisson de taille convenable. Puis, j’ai constaté que sur la bobine Berkley conseillait des nœuds de raccords pour éviter ce désagrément et cela fut tout de suite plus facile ! Malgré cela, il faut avouer que ce problème est un énorme défaut pour le Nanofil.

  

  
En bordure, en pleine eau, sur le fond ou dans toutes autres configurations, le Berkley Nanofil sera un allié de choix puisque qu’il est pratiquement insensible à l’abrasion. Cependant, prenez bien le temps de faire les nœuds conseillés par Berkley et testez les avant de lancer votre leurre car leur glisse est fréquente ce qui est vraiment regrettable.

  

  

PERFORMANCES

  

Même s’il ne s’agit pas d’un tressage mais d’un alliage entre les brins de Dyneema et le gel en Polyéthylène, celui-ci est parfait puisque le fil obtenu est extrêmement fin et lisse. Cette qualité d’alliage permet d’avoir un fil très sensible qui vous alerte de la moindre touche. De plus, le Nanofil offre un silence des plus agréables lors des lancers du fait de la glisse presque parfaite dans les anneaux.

  

  
Chose promise chose due, le point révolutionnaire de ce fil est sa capacité à parcourir des distances incroyables. J’ai réellement été impressionné par les performances de lancers offertes par ce fil. Il semblerait que l’alliage des brins Dyneema en guise de revêtement accentue la glisse du fil dans les anneaux. Par exemple, muni de mon ensemble ML et d’un leurre de 10g, j’atteins facilement des distances de 30 mètres sans trop forcer. Concernant les perruques, elles sont inexistantes lors des lancers ou lors de la prospection. Son absence de mémoire de forme est incroyable ! Même à la sortie de l’emballage le fil ne brille pas, c’est un point fort. Cependant, lors d’une casse veillez à ramener doucement votre fil en le tenant d'une main pour que celui-ci soit tendu afin d’éviter des emmêlements occasionnels dans la bobine comme avec n’importe quel fil. De plus, le vrillage du fil est lui aussi inexistant que ce soit sur la canne ou sur le leurre mais seulement si vous ramenez votre leurre convenablement.

  

  
Parlons à présent des différents coloris. Berkley a développé 4 coloris de Nanofil : Vert, Jaune, Rouge et Blanc. Pour ma part, j’ai opté pour le coloris blanc qui est parfaitement visible mais qui nécessite un bas de ligne en fluorocarbone afin de tromper au mieux la méfiance des carnassiers. L’aspect visuel du Nanofil est durable dans le temps mais le coloris blanc se teint très vite et prend légèrement la couleur des impuretés présentes sur ou dans l’eau.


Les performances techniques du Nanofil sont quant à elles excellentes. Ce fil m’a marqué par sa facilité de lancement et sa glisse dans les anneaux. De plus, vous pourrez pêcher sereinement sans vous soucier des éventuelles perruques.

  

  

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

  

Le Berkley Nanofil est affiché à un prix de 14.90 euros pour la bobine de 125m. Le prix de ce fil est donc similaire à d'autres sur le marché mais reste tout de même relativement bon marché. La construction est moins qualitative que la plupart des produits ayant le même positionnement prix puisque la tenue des nœuds est déplorable et que la couleur originelle a tendance à se teinter rapidement avec les impuretés présentes dans l'eau. Cependant, les performances de glisse dans les anneaux, la sensibilité et surtout les distances de lancers qu’offre le Nanofil sont bien au dessus de la moyenne des autres fils !

  

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION