Test leurre Smith D-Contact

Tests Truite > Leurres Truite > Leurres durs

   

  

Testeur : HUGO G - Non sponsorisé - LES MORDUS DE LA TRUITE

Usage du Test : Pêche de la truite

Données constructeur :  50mm - 4.5g

   

  

Depuis 2008 déjà, le Smith D-Contact, poisson nageur de la marque japonaise Smith, n'en finit plus de séduire les amoureux de la pêche de la truite aux leurres. C'est un "best-seller", un leurre incontournable voire irremplaçable à en croire sa large communauté d'adeptes. Et on serait presque tenté de les croire sur parole ! Avec bientôt une décennie de présence sur le marché français et un succès commercial incontestable, le D-Contact a su se forger une solide réputation auprès des initiés comme des novices. Sa large gamme de tailles et de coloris et sa densité particulière en font un leurre très polyvalent sur le papier.

C'est après plusieurs années d'utilisation dans des conditions diverses et variées à la recherche des truites auvergnates, que j'ai eu l'occasion de tester ce poisson nageur si particulier dans sa version 50mm. Je l’utilise avec un ensemble ultra-léger (canne 1-5g, moulinet taille 1000).

 

 

CONSTRUCTION

  

Le patronyme de ce leurre décrit parfaitement sa caractéristique principale : un corps fin et très dense. C'est sans aucun doute un leurre que l'on qualifierait en termes techniques de "Heavy Weight" (poids lourd en français), à forte densité. Sa forme est simpliste sans trop de détails, une fois dans l'eau, il imite assez bien un poisson fourrage. 

  

Au premier abord, le D-Contact fait largement honneur à la réputation qualitative dont jouissent les produits japonais dans l’hexagone : les nombreux coloris que nous propose la marque sont détaillés et l’on observe une finition particulièrement réussie sur les yeux du D-Contact. La palette de couleurs proposée par Smith est affolante :  plus d'une quarantaine de versions sans compter les éditions spéciales, de quoi trouver son bonheur !

   

Smith d contact

 

La bavette est épaisse et solide, difficile de la briser sur des rochers même dans les mains des plus maladroits, un "détail" très intéressant à long terme !

 

En revanche, un (gros) bémol est à apporter au niveau de l'armement des D-Contact : les triples d'origine, fins de fer, sont indignes d'un leurre de ce prix. Certes, ils piquent très bien, mais leur longévité et leur résistance sur des poissons excédant la trentaine de centimètres est plus que douteuse. Un changement est à envisager si vous pensez attraper des truites de belles tailles.

   

D-Contact test

  

Le corps est relativement solide sur cette version 50mm, mais il arrive qu'il se fende lors de chocs un peu rudes.  Rien d'alarmant, mais là encore, le D-Contact déçoit un peu.

 

Globalement, la qualité de fabrication du D-Contact est bonne, sans être impressionnante.

 

 

PERFORMANCES

   

Les membres de la catégorie des poissons nageurs "HW" ont cet avantage d'offrir une large palette de possibilités. C'est un peu les "couteaux suisses" des poissons nageurs, on peut les utiliser pratiquement dans toutes les situations, sans pour autant qu'ils perdent de leur attractivité. 

 

Le D-Contact est le représentant parfait de cette catégorie de leurres.

 

Grâce à un poids important pour un leurre de cette taille (4,5g), il se lance loin. Qui plus est, avec un matériel adapté et de l'entrainement, il est possible d'atteindre un niveau de précision redoutable. Un pêcheur aux leurres confirmé arrivera à le déposer où il le souhaite. Cette précision est à souligner, c'est l'un des points forts du D-Contact qui surclasse ici bon nombre de ses concurrents. La densité obtenue est proche de la perfection, en tout cas à mon sens. Le leurre atteint de belles distances et on le sent très bien « travailler » dans la canne.

  

D-contact test leurre smith

 

Dans l'eau, le D-Contact coule très rapidement. C'est un leurre qui excelle dans les courants puissants et les fosses profondes : il passe là ou d'autres décrochent et remontent à la surface. Mais sa densité élevée ne l'empêche pas d'évoluer avec efficacité dans les zones plus calmes ou moins profondes : le pêcheur n'a qu'à s'adapter, relever la pointe de sa canne et mouliner plus rapidement. Là est tout l'intérêt des poissons nageurs haute-densité. 

 

Autre atout, il est silencieux (pas de bille bruiteuse), un vrai plus pour les parcours soumis à une forte pression de pêche.

 

Le D-Contact vibre correctement en linéaire mais il serait dommage de ne pas l’animer, c'est ainsi qu'on en tirera le meilleur. C'est un leurre à la fois simple et complexe à utiliser. Simple parce qu'il supporte une multitude d'animations sans broncher : twitchs (petites tirées brèves), jerks (tirées amples) ...  Et compliqué parce qu'il n'est pas tout de suite simple à prendre en mains malgré tout. Je m’explique, pour être pleinement efficace, le D-Contact a un besoin permanent d'animation. Il faut réussir à coordonner les twitchs de manière à ce que le leurre virevolte de gauche à droite de façon harmonieuse, sans s'arrêter, un peu à la manière de l'animation "walking the dog" d'un stickbait. Cette animation continue est la plus à même pour déclencher les attaques des poissons sur le D-Contact selon mon expérience.

  

test leurre smith

 

Une fois le coup de main intégré, c'est une arme redoutable qui décide bien des poissons. Quel plaisir d'apercevoir l'espace d'un instant la robe claire des truites qui se retournent pour saisir l'intru ! Les attaques sont souvent franches et sans appel, un vrai régal !

  

Les coloris aux teintes argentées ont ma préférence, les flashs lumineux renvoyés étant particulièrement provoquants et prenants par eaux claires et piquées. Les quelques coloris naturels proposés (vairon, truite) sont aussi très intéressants.

  

Mission accomplie pour le Smith D-Contact ! Au fil des sorties truites aux leurres, j'ai appris à cerner tout le potentiel de ce poisson nageur, potentiel presque illimité entre des mains initiées. Son atout principal est sa nage serrée que l'on ne retrouve chez aucun autre de ses concurrents. Il est également un modèle de polyvalence, utilisable partout ou presque. Son aspect couteau suisse est très appréciable. Alors oui, je l'avoue sans mal, je suis devenu un grand fan !

   

  

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

  

Presque 20 euros pour un poisson nageur de si petite taille : l'addition est salée.  Rares sont les poissons nageurs concurrents proposés à un prix supérieur. Le tarif est d'autant plus difficile à accepter que la qualité de fabrication n'est pas exempte de reproches. Ses performances élevées ne justifient donc pas entièrement un tel niveau de prix.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION