Sakura Crazy Anchoa 7-30g

Tests Mer > Leurres Mer

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 

 

 


Testeur :

Elie B - Non sponsorisé

 
Usage du Test :

Pêche du bord des carnassiers marins en Atlantique 

 
Données constructeur :

7g / 20g / 30g (Versions testées) - Coulant - Silencieux

 

 
Les castings jigs sont des leurres connus de tous les pêcheurs en mer. Débutant comme confirmé, tout le monde les utilise. En effet, ils sont d’une grande efficacité et prennent tous types de poissons. Personnellement c’est un leurre que je possède en de nombreux modèles provenant de marques différentes dans mes boîtes. Ce test portera sur l’un d’eux, le Crazy Anchoa de chez Sakura dans ses versions les plus légères pour pêcher du bord notamment.

 

 

Construction

 

Le Crazy Anchoa est un casting jig (Métal jig à lancer). Il est disponible en 6 poids:


Les tailles 7 et 20 grammes sont idéales pour pêcher du bord au lancer ramener.
Les tailles 30 et 40 grammes sont les passes partout de la gamme. Elles sont aussi bien à l’aise en bateau que du bord ! 
Pour finir les deux plus gros modèles, le 65 et le 90 grammes permettent d’être utilisés en mer pour pêcher en verticale. 

 

 

 

Voilà un jig inspiré de la nature ! En effet, il est effilé tel un petit poissonnet. Son nom Crazy Anchoa (Anchois fou en anglais) n’a pas été choisi au hasard car si on compare sa physionomie avec celle d’un vrai anchois on voit clairement qu’il y a une très forte ressemblance. Notamment au niveau des ouïes et dans la forme globale de son corps. Mais c’est bien les seules points communs qu’il a avec le poisson bleu ! Pour commencer, il a deux faces différentes. D’un côté le leurre est lisse et rond mais de l’autre on retrouve une partie striée. Ce flanc asymétrique est légèrement plus conique et c’est ça qui lui donne sa nage erratique.

 

 
Le Crazy est paré à affronter tous les poissons marins ! En effet, il est solidement armé. On retrouve un anneau d’attache à chaque extrémité du leurre qui est ancré dans le plomb du jig. Un triple de très bonne qualité est fixé à l’arrière du leurre à l’aide d’un anneau brisé résistant. Même après des heures passé dans l’eau l’armement ne rouille pas, le triple noircit mais ça ne gâche en rien ses qualités ! Cependant j’ai préféré changer l’armement par un assist hook double en tête et un simple en queue. Cela me permet d’une part de rater moins de touches lorsque les poissons attaquent le leurre par l’avant et d’autre part d’accrocher moins lorsque je pêche près du fond. 

 
La gamme de coloris disponibles est composée de 4 coloris brillants. Ce sont des références classiques pour un jig. On retrouve un coloris argenté, un dos bleu, un dos rose et un coloris phosphorescent. Ils sont très bien finis et réalisé cependant ils possèdent une grande fragilité. En effet ils s’abîment très vite au bout de quelques poissons seulement.

 

 

 

Performances

 

.

Comme une grande majorité de castings jigs, le Crazy Anchoa se lance à grande distance avec une précision remarquable. Pour ce test je l’ai utilisé de la taille 7 à 30 grammes Je l’utilise avec une canne de 2m43 d’action rapide (fast) ce qui me permet littéralement de catapulter le leurre à plus de 50 mètres de distance dans sa plus petite taille ! J’atteins aisément les 70 mètres avec la taille 30 grammes. Il arrive parfois que le leurre s’emmêle mais uniquement lorsqu’on l’anime rapidement, ce cas de figure est relativement rare.

 

 
Le Crazy n’est clairement pas un leurre difficile à utiliser ! On peut très bien l’animer en linéaire, en stop and go (récupération linéaire entrecoupée de pause) ou en dent de scie. Les deux premières animations se font canne basse du bord ou en bateau en verticale. On peut varier la vitesse de récupération pour donner une nage plus ou moins erratique au leurre. J’utilise ces deux animations lorsque les poissons sont en surface ou dans la partie supérieure de la colonne d’eau lorsque je pêche de la côte. La troisième animation est celle que j’utilise majoritairement du bord. Elle se traduit par deux coups de poignets successifs canne haute suivis une pause en accompagnant le jig à la descente. Cette façon d’animer le leurre permet de peigner toute la couche d’eau et ainsi trouver rapidement où sont les poissons. De plus, elle imite un petit poisson agonisant qui essaye de repartir et se laisse tomber vers le fond. Ainsi animé le jig est une proie facile pour tous les prédateurs ! 

 

 
Honnêtement si je devais amener un seul jig au bord de l’eau ce serait le Crazy Anchoa. Cela fait maintenant 4 ans que je l’utilise et il n’y a pas à dire c’est le meilleur jig de ma boîte. Il m’a fait prendre de tout ! Du bar, du maquereau, du chinchard, du sar, du pagre, la liste est longue ! Il s’est souvent démarqué des autres leurres de ce type. De nombreuses fois j’ai pulvérisé les scores face à d’autres pêcheurs ! Notamment avec deux coloris de la gamme, le Holo Silver White et le coloris plomb. En effet même une fois qu’il a perdu toute sa peinture et qu’il ne ressemble plus qu’à un bout de métal ce leurre est très pêchant. Je le conseille vivement à tous les pêcheurs qui cherche un casting jig polyvalent !

 

 

Rapport Performances/Prix

 


Suivant le poids le Crazy Anchoa sera vendu entre 7 et 9 euros  Il possède certe un gros défaut au niveau de sa peinture mais il est d’une grande efficacité. De plus, son armement est solide. Son prix de vente est très correct au vu des quantités de poissons qu’il m’a fait prendre ! Je le conseille vivement pour tous les pêcheurs qui cherchent un casting jig polyvalent et pêchant.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION