cuiller a jigger sakura crazy anchoa - 65g

Tests Mer > Leurres Mer > Leurres Métalliques Mer

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 

 

 

 

 


Testeur :
 
Elie B - Non sponsorisé


Usage du Test :
 
Pêches des carnassiers marins aux leurres


Données constructeur :
  
40/ 65g / 90g - Coulant - Silencieux

 

 

 

 

 


Les jigs métalliques sont utilisés par une grande majorité de pêcheurs en mer. Que ce soit en verticale ou au lancer, débutant ou confirmé ils font prendre du poisson à tous ceux qui en possèdent. C’est un leurre que j’apprécie tout particulièrement. C’est pourquoi j’ai décidé de tester l’un d’entres eux. Le Crazy Anchoa de chez Sakura dans ses grammages les plus lourd : 40, 65 et 90 grammes.

 

 

 

construction

 

 

Le Crazy Anchoa fait partie de la famille des castings jigs, les jigs à lancer. On le retrouve en six poids différents.
 

  • Les tailles 7, 20 et 30 grammes sont idéales pour pêcher du bord au lancer ramener.
  • Les tailles 40, 65 et 90 grammes sont quant à elles idéales pour pêcher en verticale depuis un bateau en Bretagne Sud mais pourront très bien être utiliser du bord en méditerranée ou depuis des falaises.
      

Ce jig est imite un petit poisson présent sur la côte en grande nombre à la belle saison, l’anchois. On comprend alors pourquoi il porte le nom de Crazy Anchoa (Anchois fou en anglais) il y a une très forte ressemblance entre sa physionomie et celle du poisson bleu. On retrouve cela au niveau des ouïes et dans la forme globale de son corps. C’est bien les seules caractéristiques qu’il a en commun avec le poissonnet ! Le reste de son corps est usiné de sorte à lui donner sa nage caractéristique. Il possède deux faces différentes. L’une est lisse et ronde, l’autre est striée. Cette seconde face est asymétrique et un peu plus anguleuse que la première.

 

 

 
Le Crazy Anchoa est équipé pour faire face à tous les prédateurs marins ! Il est pourvu de deux anneaux d’attache, ils sont solidement ancrés dans la masse du leurre à chaque extrémité. L’anneau situé en position caudale reçoit un anneau brisé auquel est fixé un hameçon triple de qualité ! L’armement du leurre est quasiment intact même après plusieurs dizaines d’heures de pêche au contact de l’eau salée. Néanmoins j’ai préféré changer l’hameçon en le remplaçant par deux assists hooks, un en tête et un au niveau de la queue du leurre.  Ainsi je rate moins de touches notamment lorsque le poisson attaque par la tête. De plus, j’accroche nettement moins le fond ce qui est un réel avantage !

 

 

 
La gamme de coloris possèdent quatres références brillantes. On retrouve un coloris blanc argenté, un dos bleu argenté, un dos rose et un coloris avec des barres phosphorescentes. La finition est de très bonne qualité cependant ils possèdent une grande fragilité. En effet, ils s’écaillent vite après quelques prises.

 

 

performances

 

 

Ce test portera sur une utilisation verticale du Crazy Anchoa en grammage 40, 65 et 90 grammes. Même si le lancer n’est pas nécessaire lorsque l’on pêche sous le bateau, comme dans ses poids plus faibles ce casting jig se lance extrêmement bien avec une grande précision ! Il faut veiller à ne pas animer trop vite le leurre sinon il fait un tête à queue et le triple vient alors se prendre dans le bas de ligne ce qui rend le jig inefficace.

 

 

 
Le Crazy Anchoa n’est pas compliqué à utiliser. Il suffit de le laisser tomber au fond de l’eau sous la canne, d’où l’intérêt de le monter avec des assists hooks pour réduire le risque d'accrochage ! On peut l’animer en linéaire constant. Cette technique est également appelé “l’ascenseur” en Bretagne. Elle est utilisée généralement sur des gros leurres souples mais se révèle très efficace sur des metals jigs. Si l’on ajoute des pauses lors de la récupération on transforme l’animation en stop and go, elle décide généralement les poissons tatillons qui ne prennent pas en linéaire. La touche intervient souvent après la pause dès que l’on mouline.  Lorsque les carnassiers sont en chasse j’effectue une animation rapide qui se nomme “speed jigging”. Elle consiste à une récupération rapide couplée à des coups de cannes secs pour donner une nage erratique au leurre. 

 

 

 
Dans ses trois plus grosses tailles, le Crazy est efficace sur les gros bars, lieus, pagre ou encore saint-pierre. Il prend de tout mais généralement des beaux spécimens. De manière générale j’utilise les tailles 40 et 65 grammes pour pêcher dans des fonds de 15 à 30 mètres. Quant au 90 grammes il me permet de pêcher jusqu'à 70 mètres de profondeur. Il faut adapter le poid du leurre en fonction du courant présent sur la zone pour pêcher efficacement.

 

 

rapport performances / prix

 

Dans ses trois plus grosses tailles de Crazy Anchoa affiche un prix allant de 9 à 10 euros. C’est un tarif correct pour un casting jig. Il est clair que sa construction est excellente, il en va hélas tout autre pour sa peinture qui s’abîme très vite. Ce défaut est vite oublié lorsque l’on voit à quel point c’est un leurre efficace même une fois sa couleur retirée ! Je le conseille vivement pour tous les pêcheurs qui cherchent un casting jig polyvalent et pêchant.

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION