LEURRE YAMASHITA EGI OH Q LIVE SEARCH

Tests Mer > Leurres Mer > Leurres Métalliques Mer

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur : 

Elie B - Non sponsorisé

 

Usage du test :

Pêche des céphalopodes aux leurres en Atlantique

 

Donnees constructeur :

2.5 - 10g - Coulant - Bruiteuse

3.0 - 15g

3.5 - 20g

   

  

L’Egi Oh Q Live Search plus communément appelée Search est une turlutte apparue au catalogue de la marque japonaise Yamashita en 2015. Elle descend directement de l’Egi Oh Q Live, un modèle phare de la marque depuis 2009. Elle reprend la même forme et le fameux tissu Warm Jacket en incluant le concept Search qui rend la turlutte bruiteuse. Je vais vous détailler ce concept ainsi que les conditions spécifiques où la Search prend tout son sens dans ce test complet sur cet Egi.

 

 

CONSTRUCTION

 

L’Egi Oh Q Live Search se décline en taille 2.5, 3.0 et 3.5 qui pèsent respectivement 10.5, 15.5 et 20.5 grammes. Elles permettent de cibler la majorité des céphalopodes présents sur les côtes françaises. Cette turlutte est équipée du concept Search. En effet c’est une egi bruiteuse mais elle ne fait pas n’importe quelle sonorité. Elle émet un son d’environ 600 Hertz et les squids sont réceptifs aux sonorités comprises entre 400 Hertz et 1550 Hertz. Une sonorité inférieure ou supérieure à cette bande de fréquence entraîne souvent la fuite immédiate des céphalopodes. En effet ce concept n’est pas tombé du ciel, il est le fruit de plusieurs années de recherches menées par Yamashita en collaboration avec des ingénieurs de l’université de Tokyo. L’équipe a longuement étudié le comportement des céphalopodes et leurs réactions à différentes sonorités. Les 600 Hertz émis par la search correspondent à une fréquence qui exciterait beaucoup les calamars et seiches, car correspondant à la sonorité d’une proie en fuite… Selon Yamashita bien entendu.

  

 

Cette turlutte est disponible en sept coloris, trois imitatifs (sardine, chinchard et mulet) et quatre classiques plus flashy (deux roses et deux oranges). Ces quatre derniers coloris sont déclinés en deux bases (couleur du corps en plastique) différentes. Ces deux bases sont de type Rainbow (multicolores) et Gold (dorées), elles permettent de faire face aux luminosités changeantes. Yamashita avait tout intérêt à proposer les coloris rose et orange en deux bases car ce sont deux incontournables à avoir dans sa boîte.

  

 

L’Egi Oh Q Live Search est également pourvu du Warm Jacket. Ce fameux tissu propre à la marque nippone qui restitue la chaleur en transformant la lumière afin d’imiter au mieux une proie dans l’eau. Niveau conception, la turlutte est très bien finie et résistante. Le panier, le plomb et le tissu sont de plus solidement fixés au corps. Yamashita nous propose donc un produit à la pointe de la technologie en matière d’eging et très bien conçu. N’étant pas un céphalopode et n’ayant pas le matériel de mesures adapté je ne peux vérifier si la Search émet bien les 600 Hertz annoncés, mais les études poussées semblant avoir été menées par la marque sont tout de même assez convaincantes...

 

 

PERFORMANCES

La Search est une turlutte qui se lance très bien avec le matériel adapté (notamment en terme de puissance de canne). Elle permet de pêcher tous types de zones mais il faudra tout de même éviter les roches si vous ne voulez pas laisser la votre au fond ! Grâce à son nez effilé elle se jerk très bien ! A la moindre action de Bichi Bachi la turlutte part à droite ou à gauche ! Elle pêche également très bien sans l’animer en la laissant dériver dans le courant (latéral de préférence) fil tendu pour prospecter des couches d’eau bien précises.

 

 

Le concept Search rend la turlutte terriblement efficace en pêche, notamment sur les seiches c’est vraiment là que les billes sont intéressantes ! Plusieurs fois j’ai ramené des seiches qui se décrochaient une fois au bord et en relançant la Search elles revenaient. J’ai déjà piqué, ramené et décroché une seiche 8 fois de suite de cette manière ! Les calamars sont tout aussi réceptifs aux 600 Hertz apparemment et les voir arriver de plusieurs dizaines de mètres de distance, rouge de colère en surface pour capter la search est courant !

 

 
La search est parfaite pour pêcher de jour, elle l’est moins de nuit pour les zones sans éclairages artificiels. En effet, elle n’est pas très voyante par faible luminosité. Seuls le contour des yeux et l’anneau au-dessus du panier sont phosphorescents. Ce n’est pas dérangeant pour les ports éclairés mais pour les zones tel que les cales ou les digues souvent dépourvues d’éclairage on voit une réel différence de captures entre la search et d’autres turluttes partiellement ou totalement phosphorescentes. Lorsque les eaux sont claires les coloris naturels se montrent très efficace de jour comme de nuit sur les zones éclairées. Les coloris possédant la base Rainbow sont des passe-partout très efficaces lorsqu’il pleut et ceux avec la base Gold sont à réserver pour les moments de  lever et de coucher de soleil. Même si les 600 Hertz (ou tout du moins la sonorité) que la Search émet attirent énormément les céphalopodes, dans certains cas elle est à bannir.

 

 

Lorsque les eaux sont froides et sales les céphalopodes ont tendance à rester calés au fond et à peu se déplacer. C’est dans ses conditions que cette turlutte est inefficace voir néfaste pour la pêche. En effet lorsque les squids sont passifs, dans cette configuration ils sont très peu réactif aux billes voire même les fuient. C’est pourquoi l’utilisation d’une turlutte silencieuse donnera de biens meilleurs résultats à ce moment. J’utilise l’Egi Oh Q Live Search en taille 2.5 avec une canne de 243 centimètres et un moulinet en taille 2500. La search est très prenante dans la plupart des conditions rencontrées. Les seiches éprouvent un grand intérêt pour cette turlutte tout comme les calamars. Néanmoins les spots non éclairés ou l’eau froide ne sont pas ses domaines de prédilection.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

L’Egi Oh Q Live Search affiche un prix compris entre 17 et 21€ suivant la taille. Comme pratiquement toutes les turluttes chez Yamashita son prix est élevé. C’est tout à fait justifiable quand on voit les technologies qui sont concentrées dans une turlutte qui paraît si ordinaire. L’efficacité est là et vient contre-balancer le prix. Elle permet d’enchaîner les prises lorsque les squids sont actifs mais ne permet pas de déclencher beaucoup d’attaques lorqu’ils sont passifs. C’est une turlutte assez spécifique qui est faite pour les pêcheurs ayant déjà un peu d’expérience dans la pêche des céphalopodes.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION