GILET DE SAUVETAGE ENFANT PLASTIMO TYPHON

Tests Navigation > Bateaux

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur : 

Julien E - Non sponsorisé

 

Usage du test :

Pêche en embarcation 

  

Données constructeur :

 3 tailles disponibles : 3 à 10kg - 10 à 20kg - 20 à 30kg avec un indice de flottabilité de 100N pour les trois

 

 

La pêche est souvent un moment de partage en famille et quoi de plus normal que d’initier les petits dès leur plus jeune âge. Jeune père depuis peu, j’amène mon fils partout avec moi lors de mes sessions en montagne et depuis ses 1 an et demi en barque pour la traque du carnassier. J’étais donc à la recherche d’un élément essentiel pour un petit de cet âge là : le gilet de sauvetage. Rappelons qu’en France la noyade fait partie des accidents domestiques et qu’elle est la première cause de mortalité chez les enfants qui n’ont pas conscience du danger que peut représenter l’eau. Je me suis donc tourné vers une marque très connue dans ce domaine : Plastimo. C’est une entreprise française spécialisée dans la production d’accastillage et d’équipement pour le nautisme. 

 

CONSTRUCTIONS

 

Avant tout il me semble important de rappeler brièvement la législation en vigueur dans les eaux intérieures abritées concernant les bateaux de plaisances (et donc de pêche). Si vous voulez véritablement en savoir plus je vous conseille d'aller consulter le site service-public.fr :

"Vous devez embarquer sur votre bateau le matériel suivant :

-Équipements individuels de flottabilité par personne embarquée (ou combinaison portée)
-Dispositif d'assèchement manuel (fixe ou mobile par exemple une pelle servant à vider le bateau) pour les bateaux non  autovideurs ou ceux comportant au moins un espace habitable
-Dispositif de lutte contre l'incendie (extincteur, couverture anti-feu)."

En ce qui concerne directement les gilets de sauvetage, servant rappelons-le à protéger, repérer et secourir, les aides à la flottabilité 50N (newton) sont jugées insuffisantes et il est préférable de se procurer une aide à la flottabilité permanente de 100 ou 150N selon les conditions météorologiques et les cours d'eau. Si vous souhaitez approfondir le sujet par vous-même je vous conseille de consulter le site de l'INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité).

 

Ceci fait, j’ai opté pour le modèle Typhon adapté à son âge et à son poids (10-20kg). J’ai pris le modèle jaune avec des motifs car à cet âge les petits sont attirés par les dessins plutôt que par une couleur unie et sobre. Visuellement le produit est réussi avec ses bandes réfléchissantes dont une faisant office de poche pour y ranger le sifflet de détresse (obligatoire pour la norme 100N). D’ailleurs cette norme est obligatoire pour les enfants de moins de 30kg car elle assure le retournement et le maintien de la tête hors de l’eau, n’achetez surtout pas un gilet 50N pour un enfant en dessous de ce poids.

  

 
Seul petit défaut, les coutures ne sont pas très soignées par endroits et des bouts de fil dépassent un peu partout. C’est dommage car cela dénote avec l’ensemble du produit qui est bien conçu. Le tissu est de bonne qualité et les clips de fermeture sont faciles d’utilisations. Le sifflet bien qu’obligatoire est un peu inutile pour un enfant de un ou deux ans qui ne va pas vraiment comprendre à quel moment l’utiliser mais ce modèle 10-20kg va jusqu’à 5ans et sera donc utile pour plus tard. Passons maintenant aux performances du produit en lac, rivière et même océan.

 

 

PERFORMANCES

 

Pensez, comme indiqué sur la notice, à bien régler le gilet avant et à habituer l’enfant à celui-ci. Cela peut même devenir un jeu et dans mon cas il est parti à la plage, le gilet de sauvetage sur le dos Tout d’abord, il est parfaitement adapté à la taille de mon enfant de deux ans (données constructeur 1-5 ans). Une fois tout en place, l’enfant flotte, fort heureusement. Mais lors de mon premier test on était à la plage avec un océan agité. Il s’est mis à paniquer pendant les tests de flottaison car l’enfant flotte allongé sur le dos. Cette position n’est pas naturelle pour lui, ça le fait paniquer mais elle est nécessaire pour maintenir la tête hors de l’eau. Rappelons que le gilet n’est pas fait pour une mer agitée mais il a tout de même rempli son rôle de flottaison et de maintien de la tête hors de l’eau.

  

  

Le deuxième test en piscine s’est avéré être parfait, c’est d’ailleurs le domaine de prédilection des gilets avec col (lac et cours d’eau calme). Le seul défaut pour un enfant de deux ans de petit gabarit, c’est la tête qui a tendance à glisser au niveau de la fermeture éclair, ce qui le rend inconfortable au bout d’un moment. Après ce n’est pas une bouée, il existe simplement pour se prémunir d’une chute inopinée… Et si jamais cela arrive, je ne pense pas que vous laisserez votre enfant bien longtemps dans l’eau.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

 

Le prix de ce gilet est de 30 euros, c’est le prix moyen d’un gilet 100N pour bébé en mousse. Il est relativement bien conçu avec un motif original (différent de l’orange fluo classique) qui saura plaire aux enfants comme le mien. C’est pour cela que je vous conseille ce gilet si vous souhaitez amener avec vous votre progéniture à la pêche en embarcation. La sécurité n’a pas de prix et n’oubliez pas que la noyade chez les bébés/enfants fait hélas partie des premières causes de mortalité en France.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION