FLOAT TUBE SPARROW ATTACK - 165

Tests Navigation > Float-tubes

 

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 

 

 

 

 

 

 

Testeur :
 
Hugo B. – Non sponsorisé

 
  

Usage du Test :
 
Pêche des carnassiers en lacs, lacs de barrage et fleuves

  
 

Données constructeur : 
  
 165 cm de longueur pour 100cm de largeur – 6.6 kg

 

 

 

 

  

La marque Sparrow est une marque du célèbre groupe français JMC connu pour ses produits dédiés à la pêche de la mouche. Avec Sparrow, JMC s’est attaqué à un marché qui explose ces dernières années en France : les Float tubes. Cette embarcation s’est démocratisée très rapidement dans l’hexagone puisqu’elle offre la possibilité de naviguer simplement sur les cours d’eau à un prix très attractif face aux bateaux, kayaks,… 
 
Etant passionné de pêche des carnassiers en lacs et lacs de barrages, j’avais depuis quelques années un float tube à chambre à air d’entrée de gamme. Mais au bout de 3 saisons et de nombreuses chambres à air crevées, je me suis mis à la recherche d’un float tube PVC répondant à 3 critères : Solidité, encombrement et confort. 
 
Après de nombreuses recherches, je me suis tourné vers un modèle qui semblait pouvoir répondre à mon besoin : le Sparrow Attack 165 dans sa couleur Olive. 

Il s’agit du float tube PVC se situant entre le plus petit (Sparrow Fatboy) et le plus grand qui dispose de rames et de la possibilité d’être motorisé (Sparrow Expédition 180).

Je vais donc vous livrer mon ressenti et mon test terrain de cette embarcation qui est pour moi primordiale compte tenu de ma régularité d’utilisation. 

 

 

 

construction

 

 

 

Le Sparrow Attack 165 est un float tube se plaçant dans une tranche haut de gamme des modèles et est particulièrement bien étudié. Le float tube est livré avec différents éléments. En effet, en ouvrant la boite nous retrouvons l’armature composée de deux boudins et d’une toile PVC centrale les liant, un siège gonflable en PVC, les deux poches, une barre de maintien avec un filet gradué, un kit de réparation et un sac de transport. 
 
Une fois gonflé, le Sparrow Attack 165 mesure 1,59m de longueur pour 1m de largeur il est donc spacieux. 

  

 

 

 

Attardons nous sur les boudins, qui sont au nombre de deux. Ces boudins sont en PVC coated de 3mm d’épaisseur (matière utilisée pour les bateaux pneumatiques type Zodiac) et de forme ronde. Le gonflage est très rapide puisqu’à l’avant, nous retrouvons une valve haute pression permettant d’accueillir la pompe. Il est important de prendre en compte que les valves sont composées de petites molettes au centre qu’il faudra tourner au préalable pour éviter que l’air ne se libère. Autrement dit, cette petite valve permet de conserver l’air ou de le libérer (en cas de dégonflage). Les boudins sont indépendants de telle façon que si l’un se perce, l’autre ne le soit pas, ce qui est plutôt sécurisant ! 

  

 

 

 

 

Un des deux boudins représente 1/3 du gonflage total et l’autre représente 2/3, cela peut surprendre au départ. Une fois les deux boudins complètement gonflés, nous disposons d’une armature solide en forme de « V » avec au milieu la fameuse toile en PVC permettant d’accueillir le siège. Parlons de cette assise qui comme les boudins est conçue en PVC coated et qui se gonfle de la même manière. Cette dernière est indépendante de l’armature et vient se positionner entre les deux boudins directement sur la toile centrale. Il est dommage que Sparrow n’ai pas pensé à rajouter des velcros permettant de maintenir le siège à la toile lors du transport.

 

 

 

 

 

Concernant les accessoires, comme j’ai pu le dire au-dessus, le float tube est livré avec son sac et des sangles de transport ainsi qu’avec les poches et une pompe. Il faudra donc acheter en plus les palmes si vous souhaitez l’utiliser dès l’achat. Il est possible bien évidemment de se procurer d’autres accessoires comme un support de cannes et de sondeur. 
 
Pour ma part, j’utilise le support de sondeur plug & go de chez Seven Bass qui s’adapte parfaitement car l’espace à l’avant du boudin est, de chaque côté, assez conséquent.
 
Concernant le porte-canne, j’ai opté pour une fabrication artisanale car je n’ai pas su trouver un modèle en adéquation avec mes besoins. 
 
L’ensemble de ces accessoires peuvent être fixés sur des anneaux métalliques particulièrement solides. Il en existe 13 au total avec 5 sur le dessous du float tube afin de fixer les sangles de transport permettant de porter le float tube à la manière d’un sac à dos. 

  

 

 

 

 

Passons à présent à une partie qui selon moi est cruciale pour un float tube : les poches. Ces dernières sont livrées au nombre de deux et viennent se fixer sur le haut de chaque boudin grâce à deux attaches Velcro et à deux attaches venant se fixer sur des anneaux métalliques. Ces deux poches sont,à mon sens, légèrement petites comparées à celle de d’autres modèles comme le Illex Barooder ou encore le Rapala FT 150. On rentre 2 boîtes moyennes dans chaque environ. La fermeture de ces poches s’effectue grâce à une double fermeture zippée et à un velcro. Elles sont construites en tissu et ne sont pas totalement étanches malheureusement. 

  

 

 

 

J’ai été surpris par la robustesse et la solidité que confère le PVC coated 7mm utilisé pour la conception de ce float tube. Il est clairement plus résistant qu’un float tube à chambre à air. Les autres éléments telles que les poches et les sangles sont tout aussi robustes et je n’ai constaté aucune détérioration au bout de plus d’un an d’utilisation. 

  

 

 

 

Les sangles livrées permettent un transport simple et pratique du float tube sur le dos. Pour ma part, je dois avouer que je ne les ai que très peu utilisées pour la simple et bonne raison que je trouve cela plus contraignant qu’autre chose et que mes trajets voiture-mise à l’eau sont souvent très courts. La barre de maintien en aluminium qui vient se fixer à l’avant du float avec la toise graduée me sont plus pratiques pour porter l’ensemble sur quelques mètres. Cette barre de maintien procure également un sentiment de sécurité puisqu’elle apporte au Sparrow sa stabilité. Quand à au filet gradué qui se fixe dessus, il est pratique et respecte relativement bien les mesures permettant ainsi de mesurer rapidement les poissons capturés. 

 

 

 

 

Il me semble également particulièrement important de vous donner les dimensions du float tube et de ses composants car ce sont des informations que j’ai longtemps cherchées avant d’acheter mon float tube et que j’ai eu beaucoup de mal à trouver. 

 

 

 

  1. Float tube : Longueur de 159cm pour 100cm de largeur au maximum
     
  2. Assise : Le dossier mesure 44cm de hauteur pour 40cm de largeur alors que le siège mesure 43cm de longueur pour 43cm de largeur 
     
  3. Boudins : 95cm de circonférence 
     
  4. Poches : 43cm de longueur pour 20cm de largeur et une hauteur de 16cm

 

 

 

 

 

performances

 

 

 

Confort : 
 
Concernant la qualité d’assise et le confort de pêche qu’offre le sparrow attack 165, il s’agit quasiment d’un sans-faute. En effet, l’assise n’est ni trop molle ni trop dur et contrairement à certains modèles, nous pouvons pêcher toute la journée sans ressentir de douleurs dans le bas du dos. La ligne de flottaison du float tube nous permet d’être installé assez haut sur l’eau mais je regrette néanmoins que l’assise ne soit pas plus épaisse. Une fois installé, nous avons malheureusement les fesses dans l’eau, ce qui a mon sens pour un float tube de cette gamme ne devrait pas être le cas. Mais il s’agit bien là du seul défaut concernant le confort qu’offre ce float tube. La barre se situant à l’avant est assez basse pour ne pas gêner lors des lancers ou lors des dérives en verticale et la stabilité de l’ensemble du float tube est incroyable. Nous pouvons faire face à de nombreuses vagues, nous pencher de tous les côtés, impossible de retourner le float tube !

 
Son poids relativement faible pour un float tube de cette catégorie confère une glisse sur l’eau optimale. Ainsi, j’ai pu constater une optimisation de mes coups de palmes. Cela est bête me direz-vous mais sur une journée entière, la fatigue n’est pas la même.


 

 

 

 

Ergonomie :
 
Il faut avouer que Sparrow a conçu un produit parfaitement agencé et ce peu importe le gabarit du pêcheur. Que l’on soit grand ou petit, nous avons à disposition très facilement les poches latérales qui permettent un accès rapide à nos boîtes ou accessoires. De plus, une fois que nous sommes installés, nous remarquons qu’il existe un espace non négligeable derrière le siège qui permet de ranger tout type de choses. Attention, l’eau circule au fond de cet espace ! 

 

 

 

 

 

Pour ma part, c’est un gros Bakkan étanche qui vient s’y l’oger. Ce type de rangement me permet de mettre des boites, mon casse-croûte, des accessoires et bien d’autres choses encore... Cet espace est le bienvenu car comme j’ai pu l’écrire plus tôt, les poches étant petites, les autres rangements sont vitaux. 
 

Concernant sa capacité de chargement maximale, la marque annonce que ce dernier pourrait supporter jusqu’à 190kg. Je n’ai pas pu lors de mon test vérifier cette donnée mais je peux affirmer qu’il est capable de soutenir 120kg sans broncher. 

 

 

 

 

 

Solidité : 
 
La robustesse de ce float tube est clairement son point fort. La matière utilisée qu’est le PVC coated permet de pouvoir l’utiliser dans n’importe quel milieu sans aucune appréhension quant à une certaine crevaison. Je suis passé bon nombre de fois dans des bois morts, des branches, des ronces et je ne constate absolument aucune perforation. Alors certes, les boudins arborent quelques rayures superficielles mais absolument rien d’autre. Comparé à un float tube à chambre à air, c’est le jour et la nuit. 

  

Un autre point important, ce float tube ne subit aucune détérioration face au soleil. Il arrive en effet qu’une exposition au soleil entraîne sur certains modèles des décollages ou autres. Pour le Sparrow Attack il n’en est rien. Veillez cependant à légèrement sous gonfler le float tube lors de temps chaud et ensoleillé car cela a tendance à gonfler les boudins. Je vous conseille également de vérifier la pression des boudins au cours de la journée pour éviter tout déboire.

  

Il est clair que le sparrow attack est un float tube au confort agréable avec une position sur l’eau optimale et une glisse parfaite limitant ainsi les efforts. De plus, sa solidité fait de lui un float tube « 4x4 » permettant de l’utiliser dans différents biotopes. Son ergonomie permet de pallier le manque d’espace dans les sacoches et de pêcher les petites étendues d’eau comme les plus vastes. Nous regretterons seulement le fait d’avoir de l’eau s’infiltrant au niveau des fesses et à l’arrière du float tube. 

 

 

 

rapport performances / prix

 

Le float tube Sparrow Attack 165 est affiché au prix de 449€ qui le place dans les prix plutôt raisonnable de sa catégorie avec en dessous de lui le Rapala FT150 t au-dessus le Amiaud Lunker Float et l’Illex Barooder. Ce prix me semble justifié en raison des matériaux utilisés pour la conception du Sparrow qui lui confèrent solidité, légèreté, confort et une parfaite glisse sur l’eau. Mais il faut avouer que le fait d’avoir une infiltration d’eau au niveau de l’assise est assez désagréable et que les poches de ses rivaux directs (cités ci-dessus) sont beaucoup plus spacieuses. C’est pourquoi je ne peux lui donner une note parfaite au niveau de son rapport performances/prix. 

 

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION