Retour à la catégorie Carnassiers

Nouveautés Catalogue Caperlan Predators 2023

Carnassiers
 | 
L'équipe Fish and Test

Introduction:

N’ayant pas attendu la sortie du catalogue 2023 pour annoncer le lancement de son float-tube FLTB-9, Caperlan a déjà bien couvert la scène des nouveautés à surveiller pour 2023. Pourtant en prenant le temps d’ouvrir ce catalogue, il s’avère que ce n’est pas tout, loin de là. La marque dédiée à la pêche de la chaîne Oxylane (Décathlon)  vous réserve quelques surprises qui devraient satisfaire un grand nombre de pêcheurs… Voyons donc ensemble quelles nouveautés se sont glissées avec ce FLTB-9 dans le catalogue Caperlan 2023 en particulier du côté Caperlan Predator destiné à la pêche des carnassiers aux leurres.

Les float-tubes :

FLTB-9 (p.15):

Arrivé en fanfare dès son annonce sur les réseaux, le FLTB-9 divise. Il faut reconnaître que Caperlan part dans une direction où on ne l’attendait pas: proposer un float-tube haut de gamme avec peu sinon pas d’équivalent sur le marché… Le prix (pas loin de 600€) est à la hauteur de la qualité évoquée et difficile de comparer à l’offre actuelle vu les spécificités du produit. Il est accompagné d’une panoplie d’accessoires supplémentaires allant de la nasse flottante au porte canne en passant par le support echo sondeur.  Pourquoi pas un test de ce “pavé” dans la mare pour Fish and Test cette année? 

FLTB-MTR (p. 18) :

Pour propulser le FLTB-9, un moteur nous est proposé. Spécialement étudié pour faire de votre float-tube une véritable Rolls Royce. Il faudra compter quelques 250 € pour atteindre ce niveau de confort sur l’eau. Il faudra également acquérir une batterie à côté de préférence lithium afin de pouvoir tirer au mieux partie de ses perfomances sans trop alourdir votre embarcation.

FLTB-5 V2 (p. 20) :

Parce qu’un nouveau modèle bousculant le marché des float-tube ne suffisait pas, Caperlan a jugé opportun de faire évoluer le FLTB-5 et de le rendre compatible au moteur FLTB-MTR prévu initialement pour son grand frère. Après 4 ans à avoir fait ses preuves, cette évolution ne devrait donner qu’un produit abouti (on peut déjà apprécier l’effort de la révision des chambres à air). Pour seulement 230 €, difficile d’en demander plus.

Accessoires (p. 22) :

Comme évoqués précédemment, on trouve ici de nouveaux accessoires vendus séparément adaptés aux FLTB-9 et 5. Le porte canne ne ressemble pas à la concurrence et donne l’impression d’être vraiment pratique et sécurisant avec un système de maintien aimanté et une structure ultra légère. Ensuite la bourriche gonflable flottante est allongée pour épouser la forme du float et faciliter les déplacements. Si son intérêt en pêche de loisir est parfois discutable, les compétiteurs seront ravis de trouver une bourriche aussi travaillée. Enfin le support d’échosondeur vient compléter tout ça avec encore un travail important de l’ergonomie et de la fonctionnalité. Ces trois accessoires restent à des prix raisonnables comparés au marché puisqu’ils sont tous les trois à 50€. De quoi installer son float-tube de manière confortable et sécurisante.

Les leurres :

Leurres souples (p. 31) :

Les leurres souples s’ouvrent sur un nouveau shad doté d’une tête plombée originale: Le Mogami. Mélange de genres présentant une tête de type fish head sur une monture en inox lui permettant d’être changée pour un second grammage (2 grammages différents par taille). Non sans rappeler les black minnows de la marque française Fiiish, elle présente l’avantage de pouvoir changer de grammage très facilement en cours de pêche sans changer de monture comme les montages cheburashka ou les montures screw des Rogens. Avec des poids de 4 à 35 gr pour des tailles de 7, 9 ou 12 cm il y aura de quoi tenter tous les carnassiers. Par contre la charte couleur est assez réduite et ne propose que 2  coloris flashys et 2 coloris naturels. Nous découvrons ensuite les Yubari, une gamme de shads polyvalents imprégnés d’attractants. Destinés principalement aux percidés avec des tailles de 6,2 cm à 12 cm, leurs coloris sont cette fois-ci plus nombreux, allant du dos brun/ventre blanc au rose en passant par le dos blanc/ventre transparent. De quoi satisfaire les gratteurs et les pêcheurs en verticale. Surprise en tournant la page, nous retrouvons le Yubari décliné en grub et en finess shad, les perches et sandres risquent fort d’avoir mal aux dents en 2023. Mais ce n’est toujours pas fini car Caperlan a pensé au bassers et le Yubari est aussi décliné en craw dans une forme évocatrice et des coloris très réussis. 

Leurres métalliques (p. 48) :

Ensuite nous arrivons du côté des leurres métalliques avec tout d’abord le premier Chatterbait Caperlan: le Bealey. Le modèle semble correspondre aux modèles déjà présents sur le marché avec des finitions très propres et un hameçon fort de fer qui devrait pouvoir faire face aux bass dans les spots encombrés, aux brochets et aux silures. Pour un prix se situant entre 6,50 € et 7,50 € qui reste en dessous du marché à qualité comparable. Viennent ensuite les spinnerbaits avec la famille des Spino déclinée en pas moins de 4 tailles du micro spinner de 5 gr au spinner à brochet : le Spino PK  en 14 et 28gr. Les Spino comme le Bealey présentent une large palette de coloris et alternent efficacement les coloris imitatifs et incitatifs.

Conclusion:

Que dire après tant de changements au sein de ce catalogue Caperlan Predators… Si les années précédentes ont été marquées par exemple par l’arrivée de la gamme des Rogen pour les shads pour le  brochet ou des WXM pour les leurres durs cette année 2023 est riche en renouvellement avec une panoplie de leurres souples pouvant correspondre à des pêcheurs confirmés à experts recherchant les percidés ou le black-bass, une gamme de spinners et chatterbaits complète et bien sûr un float-tube haut de gamme innovant venant compléter l’offre d’entrée de gamme qui a déjà fait ses preuves sur le marché.