Retour à la catégorie Carnassiers

Bien s’équiper pour la pêche en Float-tube

Carnassiers
 | 
L'équipe Fish and Test

La pêche des carnassiers aux leurres en float-tube est l’alternative idéale entre la pêche du bord et l’achat d’un bateau. Elle demande tout de même à bien étudier l’équipement de départ pour assurer d’abord la sécurité et ensuite le confort lors des premières sorties. Je vous propose donc de voir point par point les différents équipements liés à la pratique du float-tube, concernant d’abord la sécurité puis les accessoires qui optimiseront votre confort en action de pêche.

Bannière bien équiper son float tube

Le float-tube reste un engin gonflable que l’on utilise en action de pêche avec des hameçons plus ou moins gros à proximité des boudins tendus et donc avec son lot de risques à prendre en compte pour ne pas voir une session tourner au cauchemar. Heureusement, les accidents sont rares, mais le moindre incident peut prendre très vite des proportions dramatiques, voyons donc ensemble quelques équipements qui peuvent vous sauver la vie.

Sur l’eau, le port du gilet de sauvetage devrait être un réflexe, car même avec un float-tube en parfait état le moindre malaise au milieu de l’eau est un risque à ne pas négliger le port du gilet d’aide à la flottaison à déclenchement automatique est aussi important que la ceinture de sécurité en voiture. , trop peu prit en compte lors de l’achat d’un float-tube, en effet quelle marque propose un pack incluant un gilet de sauvetage? Attention également à la date de conformité de ce dernier qui doit être vérifiée par une personne compétente régulièrement.

Si vous pratiquez le float-tube seul, pensez à prévoir de quoi signaler votre position en cas de soucis. Sans aller jusqu’à la balise GPS (et pourquoi pas?), une corne de brume compacte et flottante permettra d’alerter les personnes proches pour vous porter secours. Si certains gilets comportent un sifflet, la portée reste limitée et il est donc préférable de s’équiper en sus.

En float-tube, si les waders ne sont pas toujours nécessaires, ils restent vivement conseillés. Quant à elles, les palmes sont indispensables au déplacement et doivent correspondre au type de waders choisi, bottes ou chaussons néoprène. 

Selon la période, le matériau du waders pourra être en néoprène pour conserver la chaleur, ou bien en PVC et même en tissus respirant de type Goretex. Ensuite, il faut choisir le type de chaussant en bottes ou en chaussons néoprène. Si les chaussons sont préférables en général pour le confort, les bottes sont plus résistantes et correspondent aux palmes spécialement conçues pour le float-tube, car il est plus pratique de disposer des bottes pour se déplacer avec le float-tube avant la mise à l’eau que de devoir jongler avec des crocs et les palmes. Voici donc trois modèles de waders botte dans les trois matériaux proposé pour faire votre choix :

Les palmes pour float-tube sont à l’origine relativement courtes pour éviter de forcer trop et d’attraper des crampes trop rapidement pour les néophytes. Toutefois, les sportifs pourront opter pour des palmes plus longues, bien plus efficaces dans les déplacements. Comme évoqué précédemment, la plupart des palmes float-tube sont prévues pour les bottes et il faut faire attention à leur correspondance avec vos waders. Les palmes doivent être faciles à fixer et à régler, car en float-tube le confort des mises à l’eau est parfois précaire. Voici donc trois tailles différentes adaptées aux waders bottes.

Le float-tube permet de se déplacer aisément, mais d’origine le transport des cannes supplémentaire est rendu délicat, voire dangereux, sans équipement adéquat. Pour cela, les porte-cannes sont indispensables si vous souhaitez emporter plus de 2 cannes avec vous. Il existe des modèles pouvant accueillir 3, 4, 5 cannes voire plus, mais  attention au surencombrement. Voici les modèles que nous avons retenus :

Ensuite, la plupart des float-tubes disposent d’un emplacement derrière le siège qui permet de ranger des affaires, mais qui est exposé à l’eau, un petit bakkan permet alors de ranger quelques boîtes supplémentaires à l’arrière du float-tube. Il faut qu’il passe dans cet emplacement parfois étroit sur certains modèles.

Pour pêcher efficacement les grands volumes d’eau, le sondeur est un outil intéressant. Et il existe d’ailleurs différents modèles adaptés spécialement pour le float-tube afin de correspondre à un encombrement limité. Parmi eux, un modèle s’avère particulièrement adapté à la pêche en float-tube par sa facilité de fixation, le Deeper. Ainsi, vous serez parés pour visualiser au mieux vos postes et optimiser vos pêches en float-tube sans avoir besoin d’installer un système complexe à votre embarcation.

Toutefois pour les milieux étendus avec des fonds important, il peut être nécessaire de voir plus grand et de miser pour un sondeur classique à adapter au float-tube comme le sondeur Humminbird 

Avec tout cela, vous êtes prêts à découvrir le float-tube confortablement et en toute sécurité. N’oubliez pas qu’il est toujours préférable de partir accompagné et de bien respecter les règlements en place sur vos secteurs. Si vous n’avez pas encore fait votre choix, retrouvez nos tests et les avis de la communauté autour des float-tubes pour vous orienter intelligemment en cliquant ici.

En savoir plus sur l’Auteur de cet article
Frédéric Faivre



« Je suis le Responsable de la rubrique Carnassiers de Fish and Test.
Par ailleurs, Guide de pêche dans le Doubs, je suis un spécialiste des pêches des carnassiers aux leurres en Street Fishing. Venant d’une région où la truite est reine, je la traque aux leurres et à la mouche dans la vallée de la Loue. J’aime transmettre ma passion auprès des autres pêcheurs. Petit plus, je suis également très attiré par la pêche en mer, mais difficile pour moi de la pratiquer venant du département le plus éloigné des côtes maritimes. »




Laisser un commentaire