Test CANNE FOX RAGE CAT PRO SERIES VERTICAL

Tests Silure > Cannes Silure

    

    

Testeur : MATHIEU - Non sponsorisé sur le silure - Guide de pêche silure

Usage du test : Pêche du silure à la verticale et aux leurres

Données constructeur : 190cm - 240g - Puissance 250g - Monobrin

  

 

Chaque année, de nombreux pêcheurs souhaitent s’initier à cette séduisante pêche à sensations fortes que représente la traque du silure. Un des points les plus importants pour pêcher le silure est bien la canne à pêche. Grâce à l'évolution des nouvelles technologies, nos cannes sont aujourd’hui fines, légères et confortables. Dans ce test, nous parlerons le FOX Rage Car Pro Séries Vertical. Avec ses 190cm et sa puissance de 250g, elle représente un allier de taille pour combattre de puissants moustachus !

  

  

CONSTRUCTION

  

Cette canne est destinée à la pêche en verticale, sa taille (1,90m) est donc adaptée en conséquence. Il s’agit d’un monobrin équipé de sept anneaux tripattes Fuji de bonne qualité assurant un ensemble résistant. L’aspect monobrin peut s’avérer gênant lors du transport mais il est gage de solidité et sensations.

 

    

FOX PRO VERTICAL

    

Tout comme les anneaux, le porte moulinet est un Fuji, sa bague de serrage permet un bon maintien du moulinet en action de pêche. La couleur grise reste basique et simple mais efficace. La mousse utilisée pour les poignées est relativement solide dans le temps et très agréable en main. En revanche, le talon de la canne mériterait d’être légèrement mieux travaillé pour être plus ergonomique.

   

Grâce au carbone haut module employé dans la construction, le poids et l'équilibre sont excellents. Avec seulement 240g, un moulinet de taille 3000 à 5000 équilibre parfaitement l’ensemble. Un combo léger s’avère primordial pour le confort lors de pêches verticales.

   

fox rage pro vertical

 

Sa taille, 1,90m, offre une bonne maniabilité d'une embarcation et son talon de taille moyenne est un gage de polyvalence.

  

Visuellement, je trouve l’ensemble réussi avec des ligatures assez propres et précises sans trop de défauts. La couleur orange offre un look « fun » et dynamique mais qui reste soigné. Le carbone tressé apporte quant à lui une touche de modernité et de sobriété. En revanche, le vernis employé n'est pas des plus solides et à tendance à se décoller par petits morceaux. Concernant les craquements qui peuvent survenir, aucune inquiétude, comme sur de nombreuses cannes, il s’agit simplement du vernis.

    

  

PERFORMANCES

  

La finesse du blank est particulièrement appréciable. L'action décrite par ce dernier lors des combats est source de plaisir, même sur des poissons de tailles modestes. La parabole proposée par la canne compressée corrige les fautes durant le combat. Les sensations sont excellentes, pour autant, la réserve de puissance s’avère parfaite pour un gros poisson énervé. La sensibilité et la puissance de la canne ont été remarquablement gérées par FOX qui propose un produit complet.

   

fox rage pro vertical

 

Le blank offre également une très bonne résonnance en action de pêche. Obstacles, attaques et poissons délicats se font parfaitement ressentir. Lors d’attaques puissantes, les sensations sont dingues !

  

fox rage pro vertical

Poisson capturé par ce jeune pêcheur lors d'un guidage.

  

La poignée en mousse rend la pratique très agréable, notamment lors d’une pêche à dandiner. En revanche, la poignée de combat est légèrement courte et peut occasionnellement procurer quelques gênes durant des rushs prolongés, rien d'alarmant pour autant !

     

La puissance de 250g est fortement appréciable, elle permet de pêcher avec un gros fireball en verticale mais offre également des lancers plus que corrects en action de pêche aux leurres.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

  

A un tarif de moins de 150€, le prix apparait justifié et surtout cohérent avec les caractéristiques techniques de ce bel outil. Un positionnement milieu de gamme pour des performances presque dignes du haut de gamme, nous recommandons !

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION