Leurre Dur Fiiish Powertail 38

4.6/5 (5 avis)

Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d’expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

note de la rédaction

sous-notes

construction performance performance / prix

points forts

  • Efficacité
  • Simple d'utilisation
  • Efficace sur les poissons éduqués
  • Polyvalence

points faibles

  • Qualité
  • Peinture
Voir la conclusion

Présentation

Testeur : HUGO -Non sponsorisé Usage du Test : Pêche de la truite Données constructeur : 38 mm – Slow (4.8 g) – Fast (6.4g) – X-Fast (10g) En voila un leurre original ! A sa sortie, le petit Powertail a sans conteste suscité une vive curiosité. Et il y a de quoi ! Mi-poisson nageur, Mi-lame vibrante, c’est un leurre hybride totalement inédit dans sa conception. Destiné à la pêche des petits carnassiers dans cette déclinaison 38mm (la taille intermédiaire), c’est un produit qui se veut polyvalent grâce à de nombreuses déclinaisons de densités censées couvrir un large panel d’utilisations. C’est donc plein de curiosité que je suis parti tester ce nouveau joujou sur mes spots truite favoris ! Pour ce test, j’utiliserai la version 38mm Slow (4.8g), associée à un ensemble léger.

Construction

Quel leurre surprenant ! Petit par la taille (de 3 à 4,4 cm), le Fiiish Powertail est composé d'un corps fin et épais, associé à un disque transparent à l'arrière qui donne au leurre une action vibratoire assez intense.

Le Powertail se veut polyvalent, avec différentes tailles et poids obtenus grâce à des matériaux différents (ABS, Zinc, Plomb). En taille 38mm, il est proposé de 4.8 à 10 g. Pour la truite mon choix s'est porté sur la version la plus légère des trois (Slow).

Trois coloris sont disponibles pour le moment. Au niveau aspect c'est plutôt réussi, les détails sont là et à première vue, le leurre accroche l'œil. Malheureusement, après plusieurs sorties en rivière, c'est une mauvaise surprise : la peinture part facilement au moindre choc sur des pierres. Dommage pour un leurre voué (en partie) à la truite, d'autant plus que le disque et le corps sont eux robustes.

En revanche, niveau armement, rien à redire, les triples sont piquants et le positionnement ne pose pas de problème vu la petite taille du Powertail.

Performances

Lors des premiers lancers, on est d'abord frappé par l'action de nage du Powertail. Dès son entrée dans l'eau (discrète, un plus pour la truite), le leurre vibre serré et selon la vitesse de récupération, on peut lui imprimer des vibrations plus ou moins intenses. Contrairement à ce qu'on pourrait penser au premier abord, une fois dans l'eau, le Powertail imite à s'y méprendre un poisson fourrage en déroute.

Pêcher la truite avec un leurre typé « vibration » est un peu perturbant au début ! Difficile de se sentir en grande confiance, mais rapidement les premières prises effacent mes doutes, diable qu'il est efficace ! Le Powertail 38mm m'a permis de réaliser de très jolies pêches et vous le comprenez sûrement, je suis devenu un grand fan ! Les attaques sont franches, sans appel : les truites (petites ou grosses) l'apprécient, c'est clair !

Rien à redire côté performance. J'ai même constaté qu'il réussissait à déclencher des attaques sur des parcours soumis à une forte pression de pêche.

Le lancer où on le souhaite est un vrai jeu d'enfant, surtout dans les versions Fast et X-Fast ou sa petite taille combinée à une masse importante permet d'obtenir une précision très convenable. Avec un ensemble adapté c'est un vrai régal ! Seul petit bémol, l'hameçon ventral a parfois tendance à s'accrocher au corps, rendant un éventuel ferrage inefficace, mais rien de bien grave.

Le Powertail tient bien le courant, même en version slow (ABS) mais force est de constater qu'il est encore plus à son avantage dans les zones calmes et profondes, ou ses vibrations font parfois venir les poissons de très loin !

La principale qualité de ce leurre réside dans sa facilité d’utilisation : Lancé en amont, il suffit de le ramener en linéaire, à la façon d'une cuillère tournante. De temps en temps, de brèves tirées sèches donnent de bons résultats. C'est donc aussi un leurre qui conviendra sans problème aux débutants ou pêcheurs occasionnels de truites qui apprécieront sa facilité d'utilisation.

Sans pour autant remplacer les poissons nageurs et autres leurres métalliques, le Powertail constitue un « joker » très crédible dans une boîte de leurres. Dans la mienne en tout cas, il est situé bien en évidence, prêt à servir !

Rapport performances / prix

Aux alentours d'une dizaine d'euros, le Fiiish Powertail est un leurre plutôt raisonnable niveau tarif.

Son niveau de prix se situe à mi-chemin entre les cuillers tournantes et les poissons nageurs haut de gamme, leurres très populaires pour la recherche des petits carnassiers comme la truite. Difficile de le comparer à la concurrence : il n'existe pas encore de leurres équivalents.

points forts

  • Efficacité
  • Simple d'utilisation
  • Efficace sur les poissons éduqués
  • Polyvalence

points faibles

  • Qualité
  • Peinture

Conclusion

Original et efficace, voilà les deux qualificatifs qui définissent le mieux le Powertail. Sa construction brevetée inédite (PTC concept) donne à cet hybride une nage très incitative, qui fait mouche sur les poissons éduqués et/ou sensibles aux vibrations. Pour la pêche de la truite en moyenne rivière, c’est la version 38mm Slow que je recommanderais. En voilà un leurre qui ne prendra pas la poussière dans ma boîte ! Quel dommage toutefois que la peinture soit si fragile…