CUILLER ONDULANTE NORIES MASUKUROUTO - 2G

Tests Truite > Leurres Truite > Leurres métalliques

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 

 

 

 
Testeur :
 
Elie B - Non sponsorisé


Usage du Test :
 
Pêche de la truite en Area (Eau close)


Données constructeur :  
 
30mm - 2.0g - Coulant - Silencieux
 
 
 
 

Depuis quelques années maintenant une nouvelle pratique de pêche est apparue en France : l’Area Fishing. Elle nous vient directement du pays du soleil levant. Cette pêche s’exerce sur des eaux closes contenant de nombreuses truites arc en ciel plus ou moins éduquées (voire pas du tout selon les Area). Elle se pratique majoritairement avec des poisson-nageurs et des leurres métalliques tel que la Nories Masukurouto, une petite cuillère ondulante japonaise qui sera l’objet de ce test !

 

 

construction

 

 

La Masukurouto elle est le premier modèle de la série éponyme de chez Nories. La gamme comporte trois autres modèles, la Rooney, la Weeper et la Boon. Chaque modèle est disponible en trois ou quatre grammages différents. La Masukurouto est disponible en 1.2, 1.7, 2.0g, 2.9g et 3.7g. Pour ce test j’ai choisi le troisième poids. Dans cette configuration la cuillère mesure 30 millimètres. Elle est de forme ovale allongée comme de nombreux leurres de ce type. Son profil est en revanche peu commun comparé aux ondulantes classiques. En effet, il est droit sur la face externe : cela est dû au fait qu’il y a une ligne plate qui sépare les deux côtés de la cuillère ce qui forme une pente de chaque côté comme si on avait plié la cuillère dans la longueur ! Cependant elle n’est pas plate sur toute sa longueur, l’arrière de la cuillère est courbé vers l’intérieur. Tout ce design si particulier permet, selon les dires de la marque,  à la cuillère d’être ramenée aussi bien lentement que rapidement, au fond ou en surface tout en étant stable et en gardant une nage agressive. Nous approfondirons cela dans la partie performance de ce test ! 

 

 

 
Côté armement, la Masukurouto est équipée d’un anneau brisé noir mat de 3 millimètres auquel est attaché un hameçon simple fin de fer et sans ardillon. Cet armement laisse à désirer. D’une part on déplore la présence d’un autre anneau brisé en position avant pour attacher la ligne. Telle quelle on doit ajouter une agrafe à la cuillère pour pouvoir pêcher avec sinon on risque d’abîmer grandement notre fil à cause des bords du trou d’attache. D’autre part, l’hameçon est fragile et se tord facilement sur de jolis poissons. C’est pourquoi j’ai dû modifier la cuillère pour l’utiliser convenablement. Premièrement j’ai passé un anneau brisé à l’avant ce qui me permet de ne pas utiliser d’agrafe et donc de proposer une présentation plus fine au poisson. Dans un second temps j’ai changé l’armement par un hameçon fort de fer car celui d’origine était une peu fragile.

 

 

 
Pour ce qui est des coloris il y en a 51 ! C’est un choix impressionnant pour une cuillère. Quand on sait à quel point les japonais sont fans d’Area on comprend vite pourquoi il y a autant de couleurs disponibles. Elles sont toutes bicolores, c’est-à-dire que les deux faces de la cuillère sont différentes. Ces coloris sont obtenus par le procédé Chirari mis au point par Nories afin d’obtenir des coloris qui selon la marque, stimulent visuellement les truites et donne des touches de réactions. Personnellement j’ai testé les références 01 et 02. Ils sont tous deux solides et résistants aux dents des truites arc en ciel. La peinture s’enlève uniquement au niveau des deux perçages là où il y a friction avec les anneaux brisés durant le combat et l’animation.

 

 

performances

 

La Nories Masukurouto se lance bien. Elle part loin et précisément. Elle ne s’est jamais emmêlée durant le test ce qui est un vrai plus car chaque lancer est efficace.

 

 

 
A sa tombée dans l’eau la cuillère opte pour une descente sans réel mouvement, c’est un vrai point fort. En effet, en coulant ainsi le leurre intéresse moins les petites truites souvent présentes en surface et permet d’accéder directement à la zone de concentration des gros poissons. La Masukurouto est un vrai passe partout ! Comme le précise la marque dans sa description, j’ai réussi à pêcher à toutes les vitesses de récupération et cela en surface comme près du fond. Je l’ai utilisé avec la canne haute pour pêcher rapidement juste sous la pellicule d’eau mais elle s’est très bien adaptée à une pêche lente canne basse plus profondément dans la colonne d’eau. 

 

 

 
Cependant j’ai remarqué qu’elle était nettement plus efficace animée par des petits coups de cannes (twitchs). Cette animation donne à la cuillère une nage erratique et imprévisible qui intéresse grandement les truites. De plus, comme je l’ai cité précédemment dans la partie construction les coloris bicolores sont censés entraîner des touches plus marquées. Au cours de ce test j’ai remarqué que j’avais nettement plus de touches franches. Je me suis demandé si c’était vraiment les coloris qui faisaient la différence ou peut être la nage ? J’ai donc testé en parallèle une cuillère ondulante différente mais avec le même coloris dans les mêmes conditions. Avec ce modèle j’ai eu de nombreuses petites touches et seulement quelques touches marquées. Je pense donc que c’est la nage de la cuillère qui crée des attaques réflexes chez les truites et non les coloris comme le dit Nories, bien que ça ne reste qu’une supposition !

 

 

rapport performances / prix

 

La Nories Masukurouto est vendu au prix de 8.50 euros. C’est un prix tout à fait correct pour une cuillère de marque japonaise mais c’est assez élevé pour un morceau de métal peint et armé. Les quelques défauts présents au niveau de l’armement un peu fragile sont compensés par le fait que cette cuillère est très prenante. Cependant elle reste technique, je ne la conseille donc pas forcément aux débutants en Area. En revanche elle fera le bonheur des pratiquants confirmés !

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION